La Workeuse

Conseils et astuces d'une working girl !

Auteur/autrice : La rédaction (page 1 sur 18)

Tout savoir sur le métier de technicien de maintenance

L’emploi de technicien de maintenance est l’un des plus répandus dans le milieu de la maintenance. Ce professionnel travaille en équipe sur des machines, des outils et des engins variés. Son rôle est principalement d’entretenir les machines afin d’éviter les pannes et de réparer les éventuels problèmes.

 

Cet emploi de technicien de maintenance est au cœur de l’évolution des systèmes industriels. La plupart des secteurs économiques ont recours à des activités de maintenance. C’est le cas par exemple de l’informatique, l’agriculture, l’industrie, le transport et la logistique…

 

Avec l’essor des outils numériques, le métier est en transition. Le technicien de maintenance doit désormais avoir des compétences technologiques poussées, puisque le métier utilise de plus en plus d’outils numériques.

 

Les besoins en emplois de maintenance sont importants, ces professionnels sont devenus indispensables à la plupart des entreprises. Pourtant, le milieu manque de candidats, il est donc assez simple de trouver un emploi de technicien de maintenance. L’évolution des entreprises fait qu’elles externalisent de plus en plus la maintenance de leurs outils et machines, faisant appel à des sociétés spécialisées dans la maintenance.

 

Quelles sont les missions d’un technicien de maintenance ?

Le rôle d’un technicien de maintenance est de veiller au bon fonctionnement des machines et du système de production de l’entreprise. Pour cela, un technicien de maintenance :

 

  • organise les interventions de maintenance
  • contrôle les machines, équipements et installations
  • pose des diagnostics, détecte les problèmes
  • réalise les interventions préventives ou de réparation
  • améliore en continu les processus de maintenance (sécurité, performance, gestion…)
  • gère les stocks (pièces détachées, outils…)

 

Quelles sont les compétences d’un technicien de maintenance ?

Pour exercer l’emploi de technicien de maintenance, il faut posséder diverses compétences, notamment techniques et numériques :

 

  • savoir poser un diagnostic
  • utiliser des appareils de tests et de mesures
  • être capable d’analyser les données de maintenance
  • bonne connaissance des engins, outils et équipements de l’entreprise
  • respecter les règles de sécurité
  • savoir lire un plan, un schéma technique (mécanique, hydraulique, électrique…)
  • maîtriser les logiciels de GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur)
  • organiser et partager les informations au service concerné
  • superviser et coordonner le travail d’équipe

 

Comment devenir technicien de maintenance ?

Il existe différentes voies pour devenir technicien de maintenance. D’abord par des formations initiales :

 

  • Bac Pro MSPC (Maintenance des Systèmes de Production Connectés)
  • Niveau Bac +2 avec un BTS Maintenance des Systèmes option Systèmes de Production
  • Niveau Bac +2 avec un DUT Génie Industriel et Maintenance
  • Licence Pro Maintenance des Automatismes et de l’Instrumentation Industriels
  • Licence Pro Maintenance des Systèmes Industriels
  • Licence Pro Conduite des Installations Nucléaires

 

Il est également possible d’accéder à l’emploi de technicien de maintenance en suivant une formation continue. Il en existe notamment pour apprendre la maîtrise des technologies de GMAO.

 

Il existe aussi des passerelles à emprunter pour apprendre une nouvelle fonction, un nouveau logiciel GMAO, pour se spécialiser dans une technologie ou se perfectionner et évoluer vers un poste de maintenance à responsabilité.

 

Quel avenir pour l’emploi de technicien de maintenance ?

Avec la numérisation et la digitalisation de tous les secteurs d’activités, les métiers de la maintenance se transforment. Désormais, un technicien de maintenance se doit d’avoir des compétences de plus en plus pointues concernant les outils numériques, l’automatisation, la 3D, la réalité augmentée

 

Avec la maintenance qui devient plus préventive, comparé aux réparations d’urgence auxquelles il fallait faire face dans le passé, le métier évolue. Il devient plus technique, se planifie, s’organise autour de la collecte de données grâce à de nouveaux outils numériques, se travaille en équipe avec des spécialistes de technologies numériques, 3D et de réalité augmentée.

Nouvelle tendance été 2022 : les robes asymétriques

La robe asymétrique est une nouvelle tendance qui fait des vagues dans le monde de la mode. Mais comment bien la porter ?

Ce style est une façon amusante de pimenter votre garde-robe sans dépenser beaucoup d’argent, mais est-il fait pour vous ? Voici quelques conseils pour porter une robe asymétrique de façon élégante.

