La Workeuse

Conseils et astuces d'une working girl !

Catégorie : Boulot (page 5 sur 7)

Quels sont les métiers d’avenir en 2017 ?

Choisir un métier : un casse-tête pour le domaine de l’éducation. L’étudiant est le plus à même de choisir, à condition qu’il puisse profiter des meilleurs renseignements. Nous le savons tous, le marché du travail est devenu très difficile.

Il faut donc réussir à concilier les aspirations des uns avec les besoins des autres. Heureusement, de plus en plus de moyens sont déployés par les Écoles, les Centres de Formation et bien d’autres partenaires afin d’aider ceux qui le souhaitent à trouver leur voie. Petit tour des métiers porteurs en cette année 2017…

Les métiers du paramédical

Il n’est nullement question ici de médecine mais plutôt de bien-être et de confort. Le vieillissement de la population mais aussi la pénurie de plus en plus importante de certains médecins spécialistes comme les Ophtalmologues, ont étendu les champs d’intervention de métiers tels que le métier d’Opticien lunetier accessible par plusieurs formations sur 2 à 5 ans, du Bac +2 à Bac +5, dans des écoles d’optiques spécialisées, qui forment des étudiants de tous profils.

 Ce métier offre de très jolis débouchés à ceux qui le choisiront. C’est un métier très polyvalent. Il faudra être à la fois rigoureux, précis et très chaleureux. Les Opticiens Lunetiers fabriquent des lunettes mais sont désormais des interlocuteurs de choix lorsqu’on a des problèmes de vue.

Ils font des bilans, sont parfaitement à l’aise pour adapter vos lunettes. Ils sont formés pour tailler les verres, établir les corrections et connaissent très bien le fonctionnement de l’œil.

Ils sont aussi des commerciaux et sont là pour vous vendre le produit qui vous conviendra le mieux. Certains choisiront, après cette formation, de devenir créateur de lunettes. Ce sont autant de facettes d’un même métier.

Les métiers de bouche

Ces métiers sont souvent considérés, à tort, comme inintéressants et difficiles. Des métiers comme la Boucherie ou la Poissonnerie ont d’ailleurs connu une grande période de crise. Ils sont peu à peu en train d’en sortir grâce à la gastronomie, qui remet ces vieux métiers à l’honneur.

Pour vous former à ces métiers, il faudra souvent passer par une voie professionnelle. Vous choisirez alors entre un Lycée Professionnel ou un C.F.A. pour obtenir un C.A.P et un BAC PRO si vous souhaitez vous spécialiser. Ces métiers demandent une grande rigueur technique et manuelle mais aussi un sens aigu du commerce.

Ils offrent des débouchés divers : vous pourrez tout aussi bien travailler dans un commerce de quartier ou dans un supermarché. Les salaires ont été revalorisés et sont devenus intéressants.

Ces métiers, accessibles à court terme, sont en plein essor à l’heure actuelle et offrent une garantie d’emploi assez rapide. Cet élément est très important dans le choix d’un futur métier.

Le contexte du monde du travail reste encore assez difficile et il est donc important de savoir si le métier que l’on souhaite faire et porteur ou non. Ils ne sont cependant pas les seuls à offrir de telles opportunités. Les métiers du Web ont aussi, à l’heure actuelle, le vent en poupe.

Les nouvelles technologies améliorent l’expérience client

Prenant une place de plus en plus prépondérante au sein des entreprises, les nouvelles technologies s’imposent comme de véritables alliés pour optimiser la relation client et plus particulièrement l’expérience client. Détails.

La relation client et les nouvelles opportunités high-tech

Dans un contexte actuel où les technologies de communication et de collaboration ne cessent d’évoluer, la notion de service client et de relation client en général tend aussi à se modifier. On assiste par exemple à une multicanalisation des contacts qui étaient autrefois uniquement basés sur la voix. En effet, de nombreux outils d’interaction peuvent aujourd’hui être utilisés : audio, vidéo, courrier électronique, chat, système de partage des fichiers et des postes, médias en streaming, médias sociaux, blogs… Afin de garantir la qualité du service client, il est dès lors nécessaire d’utiliser les technologies adaptées aux nouveaux modes de communication.

