La Workeuse

Trecento AM : les sociétés de gestion d’actifs entrent-elles dans une nouvelle ère ?

La blockchain, c’est-à-dire la mise en œuvre de technologies de stockage et d’informations sans organes de contrôle, touche enfin le grand public. Pour des secteurs aussi dynamiques que la santé et la robotique (et plus largement l’intelligence artificielle), cette technologie présente de nombreuses opportunités de développement de services et de produits.

Pour une société de gestion d’actifs aussi attentive au marché et aux évolutions que Trecento AM (Asset Management), la prise en compte des innovations technologiques est cruciale. L’intérêt de la société pour les nouvelles technologies est motivé à la fois par la recherche d’actifs attrayants, mais aussi par les possibilités d’application au monde de la finance.

Sa fondatrice et actuelle présidente, Alice Lhabouz, incarne cette tendance croissante à l’interconnexion entre marchés financiers et technologies numériques. Elle se passionne pour un environnement en constante mutation, prête à saisir les opportunités et à s’adapter en toutes circonstances.

Blockchain et big data : la révolution est en marche

Pour Trecento AM, impossible de passer à côté du grand sujet – et enjeu – que représente la digitalisation croissante de l’économie. Entre collecte des données de grande ampleur, façon big data, et innovation liée au matériel et à la robotique, de nombreux secteurs semblent être aux portes de bouleversements majeurs.

Dans le domaine de la gestion d’actifs, et plus précisément pour des fonds d’investissement comme ceux de Trecento AM, il faut anticiper et prévoir les mutations de demain.  Régulateurs, investisseurs, mais aussi banques ne peuvent passer à côté du potentiel, extrêmement prometteur, que représente une telle technologie.

Quels défis pour les gestionnaires d’actifs ?

Tournée vers demain, la société Trecento AM compte bien profiter et bénéficier autant que faire se peut de toutes les opportunités que lui ouvre la blockchain.

Pour sa présidente et fondatrice, Alice Lhabouz, pas question de passer à côté de cette nouvelle révolution du numérique qui commence déjà à secouer tout le secteur économique et financier. Et ce, d’autant plus qu’avec ses fonds d’investissement, Trecento Santé et Trecento Robotique, la révolution numérique est plus que jamais un sujet central.

En effet, Trecento AM conjugue des techniques d’analyse et de valorisation d’actifs avec une fine connaissance des tendances des marchés financiers.

Pour s’assurer que sont choisies au mieux les actions de sociétés, dans le domaine de la santé mais aussi de la robotique, il est impératif de prévoir l’évolution des différents marchés et donc des différentes technologies qui feront le monde de demain. Ainsi, de nombreux sujets brûlants sont régulièrement étudiés, comme par exemple, le big data. C’est à cela que servent, notamment, les si singuliers – et d’ores et déjà essentiels – comités consultatifs regroupant analystes financiers et professionnels des secteurs concernés.

En définitive, il semble évident que la technologie blockchain représente, dans ses applications, un fort potentiel pour les gestionnaires d’actifs comme Trecento AM.

Validation des transactions sans passer par un intermédiaire, rapidité décuplée grâce au réseau pair à pair, voilà pour les effets concrets et les mises en application précises de la blockchain. Sans compter qu’en supprimant le passage par une banque, c’est le coût même d’une transaction qui peut être réévalué à la baisse.

Il semble donc primordial de tenir compte aussi bien des applications techniques et concrètes de la blockchain sur la sphère financière, mais aussi sur tous les autres pans de l’économie réelle.

Quelques infos sur ce billet

Posté le 21/05/2018 · dans la catégorie Technologie

Vous aimerez peut-être...