 

La choisir en fonction de l’évènement

Tout d’abord, choisissez votre robe avec soin. Réfléchissez au type d’événement auquel vous allez assister et demandez-vous s’il est suffisamment formel pour que le style asymétrique fonctionne. Si vous êtes conviée à un mariage, par exemple, ce serait probablement l’une des pires idées qui soient : vous voulez quelque chose de plus traditionnel et de plus soigné pour pouvoir briller sur la piste de danse ! Mais si vous sortez avec des amis le vendredi soir après le travail, cela pourrait être parfait !

 

Vous pouvez la porter avec des talons ou des chaussures plates, avec les cheveux relevés ou détachés, avec des bijoux ou sans aucun ornement. Les robes asymétriques sont également très polyvalentes en termes de style : elles peuvent être formelles ou décontractées en fonction de ce que vous portez avec elles. Par exemple, si vous associez une robe asymétrique à des baskets et à une casquette de baseball, votre tenue aura l’air très décontractée ; en revanche, si vous la porter avec des talons et des bijoux, votre tenue aura l’air beaucoup plus habillée !

 

La choisir en fonction de votre morphologie

Vous devez vous assurer que votre robe asymétrique correspond à votre morphologie et à votre teint. Si vous avez une silhouette en sablier et que vous portez ce style de robe, alors elle vous ira probablement très bien car elle mettra en valeur vos courbes. En revanche, si vous avez une silhouette en forme de pomme ou de poire avec une forte poitrine, la robe asymétrique n’est peut-être pas le meilleur choix pour vous, car elle mettra en valeur ces zones au lieu de les dissimuler.

 

Ces robes sont une excellente idée si vous recherchez quelque chose de différent et d’accrocheur. L’astuce consiste à vous assurer que vous la portez d’une manière qui ne soit pas gênante ou déséquilibrée par rapport à votre morphologie ou à la forme de votre visage.

 

Quelle couleur et quelle matière choisir ?

Il est également important que vous sachiez quel type de tissu convient le mieux à votre teint. Si vous avez la peau pâle, n’importe quel type de tissu blanc pourrait faire ressortir votre teint, mais si vous avez la peau brune, le noir conviendrait probablement mieux que le blanc ou même l’ivoire.

 

Si vous souhaitez que votre robe asymétrique soit légère et respirante, nous vous recommandons de choisir le coton comme matière principale. Le coton est doux sur la peau, vous serez donc à l’aise toute la journée. De plus, il est facile à entretenir.

 

Si vous souhaitez qu’elle soit douce mais suffisamment résistante pour ne pas s’user rapidement, nous vous recommandons de choisir la soie comme l’un des principaux matériaux. La soie est particulièrement adaptée au printemps et à l’été car elle est légère et fraîche sur la peau. Et comme la soie conserve sa forme au fil du temps (et ne se froisse pas facilement), ce tissu gardera son aspect frais même après l’avoir porté plusieurs fois.

Qu’est-ce qu’un team cooking ?

Vous êtes chef d’entreprise et vous souhaitez rassembler vos collaborateurs autour de vos valeurs d’entreprise ? Pourquoi ne pas penser au team building ? Dans cette solution, il y en a plusieurs autres qui vous permettront d’atteindre vos objectifs. L’une d’elles est le team cooking. Il a pour but de resserrer les liens entre vos collaborateurs. De quoi s’agit-il ? En quoi est-ce important ? Quelles sont les activités qui vous permettront de révéler les aptitudes culinaires de vos collaborateurs ?

Le team cooking : définition !

Pour mieux comprendre le team building culinaire, vous devez savoir ce qu’on entend par team building. En effet, ce terme anglais renvoie à un ensemble d’activités pensées pour inciter au travail en équipe. Ces instants que les collaborateurs passent en communauté (le team cooking par exemple) visent à renforcer leurs relations personnelles en vue d’améliorer leur performance au travail.

Les séances d’activités gastronomiques ont le vent en poupe ces dernières années, car elles incitent tous ceux et celles qui y participent à mettre la main à la pâte. Le team building gastronomique met en avant les habitudes et spécialités culinaires de plusieurs régions. Car, il faut le rappeler, la cuisine est la meilleure façon de valoriser le patrimoine culturel des régions et de découvrir autrement la culture des uns et des autres.

Le team cooking : importance !

Au cours des séances de team cooking, vos collaborateurs préparent en équipe un repas. Il peut même arriver qu’ils créent ensemble leur propre recette. À la fin de chaque séance, ils dégustent tous ensemble les plats qu’ils ont eux-mêmes faits. Ces moments de partage de savoirs culinaires uniques sont importants pour que leurs relations professionnelles se transforment un tant soit peu en relations amicales.