Les études affirment que les communications vocales restent pour l’heure le canal privilégié dans le monde. Faire appel à des centres de contact spécialisés dans la communication vocale à l’instar du call center MADAGASCAR reste donc une démarche pertinente pour optimiser la relation client. Dans ce cadre, il faut noter qu’il existe une corrélation évidente entre la satisfaction client et des agents bien équipés, notamment ceux qui sont équipés d’accessoires high-tech tels que les solutions mains libres, les micros-casques… Mais pour des contacts plus personnalisés, les réseaux sociaux ne sont pas non plus à négliger. Et si les vidéos séduisent de plus en plus, leur efficacité exige un niveau de qualité optimale au risque d’appauvrir l’expérience client.

Les objets connectés au service de l’expérience client

Parmi les nouvelles technologies au service de la relation client, les objets connectés figurent en bonne place et prouvent leur grand intérêt dans l’amélioration de l’expérience client. Capables de détecter un éventuel problème avant même que le client ne s’en rende compte, ils évitent à ce dernier de perdre du temps à contacter le service afin de signaler le problème en question. L’accès aux services de maintenance se fera ainsi immédiatement, ce qui accélèrera la réparation et permettra le recours direct au libre-service. Aujourd’hui, l’idée n’est par ailleurs pas exclue que ces objets intelligents puissent se projeter dans le futur et prévoir les éventuels problèmes à venir.

Si les objets connectés peuvent détecter un problème dès son apparition, ou même avant, ils peuvent également transmettre instantanément au chargé de service ou au responsable du produit un flux vidéo en direct montrant le problème. Et ce, via l’appareil mobile du client. Il est donc tout à fait possible qu’un problème se résolve sans aucune intervention du client et que l’interaction se fasse uniquement entre l’opérateur et l’appareil défaillant.

Cependant, pour être pertinent, l’usage des objets connectés au service de l’expérience client devra s’accompagner de mesures de sécurité complètes et de stratégies efficaces de protection des données.

 

Quelles sont les nouvelles tendances événementielles de la rentrée?

Outil de marketing performant, le secteur de la communication événementielle décompte un grand nombre de professionnels dont l’agence de communication événementielle parisienne Incentive Development qui se démarque par le succès de chacun des événements qui lui est confié.

En effet, si ce type de communication est connue pour s’adapter à toutes les entreprises quelque soit le secteur d’activité, il n’est possible d’atteindre vos objectifs que si votre projet répond à certains canons.

Il  doit s’adapter à votre structure et à votre audience, mais il doit aussi prendre en considération les tendances événementielles du moment afin d’enthousiasmer et de créer un effet positif durable. Pour cette rentrée voici une sélection des tendances à suivre.

Le live streaming

Ayant pris naissance dans le monde du spectacle, le live streaming est désormais une tendance majeure de la communication événementielle. Ceci s’explique par la place de plus en plus grande qu’occupe les réseaux sociaux. Les photos ne suffisent plus, on veut désormais mettre en ligne des vidéos en direct qui traduisent les émotions à l’instant même où on les vit.

Le public convié à votre événement partagera ainsi les captures au travers de différentes plateformes, ce qui vous permettra de toucher un plus grand nombre de personnes. Mais pour que ce soit possible la mise à disposition de réseaux WiFi sur le site de votre événement est incontournable. L’entreprise peut aussi prendre des vidéos à diffuser directement notamment sur YouTube.

Offrir de la diversité

Une autre tendance de la communication événementielle pour cette rentrée c’est celle d’offrir de la diversité. Qu’il s’agisse d’une soirée d’entreprise, d’un salon, du lancement d’un produit ou d’un événement grand public, vous devez pouvoir offrir plus d’une chose aux personnes présentes.