Le team building cuisine représente alors une façon plus originale et rapide de mieux se connaître. Il développe l’esprit d’équipe au sein du personnel d’une même entreprise et des membres d’une même équipe.

Le team cooking contient principalement trois types d’activités à même de vous aider à fédérer vos collaborateurs autour de vos objectifs d’entreprise. Les voici !

Les ateliers de cuisine en groupe

Les cours de cuisine représentent l’une des offres d’animation culinaire fréquentes que les professionnels de la gastronomie peuvent proposer à vos équipes. En cuisinant en groupe, vos collaborateurs apprendront davantage sur une façon particulière de cuisiner un plat qu’ils connaissaient déjà ou pas. C’est une idée géniale pour renforcer la cohésion au sein de vos équipes.

En plus, ces ateliers de team cooking sont coiffés par des chefs cuisiniers qui partagent avec eux leurs années d’expérience et leur savoir-faire culinaire. Chacun a une tâche bien précise qui doit compléter celle confiée aux autres équipiers. Ils travaillent donc en symbiose pour concocter des plats délicieux qu’ils partageront ensemble en fin d’atelier.

Les concours de cuisine entre collaborateurs

Les challenges de cuisine sont également une meilleure façon de permettre à vos collaborateurs de se découvrir. Les participants devront être répartis en plusieurs équipes pour relever le défi. Ils pourront changer d’équipe à chaque nouvel atelier.

Cette animation de team cooking consiste à prévoir un mets que chaque équipe s’attellera à bien cuisiner. Tout ceci se passe sous l’œil avisé d’un chef cuisinier. Après la dégustation, le jury rend son verdict annonçant le Top chef de l’entreprise.

Les ateliers de dégustation gastronomique

La gastronomie, c’est aussi les moments inoubliables de dégustation de vins, de whiskies et autres spécialités de la région. Si vous n’êtes pas emballé par l’idée de la cuisine en groupe, vous pouvez offrir un séjour de découverte culinaire et œnologique à vos équipes. Ceux-ci auront l’occasion d’apprécier les divers produits du terroir.

L’activité de team cooking est d’ailleurs une manière pour les professionnels de cuisine de faire connaître la culture gastronomique locale et la riche diversité de saveurs de leur région.

Il existe bien d’autres activités tout aussi intéressantes. Organisez donc votre team building gastronomique en considérant vos besoins et surtout votre budget.

Quel est le prix moyen d’une location de voiture en Martinique ?

Il est presque impossible de visiter la Martinique sans avoir un véhicule personnel à votre disposition si vous voulez un minimum de confort. C’est pour cela que les agences de location de voiture en Martinique sont de plus en plus nombreuses. Avec l’affluence que connaît l’île surtout en période de vacances, les prix ont tendance à grimper chez certaines agences, mais si vous avez une idée des prix moyens pratiqués sur l’île, vous pourrez aisément faire votre choix. C’est le but de cet article.

Location de voiture en Martinique : quels sont les tarifs moyens à considérer ?

L’un des casse-têtes auxquels font face les visiteurs de la Martinique est le transport. Pour cela, il est préférable de louer un véhicule pour être à l’aise et profiter de votre séjour. La location de voiture en Martinique n’est pas réservée qu’aux plus nantis. Quel que soit votre budget, vous êtes à même de souscrire à un service de location de voiture et découvrir les beautés de l’île.

En effet, en Martinique, il existe des agences de location de véhicules très sérieuses et pas du tout cher avec lesquelles vous pouvez collaborer sans subir des désagréments. Même s’il est vrai que les prix varient d’une agence à une autre, vous devez avant tout, considérer le rapport qualité-prix de leurs différentes offres. Ensuite, vous devez considérer la catégorie du véhicule, car le coût de la location de voiture en Martinique dépend également de ce critère. Vous trouverez selon leur type :

  • les véhicules de la catégorie A comme la Peugeot 108,
  • les véhicules de la catégorie B dont la Peugeot 208,
  • les véhicules de la catégorie C comme la Peugeot 308.

Ainsi, vous pouvez faire des économies par exemple, en préférant un véhicule de la catégorie A pour vos courses sur l’île antillaise. Aussi, le montant de votre location de voiture sera moins élevé si vous voulez faire un long séjour. Pour payer encore moins cher, vous pouvez choisir de :

  • payer en ligne vos frais de location de voiture en Martinique, plutôt qu’au comptoir ;
  • laisser les options en fonction de votre budget (rehausseur de bras, conducteur additionnel, siège auto pour enfant…).

De façon générale en Martinique, vous pouvez louer un véhicule à partir de 12€ par jour. Ce montant peut toutefois baisser si vous choisissez de collaborer avec une agence qui offre des codes promo pour les réservations en ligne.