S’il s’agit par exemple de présenter un nouveau produit, vous devez en plus proposer des activités originales en lien avec ce dernier ou tout du moins cohérents. Les animations sont toujours appréciées et permettent par ailleurs d’éviter l’ennui. Il peut s’agir de jeux de groupe ou d’animations simplement ludiques.

Les codes

Connu depuis plusieurs années déjà, les événements à code reviennent en force cette rentrée dans la communication événementielle. Le champ des possibilités est vaste et dépend de l’événement à organiser. Mais s’il en existe un qui suscitera toujours l’enthousiasme c’est le code vestimentaire.

Il ne s’agit pas ici d’imposer un style vestimentaire précis, mais d’inciter les personnes conviées à mettre en avant une teinte précise, idéalement une couleur qui reflète votre entreprise. Pareille tendance a en outre pour avantage de faire naître un sentiment d’appartenance  qui fait en sorte que l’on se sente plus proche de la structure.

La réalité virtuelle

Quoiqu’apparue il y a déjà quelques années, la réalité virtuelle est un élément qui donne une toute autre envergure à la communication événementielle. À l’ère du digital mieux expliqué ici, donner la possibilité à vos collaborateurs, partenaires, ou clients de plonger dans la réalité virtuelle sera bien accueillie.

La réalité virtuelle aura d’autant plus un impact positif que les tarifs des casques en découragent plus d’un pourtant désireux de vivre cette expérience. Bien utilisée, cette technologie peut faire bien plus que de divertir pour mettre en avant vos produits ou services ainsi que votre savoir-faire.

Une communication événementielle réussie doit tenir compte des tendances du moment. À l’affût de ces dernières, une entreprise expérimentée est l’assurance d’offrir un événement capable de séduire les prospects et de renouveler la confiance de vos clients, collaborateurs et partenaires.

Faites-vous plaisir avec la livraison de repas au bureau

Il n’est pas toujours évident de profiter d’un bon repas durant la pause déjeuner, notamment pour un employé de bureau. Si certains ne peuvent se permettre de se réveiller de bon matin pour préparer leur déjeuner par manque de temps, d’autres n’ont ni le temps ni les moyens de s’offrir un restaurant chaque midi. C’est en réponse à ces problèmes qu’est né le concept des plateaux-repas livrés par les traiteurs. Pour l’avoir moi-même testé, voici les divers avantages que je trouve à la livraison de repas au bureau.

Des repas sains et équilibrés

Dans la majorité des cas, les traiteurs offrent la possibilité de choisir entre plusieurs formules de repas adaptés aux goûts, aux habitudes alimentaires et aux pratiques spécifiques de chacun. Sandwichs, salades, soupes … le choix est un privilège dans le domaine des plateaux repas à livrer. Ils ont l’avantage d’être concoctés avec des produits frais et de saison et de répondre aux conditions d’hygiène en vigueur voir ici . Par ailleurs, les traiteurs veillent à ce que les menus proposés soient toujours complets et d’excellente qualité, et qu’ils respectent les apports nutritionnels conseillés.

Les plateaux repas élaborés par des traiteurs professionnels représentent à la fois la qualité et le savoir-faire des déjeuners de restaurants et la rapidité et l’accessibilité des fast-foods.

Un gain de temps considérable

Savourer un repas gourmand et équilibré sans avoir à bouger de sa chaise de bureau, tel est l’atout principal de la livraison de repas. Ce concept permet notamment au salarié de gagner en productivité étant donné qu’il pourra déjeuner tranquillement sans pour autant perturber le dynamisme de son travail. Sa journée sera d’ailleurs plus optimisée, ce qui lui permettra de rentrer plus tôt.

Pratique et économique, cette solution de restauration facilite grandement la vie au quotidien des employés de bureaux pressés et stressés.

La livraison de repas, que des avantages pour les entreprises

Les traiteurs proposent plusieurs offres de livraison de repas adaptés aux besoins des entreprises. Des offres de dernière minute aux commandes spéciales, les plateaux repas sont livrés sur le lieu choisi par la société.