Les conditions générales pour louer une voiture en Martinique

Pour louer un véhicule sur le territoire martiniquais, il y a quelques conditions que vous devez remplir. Les meilleures agences de location de voiture en Martinique en tiennent compte. Ainsi, pour réserver un véhicule en votre nom, vous devez :

  • avoir au moins 21ans,
  • avoir le permis de conduire,
  • reconnaître que vous n’êtes pas propriétaire de la voiture objet de la location et que vous devez la retourner après expiration du délai prévu,
  • prendre l’engagement de ne pas faire de la sous-location,
  • accepter de ne laisser conduire le véhicule par toute autre personne ne disposant pas de permis de conduire ou se trouvant dans un état d’ivresse ou de fatigue,
  • vous rendre responsable de tout dommage, perte ou vol sur le véhicule….

Pour la location de voiture en Martinique, ces conditions sont exigées afin de préserver l’état des véhicules. Vous devez éviter au maximum de collaborer avec les agences qui n’exhibent pas leurs conditions générales, afin d’éviter des arnaques, des conflits inutiles ou de payer des amendes imprévues à la fin de votre séjour en Martinique.

 

Cadeaux d’affaires, un moyen original et qualitatif de fidélisation marketing

L’un des grands enjeux auxquels font face les responsables marketing est la fidélisation de leurs différents partenaires d’affaires. Mais les cadeaux d’affaires constituent une alternative efficace pour attirer et conserver vos clients et même vos fournisseurs. Les cadeaux d’entreprise séduisent par leur originalité et permettent de garder facilement à l’esprit l’image de marque de votre produit ou celle de votre entreprise. Pour fidéliser vos clients par ce moyen, voici la liste des actions à mener.

Cadeaux d’affaire : top 4 des idées les plus fabuleuses pour la fidélisation des clients

La plupart des chefs d’entreprise sont prêts à tout mettre en œuvre pour ne pas perdre les partenaires avec lesquels ils sont en relation. Les cadeaux d’affaires sont aujourd’hui tendance au sein des équipes marketing, dans le cadre de la fidélisation de leurs clients. En effet, les cadeaux d’affaires outre le fait de constituer des supports publicitaires ont aussi l’avantage d’être originaux, utiles et pratiques pour le partenaire à qui ils sont offerts. Mais l’important, c’est de bien choisir vos cadeaux personnalisés.

La perche à selfie

La perche à selfie est l’un des meilleurs cadeaux d’entreprise en 2022, que vous pouvez choisir d’offrir à vos partenaires d’affaires ou clients. C’est un gadget à la mode que tout responsable marketing devrait insérer dans sa liste de cadeaux d’affaires, dans le but de gagner la confiance de ses clients. Cet outil permet de prendre des photos de groupe de face jusqu’à une distance de près de 60cm.

La perche à selfie est personnalisable à l’effigie de votre organisation, à un coût très abordable et pourrait particulièrement intéresser le public jeune. Si la cible de votre entreprise est la jeunesse, ce  gadget devrait faire l’objet de votre intérêt.

Les mugs personnalisables

Au-delà d’une habitude de consommation, boire une tasse de café ou de thé est devenu comme un rite chez beaucoup de Français. C’est l’un des cadeaux d’affaires à ne pas négliger si votre cible comprend toutes les catégories socio-professionnelles. Vous pourrez le personnaliser à votre guise afin de rendre visible votre marque ou entreprise. C’est d’ailleurs l’une des idées de cadeaux d’entreprise les plus prisées ces dernières années et toujours en vogue.

Les housses imperméables

Les cadeaux personnalisés qui apportent une plus-value à vos clients doivent avoir une utilité pour ces derniers. Pour offrir des cadeaux d’entreprise en 2022, c’est un aspect à considérer. La protection des documents et appareils électroniques contre les intempéries comme le soleil, la pluie… étant au cœur des préoccupations quotidiennes, la housse imperméable constitue l’un des cadeaux d’affaires pouvant leur faire plaisir dans ce sens.

Avec un style de personnalisation bien pensé, ce gadget pourra révéler au mieux l’identité visuelle de votre entreprise. Disponible sous plusieurs formes et couleurs, la housse personnalisable est souvent fabriquée avec du PVC solide et comporte plusieurs fermetures, de quoi garantir une protection efficace des objets qui y sont mis.

Les lunettes de soleil personnalisables

Pour se protéger contre le soleil, quoi de mieux que des lunettes de soleil ! Pour surprendre vos clients et fournisseurs, vous pouvez leur offrir ce cadeau qui sort de l’ordinaire. Ce sont des cadeaux d’affaires pouvant être personnalisés avec votre logo ou un court message publicitaire.