Ils se conforment aux usages de la vie professionnelle et apportent de la fraîcheur et de la légèreté aux réunions, séminaires, déjeuners d’affaires, formations et autres événements ou rendez-vous professionnels. Le concept des repas collectifs livrés en entreprise se présente également comme une solution de choix pour optimiser la convivialité sur le lieu de travail ainsi que pour y renforcer la solidarité et l’esprit d’équipe voir ici.

 

Innovation digitale, technologie… que de choix ! Que de choix !

L’importance des données est aujourd’hui une réalité indéniable. Pour les particuliers, pour les professionnels, bref, pour tout le monde ! Et même pour moi ! Mais dans un contexte où la cybercriminalité sévit et où les hackers rivalisent d’ingéniosité pour trouver les failles des systèmes des entreprises, la sécurité et le stockage des données sont devenus essentiels. Avec le numérique, de nombreuses solutions s’offrent à nous pour mieux sauvegarder et conserver nos données.

De la dernière saison de Game Of Thrones à ce fichier que votre boss vous a prié de ne perdre sous aucun prétexte, tout devrait – à priori – être en sécurité. Les supports de stockage les plus prisés sont d’ailleurs les supports amovibles. Ben oui, on aime bien tout ce qui est commode, pratique, ergonomique et transportable. On vit dans un monde sans queue ni tête ! Sans dessus-dessous ! Un monde de voyages ! Je vous l’avais bien dit, d’ailleurs !

La clé USB et les cartes, des outils de stockage toujours d’actualité

En matière de stockage de données, le marché regorge de nombreux supports qui conviennent aux besoins des particuliers et des professionnels. Serveurs, supports de mémoire vive, de mémoire magnétique, CD, DVD, accessoires amovibles, les utilisateurs ont certainement l’embarras du choix. Cependant, les clés USB et cartes Micro SD sont toujours les plus prisées. Et bien que le digital ait apporté le Cloud et d’autres alternatives de sauvegardes en ligne, ces matériels demeurent très pratiques.

La première raison serait qu’ils restent performants quand on veut stocker les données ou les transporter facilement. Mais il ne faut pas oublier qu’un support USB, à lui seul, est une véritable petite technologie. Il combine différents éléments qu’on ne saurait imaginer. Nous avons l’habitude de ne voir que le connecteur USB mâle et le témoin LED qui signale une activité.

Ce qu’on ne voit pas c’est que ce genre d’accessoire est également composé d’un oscillateur, un mode de protection pour l’écriture et d’autres emplacements de module de mémoire flash pour les modèles les plus avancés. Une structure assez complexe et pourtant très efficace.

Une clé USB peut avoir une durée de vie de plusieurs années et donc une conservation à long terme sans subir d’attaques de virus. Son aspect ergonomique et sa taille en font un bon outil de sauvegarde. Quant aux cartes mémoires SD, elles sont plus performantes et nettement plus petites.

Ces accessoires de quelques centimètres peuvent avoir une capacité de stockage de plus de 128 Go. Qui plus est, on peut facilement les insérer sur des appareils modernes tels que les Smatphones, les appareils photo ou autres.

Les supports de stockage amovibles : des objets high-tech très utilisés par les professionnels

L’utilisation des objets high-tech est aujourd’hui prônée aussi bien dans les grandes structures que les PME. Si la tendance peut s’expliquer par la forte influence du digital, on constate que les professionnels les privilégient pour de nombreuses raisons. Dans le cas des Clés USB et cartes micro SD, en plus de servir en interne, ces matériels peuvent devenir des objets publicitaires efficaces.

On peut, par exemple, les offrir en cadeaux aux clients les plus habitués afin de les remercier de leur fidélité. On peut aussi y faire apparaître le logo de l’entreprise ou autres pour en faire des supports pour l’image d’une marque.

Les cartes sont les plus recommandées puisqu’elles peuvent être proposées avec d’autres appareils tels que les casques, les tablettes ou autres objets connectés. Selon les statistiques, ces accessoires font partie des nouvelles tendances marketing actuelles. En plus d’être des solutions de stockages pratiques, ils interviennent également dans les campagnes de communication en tant que cadeaux d’affaires modernes.

Pour stocker vos données d’entreprise, il existe également des solutions d’archivage en ligne réservée aux professionnels. Consultez cet article pour en savoir plus.

Pourquoi les cabinets de recrutement se dotent-t-ils d’un logiciel ?

Depuis 2003, de plus en plus de logiciels de recrutement fleurissent dans les entreprises. Faire le tri parmi les CVS, permettre de classer les candidats et de former une base de données, voilà autant d’avantages pour les responsables relations humaines. Mais un logiciel pour cabinet de recrutement est-il vraiment indispensable ? Quels sont ses avantages et inconvénients ? Et pourquoi les cabinets ne devraient plus s’en passer !

Pensé pour les RH

Un logiciel pour cabinet de recrutement est une solution pensée et conçue directement pour coïncider avec les attentes et les besoins des directeurs de ressources humaines. Le premier logiciel de ce type, Human Sourcing, est arrivé en 2003. Il est ainsi devenu plus facile de faire le tri parmi les CVs et de s’y retrouver. Ainsi, c’est un formidable gain de temps pour les professionnels et sur plusieurs plans.

A noter que près de 2 500 utilisateurs ont déjà profité d’un logiciel pour cabinet de recrutement. Cette tendance s’est déjà largement étendue à travers le monde et permet aujourd’hui de fluidifier l’organisation d’une entreprise mais aussi de réaliser un véritable classement des CVS que vous recevez. Il est donc très facile d’organiser mais aussi de retrouver un CV particulier lorsque vous entamez votre recherche.

Agences de conseil en communication, RH d’entreprises ou de collectivités territoriales, tous peuvent profiter de ce type de solution comme celle d’intuition software. Leur ambition étant de coller au plus près des besoins des différents secteurs. La fonction principale est donc de permettre aux entreprises et sociétés d’effectuer un traitement efficace de l’information récoltée au sein des multiples CVS que vous avez pu recevoir.

Le fonctionnement

On pourrait croire que ces logiciels sont difficiles à utiliser ou, en tout cas, qu’il faut d’abord un temps d’adaptation pour réussir à s’en servir d’une manière optimale. Et pourtant, rien de plus simple que de profiter des multiples avantages d’un logiciel pour cabinet de recrutement. Les outils mis à votre disposition sont extrêmement pratiques mais sont en plus très intuitifs. Il n’y a donc vraiment aucun risque de s’y perdre et pas besoin d’une grande formation pour les maîtriser rapidement.

Lorsque vous lancez une campagne de recrutement, vous devez penser une multitude de détails qui peuvent vous faire perdre du temps : bien préparer son annonce, trouver un moyen de la diffuser, attendre les candidatures, les trier, les sélectionner… Un logiciel pour cabinet de recrutement vous facilite la vie. Ainsi, vous pourrez très facilement préparer votre recrutement grâce à cette solution informatique : suivre des candidatures, les trier, les classer n’ont jamais été aussi simples !

Ensuite vous n’avez plus qu’à entrer dans le logiciel les mots-clés qui vous intéressent : voilà les CVS les plus intéressants qui apparaissent immédiatement ! Vous pouvez donc trouver rapidement le profil idéal, et éviter ainsi une grande perte de temps à feuilleter des candidatures inintéressantes pour vous.

Une solution efficace

Faire le choix d’un logiciel pour cabinet de recrutement c’est avant tout se simplifier la vie pour une entreprise. Vous pourrez même constituer votre propre banque de données selon les compétences. Ainsi, si l’un des CVS que vous n’aviez pas retenu une première fois remplit tous les critères d’un besoin prochain, il vous suffit d’un clic pour le savoir !