Comment commander vos cadeaux d’affaires ?

Les idées de cadeaux d’entreprise sont très nombreuses. Ce sont d’excellents outils pour la fidélisation des partenaires d’affaires. Toutefois, il est primordial que ces gadgets respectent un certain nombre de conditions pour non seulement atteindre vos objectifs marketing, mais également pour amener ceux à qui ils sont destinés à les conserver sur une très longue période. Ainsi, vos gadgets doivent avoir comme qualité :

  • une bonne durabilité,
  • une solidité et une résistance face aux intempéries,
  • une bonne qualité matérielle,
  • une bonne lisibilité….

Vos cadeaux d’affaires doivent aussi être choisis en fonction des besoins de visibilité de votre entreprise et des types de clients dont vous disposez dans votre portefeuille. Après cette étape, vous pourrez ensuite choisir un fournisseur de gadgets publicitaires. Ce dernier doit être en mesure de vous offrir ses prestations en ligne, du choix des gadgets à la livraison des commandes, en passant par les styles de personnalisation de vos cadeaux d’affaires à l’effigie de votre entreprise.

Pourquoi souscrire une offre forfait mobile pour les pros pour gérer sa flotte mobile ?

Une offre forfait mobile pour les pros permet à une entreprise de gérer sa flotte mobile de façon optimale. En effet, elle présente un certain nombre d’avantages comme la facturation unique de la consommation des membres de la flotte, l’optimisation des tarifs de communication, etc.

Le personnel pourra mieux se concentrer sur les tâches importantes de l’entreprise avec le forfait mobile corporate qu’avec un forfait mobile pour particuliers.

Ce guide donne plus de détails sur l’offre forfait mobile pour les pros et ses avantages dans la gestion de la flotte mobile d’une entreprise.

L’établissement d’une facture unique avec l’offre forfait mobile pour les pros

La souscription d’un forfait mobile pour les salariés d’une entreprise est sanctionnée chaque mois par l’envoi de facture. Une entreprise qui a souscrit une offre pour particuliers recevra plusieurs factures en fonction du nombre d’employés bénéficiant du forfait.

Cette facturation multiple ne permet pas à l’entreprise d’avoir une bonne traçabilité. En souscrivant une offre forfait mobile pour les pros comme l’offre mobile pro Free, l’entreprise n’obtiendra qu’une facture unique détaillée pour sa flotte mobile. Cet aspect n’est pas sans avantage.

La maîtrise du coût de communication

La souscription d’un forfait mobile groupé évite à l’entreprise de gérer plusieurs lignes téléphoniques à la fois. Cela lui permet de maîtriser le coût de communication et de bien gérer le budget alloué à cet effet.

Aussi, le forfait mobile corporate permet à l’entreprise de bénéficier des tarifs intéressants pour sa flotte mobile. En effet, pour se démarquer de la concurrence, les opérateurs de téléphonie mobile sont flexibles pour les abonnements B2B.

Plutôt que de faire une tarification par ligne, ils proposent un tarif de groupe très attractif pour pouvoir attirer et conserver les clients « grand compte ». Au moment de la souscription, l’entreprise peut renégocier les termes du contrat afin d’avoir une offre personnalisée.

Le gain de temps au niveau de la comptabilité

L’offre forfait mobile pour les pros permet à une entreprise de gérer sa flotte mobile avec beaucoup plus d’efficacité. Elle enregistre moins de factures et peut par conséquent honorer fidèlement ses engagements envers le prestataire.

La facture unique réduit considérablement la lourdeur administrative. L’entreprise peut facilement faire un suivi des factures et identifier les éventuelles erreurs qui peuvent y être effectuées. Le cas échéant, elle peut demander une rectification afin de mettre à jour sa comptabilité.

L’optimisation des tarifs de communication mobile

Avec une offre forfait mobile pour les pros, l’entreprise peut demander une renégociation des tarifs si elle le souhaite. Elle n’a pas forcément besoin d’attendre la fin du contrat en cours avant de faire la demande.

Il suffit qu’elle menace de rompre le contrat si aucune amélioration n’est effectuée. Bien que cette pratique soit peu appréciée des opérateurs, elle permet tout de même d’obtenir des arrangements avantageux.

Aussi, si l’entreprise ajoute de nouveaux membres à la flotte, il lui est toujours possible de réaliser des économies sur cette offre.

De même, au moment de renouveler le contrat, elle peut entamer des négociations pour revoir à la baisse, le tarif fixé au départ par l’opérateur.