Facile à la prise en main, il permet en général un gain de productivité de 15% ! De quoi booster votre entreprise et gagner enfin le temps dont vous avez besoin. N’attendez plus pour découvrir ces solutions qui ont de quoi vous changer la vie !

Devenez comptable en commençant un BTS CG à l’ESCG !

Vous réfléchissez à votre avenir professionnel et vous vous demandez vers quoi vous orienter après votre bac ? La comptabilité, la gestion des entreprises sont des domaines avec lesquels vous vous sentez à l’aise ? Le BTS CG est pour vous l’opportunité de devenir comptable. Découvrez tout sur ce diplôme avant de vous inscrire à l’ESCG !

Quel est le rôle d’un comptable ?

Avant de vous inscrire dans une école de comptabilité comme l’ESCG pour préparer un BTS CG, il est important de bien définir ce qu’est le métier de comptable. Ce travail peut être effectué au sein d’une entreprise ou dans un cabinet comptable.

Si vous évoluez au sein d’une entreprise de petite taille, vous serez alors l’élément central qui veille à la bonne gestion financière de l’entreprise. Saisie des factures et traitement de celles-ci, établissement des déclarations de TVA, réalisation des bilans et des comptes de résultats… sont des tâches que vous aurez à réaliser et que vous apprendrez à faire au cours du BTS CG pour devenir comptable.

Si vous travaillez dans une grande entreprise, vous serez alors amené à vous spécialiser dans une branche comme la comptabilité clients ou fournisseurs par exemple. Vous serez sous la responsabilité d’un chef comptable.

Vous pourrez également travailler au sein d’un cabinet comptable et vous aurez alors la comptabilité de plusieurs clients en charge. Vos tâches seront alors variées allant de la saisie comptable, à la révision de compte, à la réalisation de paie et paiement des charges ou encore à l’établissement d’un bilan de comptes de fin d’année.

Qu’est-ce que le BTS CG ?

Obtenir un diplôme de niveau bac + 2 est indispensable pour exercer le métier de comptable. Le BTS CG est donc le diplôme de base requis pour ce travail. Celui-ci se déroule sur deux ans durant lesquelles l’étudiant acquiert toutes les bases de la comptabilité mais aussi des connaissances juridiques, financières et fiscales concernant les entreprises.

La formation met également l’accent sur la notion de gestion d’entreprise avec l’apprentissage de certaines matières comme l’économie générale, l’économie d’entreprise, la gestion financière d’entreprise…

Pour consolider ces connaissances théoriques, les candidats à l’examen doivent effectuer un stage de huit semaines réparties sur les deux ans de formation.

Pour ceux qui souhaitent avoir déjà un pied dans la vie active, il est bon à savoir que ce diplôme peut être préparé en alternance comme le propose l’ESCG. L’avantage de cette formule est que vous êtes rémunéré durant votre formation et que vous avez une perspective d’embauche auprès de l’entreprise ou du cabinet comptable chez qui vous avez préparé votre BTS.

Pourquoi choisir l’ESCG ?

Il peut sembler difficile de choisir son école de comptabilité car il en existe de nombreuses. Toutefois, l’ESCG se démarque des autres sur bon nombre de points. L’école est présente dans cinq grandes villes (Rennes, Bordeaux, Montpellier, Toulouse et Aix-en-Provence) et propose nombreuses de ses formations en alternance comme le BTS CG.

De plus, à travers ses multiples formations, elle accorde une importance toute particulière à la professionnalisation et intègre la dimension de l’entreprise dans son projet pédagogique notamment par la possibilité pour les candidats d’effectuer un stage dès la première année. Elle bénéficie par ailleurs de parrains de renom ce qui ouvre une dimension internationale à cette école de comptabilité. À cet effet, elle a un partenariat avec l’université de Californie. Et, pour préparer les candidats à cette ouverture à l’internationale, des cours sont dispensés en anglais dès la deuxième année.

L’ESCG s’impose ainsi comme une école de comptabilité de référence pour tout candidat qui souhaite devenir comptable et cherche à intégrer une école conviviale mais sérieuse.

Comment s’habiller lorsque l’on commence à son nouveau poste ?

Trouver le bon look quand on est une working girl est facile dans certains secteurs. S’habiller devient même un pur plaisir quand le poste en question n’exige pas de tenue professionnelle spécifique. Il suffit d’associer élégance, confort et praticité et le tour est joué. Mais qu’en est-il quand on est dans un milieu où la tenue de travail est codifiée ? Voici mes conseils pour vous habiller comme il faut lorsque l’on commence un nouveau poste.

Informez-vous, faites appel aux professionnels

Évitez les faux pas à votre nouveau poste en prenant du temps pour vous informer sur les tenues règlementaires ou les tenues à proscrire dans votre secteur d’activité. Vous savez certainement que  certains secteurs exigent un code vestimentaire particulier.

Les métiers de la cuisine, de l’esthétique, de la santé ou encore de l’hôtellerie sont par exemple parmi ceux qui exigent que chacun ait une tenue professionnelle spécifique. Certes, on a tous une idée de la tenue, mais ce n’est pas toujours évident de savoir exactement quels vêtements porter au premier jour de travail dans ces milieux.

Faites un tour sur des sites comme Mylookpro.com. Proposant des tenues complètes en fonction du poste, ce genre de site est géré par des professionnels qui maîtrisent les codes vestimentaires des différents métiers.  Ce genre de site est idéal pour s’inspirer, mais aussi pour trouver sur une seule plateforme tous les vêtements et accessoires dont on pourrait avoir besoin pour être habillé convenablement quand on commence à son nouveau poste.

Respectez les normes

S’habiller conformément au code d’apparence établi dans un secteur spécifique est une chose, respectez les normes des vêtements de travail en est une autre. En effet, si le code vestimentaire régit surtout la coupe ou la couleur des vêtements et accessoires, les normes concernent surtout la sécurité et elles respectent un protocole bien définies dans certains domaines.

Les normes strictes s’appliquent entre autres aux métiers relatifs à la santé et les métiers présentant des risques de blessure. Le choix de la tenue se fait donc en faveur de la sécurité du travailleur et des personnes avec lesquelles il est quotidiennement en contact. Ces normes strictes concernent également les métiers où l’on manipule des produits dans un environnement stérile et protégé.

Prenons par exemple la tenue de travail règlementaire d’une salle blanche. Les coupes, les matières et les moindres détails de ces vêtements stériles respectent un le protocole des salles propres. L’idée est en effet d’isoler complètement les intervenants et qu’ils ne dégagent aucune particule au sein de cet environnement stérile. En plus des vêtements, ce protocole concerne les différents accessoires :

  • Surchaussures/surbottes
  • Gants
  • Charlottes
  • Coiffes
  • Masques
  • Lunettes de protection

Pensez confort et allure

Vous l’aurez compris, trouvez la bonne tenue professionnelle dépend beaucoup du secteur d’activité et des normes et protocoles qui y sont en vigueur. Cela n’exclut évidemment pas le côté pratique et l’idéal est de trouver une tenue confortable, même dans un secteur où des codes vestimentaires précis sont de rigueur.

Ainsi, optez de préférence pour une tenue professionnelle à votre taille et dans laquelle vous êtes bien à l’aise pour réaliser toutes les tâches qui vous sont assignées. Et ne négligez pas l’allure si le code vestimentaire vous permet d’avoir une silhouette agréable. C’est toujours un petit plus, surtout si vous êtes en contact avec des collaborateurs, des clients ou autres.

Être habillé conformément aux codes vestimentaires du secteur d’activité en question est un réal atout quand on commence un nouveau poste. C’est en effet une preuve d’implication dans son nouveau travail. Et c’est tout simplement obligatoire dans certains domaines. Évidemment, il faudra conjuguer tenue professionnelle, normes de sécurité, confort et praticité. Et en plus de la bonne tenue, trouvez sur cette page quelques conseils pour un premier jour de travail réussi.