La gestion simplifiée de la flotte avec des logiciels

A l’ère de la digitalisation, il existe différentes applications élaborées par les opérateurs pour aider l’entreprise à gérer sa flotte mobile. Ces solutions informatiques disposent de plusieurs fonctionnalités. Ces dernières permettent :

  • De localiser les différents appareils mobiles utilisés dans la flotte ;
  • De suivre les performances des appareils afin de procéder à leur réparation ou renouvellement ;
  • De faire le couplage de la ligne fixe et du mobile ;
  • De suivre la consommation des membres de la flotte ;
  • De contrôler le comportement des utilisateurs de la flotte.

Avec les logiciels, la gestion de la flotte devient ainsi simplifiée, peu importe le nombre d’utilisateurs qu’elle compte. L’entreprise n’a plus besoin de créer un service spécial pour gérer sa flotte mobile. Un membre du personnel peut assurer efficacement la gestion en utilisant l’application.

En somme, il faut retenir que la gestion d’une flotte mobile est une tâche assez complexe. Par conséquent, souscrire une offre forfait mobile pour les pros est la meilleure solution pour la simplifier.

Quelle différence entre une scpi et une sci ?

Si vous avez envie d’investir dans l’immobilier, vous avez le choix entre deux types de sociétés : la Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) et la Société Civile Immobilière (SCI). Elles peuvent paraître très proches dans les faits, et même semer une réelle confusion, mais plusieurs points les différencient. Voici présenter ci-dessous les caractéristiques de chaque placement immobilier qui vous aideront à choisir celui qui correspond à votre projet d’investissement !

La SCPI : qu’est-ce que c’est ?

Tout d’abord, la SCPI est une structure juridique qui permet à 2 ou plusieurs personnes, physiques ou morales, de développer et de gérer un patrimoine immobilier collectif. Connue également sous l’appellation « Pierre Papier », la SCPI est un produit de placements financiers, plus précisément un placement immobilier locatif. Elle regroupe un grand nombre d’investisseurs détenant chacun des parts dans la structure. Cependant, elle est gérée par une société de gestion ayant à charge :

  • La collecte des parts des investisseurs ;
  • L’acquisition de plusieurs biens immobiliers (habitats, commerces, logements pour particuliers, bureaux, industries…) ;
  • La recherche de locataires ;
  • L’administration des travaux ;
  • La gestion fiscale ;
  • La revente des biens au besoin.

Les bénéfices réalisés sont partagés proportionnellement aux parts sociales de chaque associé. Ainsi, dans une SCPI, plus vous achetez de parts, plus vous vous générez d’importants revenus. Des acteurs comme Homunity proposent d’investir dans un large choix de SCPI.

Quels sont les avantages d’une Société civile de placement immobilier ?

Le premier avantage d’investir dans ce placement financier est qu’il garantit une bonne diversification de son investissement et de son patrimoine. De plus, l’investisseur fait ses placements sans se soucier de la gestion de son investissement. Cela offre une certaine sécurité aux investissements, car gérés par une société experte et surtout soumis au contrôle de l’AMF (Autorité des marchés financiers).

L’autre raison pour laquelle investir dans une SCPI est la meilleure solution est que le risque locatif est mutualisé, puisqu’il y a une pluralité de locataires. Enfin, elle emporte un fort taux de rentabilité (5 % net), ce qui permet à tout investisseur d’anticiper sa retraite grâce à ses revenus locatifs.

Qu’en est-il de la fiscalité dans une SCPI ?

Le principe de la transparence fonde particulièrement la société civile de placement immobilier. Ici, la société elle-même n’est pas soumise à l’impôt. La taxe fiscale est individuellement imposée et payée par les associés en fonction des revenus locatifs perçus par chacun d’eux.

Mais, c’est la SCPI qui adresse à chaque associé une note faisant état des revenus, des plus-values réalisées sur la cession et la revente de parts à déclarer. C’est après cela que les déclarations fiscales sont faites.

La SCI : définition

La SCI est avant tout une structure juridique à but non commercial. Elle permet à plusieurs personnes, généralement membres d’une même famille, de s’associer pour acheter et gérer ensemble un bien immobilier. Le but est de faciliter soit la transmission de patrimoine aux héritiers ou de maximiser les frais d’un partage familial.

Tout comme dans une SCPI, la SCI peut être envisagée pour la gestion de plusieurs biens immobiliers. Elle demeure la propriétaire des biens acquis en tant que personne morale et les parts sont partagées au prorata de la participation de chaque associé.

Pourquoi créer une SCI ?

La Société civile immobilière est un support qui favorise les investissements immobiliers. En effet, elle permet d’avoir accès à une diversité de produits de placements. Cela vise une gestion facilitée et plus simple du patrimoine immobilier.

En matière d’imposition, les investisseurs d’une SCI peuvent être soumis à l’IR (par défaut) ou à l’IS, contrairement à la SCPI. Les associés déclarent séparément leurs revenus fonciers et sont taxés à hauteur de leurs parts dans la société dans le cas de l’impôt sur les revenus, ce qui s’accompagne d’une bonne transparence fiscale.

Concernant l’impôt sur les sociétés, c’est la SCI qui est directement soumise à l’imposition fiscale. Les associés le sont uniquement lorsque les bénéfices ont été partagés. C’est l’un des points qui différencient la SCPI d’une SCI.

Guide pour adopter l’écomobilité

Depuis plusieurs années, la planète est menacée par la pollution due aux émissions de gaz à effet de serre. Dans la liste des grands pollueurs, il est notamment possible de citer le secteur des transports. Compte tenu de ce facteur que depuis un certain nombre d’années, la notion d’écomobilité ne cesse de prendre de l’ampleur. Si vous êtes particulièrement sensible aux questions environnementales et que vous envisagez d’adopter le concept d’écomobilité, ce billet vous livre de quoi mieux l’appréhender pour une transition facile.

 

Qu’est-ce que l’écomobilité ?

Écomobilité est un concept qui a vu le jour suite aux nombreux problèmes énergétique et écologique que connaît la planète depuis de nombreuses années. Également connue sous l’appellation « mobilité verte », elle s’appuie sur la conception, la mise en place d’infrastructures et la présence de moyens de transport jugés moins nuisibles à l’environnement. Son but est de participer à la réduction de la pollution du globe dans son ensemble. C’est pour cela que dans le nouveau test code de la route 2022, les questions liées à la notion d’écomobilité sont abordées.

Il faut noter que les zones où l’on doit le plus pratiquer la mobilité verte sont les grandes cités urbaines du pays. Ainsi, avec l’effort des gouvernements et la mise en place de certaines dispositions, une certaine prise de conscience commence à se faire sentir. Cependant, cela reste encore insuffisant. C’est pourquoi il faut que de plus en plus d’organisations soient actives et continuent à faire connaître l’écomobilité.

 

Les enjeux de l’écomobilité

Il faut savoir que l’écomobilité à plusieurs objectifs. L’un des principaux n’est autre que le désir de réduire le recours à des sources d’énergie fossile chez les populations. Ceci, afin de limiter l’émission des gaz à effet de serre. Un autre objectif et non des moindres consiste à mettre en place une réelle politique d’aménagement en vue de favoriser les transports écologiques.

 

Quels sont les moyens de transport que privilégie l’écomobilité ?

  • Le concept de l’écomobilité prend en compte des types de véhicules bien spécifiques. Il y a aussi diverses solutions de déplacement comme les véhicules à propulsion humaine : trottinettes, bicyclettes, patins à roulettes ou encore skateboards ;
  • le covoiturage ;
  • les transports en commun ;
  • les véhicules deux roues inspirés du vélo (vélo cargo, vélo électrique, etc.).

Pour le transport des marchandises, une solution écologique consiste à utiliser les ballons dirigeables.

 

Comment adopter l’écomobilité ?

Il a été prouvé que les moyens de transport actuels sont les premiers responsables de l’émission de gaz à effet de serre (30 %). Si aucune intervention n’est faite, ce chiffre risque d’augmenter dans le futur. Cette pollution aura aussi des répercussions très graves non seulement sur l’écosystème, mais aussi sur la santé des populations, notamment leur qualité de vie. Alors, compte tenu de tous ces paramètres, les pouvoirs publics, en collaboration avec des associations et les entreprises locales ont proposé diverses solutions. Au nombre de ceux-ci figurent :

  • la promotion des transports en commun avec une fréquence plus fluide et plus confortable ;
  • la création des réseaux de pistes cyclables ;
  • les subventions et primes des vélos électriques ;
  • l’accroissement des parcs de véhicules verts ;
  • la mise en place des réseaux intelligents de gestion des flux ;
  • les vélos en libre-service et les voitures partagées ou louées.

À cela, il faut ajouter la lutte contre la périurbanisation.

Faire adopter l’écomobilité passe aussi par la sensibilisation et l’éducation des populations. Pour cela, l’initiation à la mobilité verte doit se faire auprès des acteurs du transport, mais également auprès des futurs automobilistes. Pour les entreprises, les dirigeants doivent plus permettre à leurs salariés de travailler à distance. Ce dispositif va non seulement permettre de réduire la pollution, mais aussi générer des économies tant pour l’entreprise que pour leurs employés.