 

Mes astuces pour réussir sa communication événementielle à moindre coûts !

L’organisation d’un événement est une chose, la communication événementielle autour de votre entreprise ou de votre projet en est une autre. Pour véhiculer votre image sans trop dépenser et vous rappeler au bon souvenir des participants d’un salon ou du public d’un spectacle, vous devez penser à quelques astuces. Je vous en parle tout de suite.

Goodies et bracelets promotionnels

Certaines sociétés, telles que Bracelets-VIP, sont spécialisées dans la fabrication d’accessoires et de cadeaux promotionnels. En vous fournissant auprès d’elles, vous aurez le moyen de personnaliser vos commandes à l’effigie de votre entreprise ou de votre événement.

Dans le cadre d’une stratégie de communication événementielle, passer par ce biais permet de travailler votre image à petits prix. Une commande de bracelets n’est en effet pas très onéreuse, en comparaison des gains qu’elle permet d’obtenir à terme. Il en va de même concernant tous les accessoires de ce type : offrir des cadeaux à des prospects est l’un des meilleurs moyens de rester dans leur mémoire.

Le principe du bracelet, en lui-même, induit même une dimension d’appartenance dès lors qu’il est enfilé au poignet. En un seul coup d’œil, son propriétaire se souviendra des circonstances dans lesquelles il l’a obtenu, donc de vous et de votre entreprise.

Imprimés et relations presse

La base de la base de la communication événementielle consiste à distribuer des imprimés. Transmis de main à main, ils auront d’autant plus d’impact sur le client potentiel. La publicité glissée dans les boîtes aux lettres est d’ailleurs très appréciée des Français. Comme vous pourrez le constater en cliquant ici, plus des trois quarts lisent en moyenne un imprimé publicitaire par semaine.

Ce constat a priori étonnant peut s’expliquer de manière simple : en allant chercher son courrier, un lecteur choisit le moment et le lieu où il consulte la publicité. Elle ne lui est pas imposée, et c’est ce qui fait toute la différence avec la télévision par exemple. Et pour l’annonceur, cela ne coûte quasiment rien.

Mais une bonne stratégie de com’ passe également par le fait d’entrer en contact avec la presse. En communiquant aux journalistes des informations claires et détaillées relatives à votre événement, vous gagnerez en crédibilité aux yeux de votre public cible.

Toutefois, l’indépendance journalistique implique le risque d’être confronté aux critiques et aux avis négatifs… Vous devez donc être sûr de vous.

Internet et les réseaux sociaux, la communication événementielle 2.0

A l’ère digitale, il va sans dire que le web et les appareils mobiles constituent de formidables supports de communication événementielle. Les textos et les mails, messages courts et concis, ont l’avantage de ne rien coûter et d’entrer directement dans le vif du sujet. Vous toucherez un maximum de monde en un minimum de temps.

Dans le même esprit, les réseaux sociaux sont vos amis. Il est extrêmement facile d’inviter un grand nombre de participants potentiels à vos événements en passant par Facebook, par exemple. En disposant d’une page officielle et donc d’une communauté déjà active, il vous sera d’autant plus aisé de faire passer le message. Et de manière générale, n’hésitez pas à répandre l’empreinte de votre marque partout sur internet. Plus vous serez visible, mieux votre événement sera connu.

Il existe une complémentarité parfaite entre les réseaux sociaux et l’événementiel, comme on peut le voir à travers cet article. Qu’il s’agisse d’un cocktail, d’une convention ou tout simplement d’un salon, vous aurez ainsi l’opportunité d’établir une relation physique immédiate. Le passage du virtuel à l’irl est généralement créateur d’un lien social particulier entre les organisateurs et les participants, d’autant plus durable.

« Anciens articles Newer posts »

© 2020 La Workeuse

Theme by Anders NorenUp ↑