Dans son ensemble, il faut se figurer que l’écomobilité n’a des avantages que sur le plan écologique. Elle peut aussi aider les États du monde à faire des économies sur leur budget. Sur le plan social également, l’écomobilité va permettre de désengorger les routes et de moins polluer l’environnement.

 

En somme, on peut affirmer que l’écomobilité est l’une des grandes solutions aux problèmes écologiques qui affligent la planète. Il importe donc que les États et les organisations y accordent un grand intérêt. Par ailleurs, pour lutter contre la pollution de l’environnement, il est important que chacun à son niveau soit disposé à adopter la mobilité verte.

 

Formation pour les infirmiers : Quels sont les modes de formation classiques ?

La profession d’infirmier nécessite la possession d’un diplôme d’État. Les professionnels de ce domaine sont aussi amenés à suivre une formation pendant leur carrière pour rester performants. Quelle formation permet d’être infirmière et quelle est l’importance du DPC ?

 

Le recrutement de nouvelles infirmières est soumis à une obligation de formation dans des instituts qui y sont dédiés. Vous pouvez tenter votre chance aux concours d’entrée directement ou passer par une phase de préparation.

 

Les instituts de formation aux soins infirmiers, première case obligatoire

Comme presque toutes les professions, le métier d’infirmière nécessite une formation de base solide. Il existe une pléiade d’instituts mis en place pour faire l’éducation des futures infirmières. Ce sont les instituts de formation aux soins infirmiers (IFSI). Pour exercer en tant qu’infirmière, il est obligatoire de passer par la case IFSI. L’entrée dans ces instituts est régie par un concours hautement sélectif.

Pour participer au concours d’entrée dans un IFSI, vous devrez présenter un diplôme de baccalauréat ou un diplôme équivalent. Les titulaires d’un diplôme d’État d’aide médico-psychologique y sont tout autant éligibles.

 

Augmenter ses chances grâce à la phase de préparation pour la formation infirmiers

Certaines aspirantes au métier d’infirmière préfèrent prendre le temps d’être suffisamment prêtes pour le concours d’entrée. Les cours de prépa mettent un accent sur les mathématiques, l’expression écrite et le français. C’est un excellent moyen de se remettre à niveau pour les concours aux IPSI.

 

Qu’apprend-on lors de la formation pour les infirmiers ?

Lors de la formation pour les infirmiers, vous serez soumises à l’apprentissage des compétences nécessaires au métier. Certaines sont intimement liées à la profession d’infirmier et les autres sont d’intérêt commun. Il s’agit entre autres de :

  • L’établissement de diagnostics ;
  • La mise en œuvre d’un projet de soins infirmiers et d’une thérapie.
  • L’accompagnement des patients au quotidien.
  • L’analyse et du traitement des données professionnelles et scientifiques.

Ces compétences techniques s’ajouteront aux critères humains inhérents au métier d’infirmière, le critère par excellence étant la sociabilité humaine.

La formation dans un IFSI dure trois années. À son terme, un travail de fin d’études et un travail de recherche devront être présentés pour la validation finale d’un jury. Les étudiants devront avoir validé leurs années de formation grâce à un système d’acquisition de compétences.

Cependant, la formation à l’IFSI n’est pas la seule dont aura besoin l’infirmière. La formation DPC joue un rôle prépondérant dans l’évolution de sa carrière.

 

Pourquoi la formation DPC pour les infirmiers est-elle indispensable pour tout professionnel ?

Le développement professionnel continu (DPC) est un moyen pour les professionnels infirmiers d’apprendre à nouveau. Il est important de faire une formation dpc infirmier pour suivre l’évolution de la profession d’infirmier. Le programme de DPC est assuré par des organismes spécialisés dans ce type de formations. Ils se conforment tout de même aux méthodes et modalités fixées par la Haute Autorité de la Santé.

Le DPC pour les infirmiers permet notamment aux infirmiers :

  • De tester leurs connaissances médicales.
  • De faire une mise à jour de leurs compétences médicales.
  • De faire une évaluation de leurs pratiques professionnelles.
  • De mieux connaitre les priorités de la santé publique.

La fin du programme est sanctionnée d’une certification attestant de la participation au programme. Cette certification permettra au professionnel concerné de rester en règle vis-à-vis de l’obligation triennale de formation à laquelle il est soumis.

Faire un DPC infirmier n’est pas une option pour un membre du corps infirmier. C’est une obligation qui l’aide à s’améliorer. Il faut donc s’assurer de passer par cette étape, aussi bien pour soi-même que pour éviter les déconvenues professionnelles.

 

« Anciens articles

© 2022 La Workeuse

Theme by Anders NorenUp ↑