La Workeuse

Mariage juif : comment se déroule une cérémonie de mariage cacher ?

Le mariage juif est un événement qui réunit culture, religion et histoire. Les rituels d’une cérémonie de mariage cacher symbolisent la beauté des relations entre mari (Hatan) et femme (Kala), ainsi que leurs droits et obligation l’un envers l’autre, mais aussi envers le peuple juif. Pour célébrer cette union, de nombreux rituels ont lieu avant le mariage. L’un des plus importants est le Mikvé, qui consiste en un bain de purification observé par les femmes proches de la mariée.

Le mariage juif religieux : quelles sont les conditions ?

L’Italie est un pays très riche par son histoire et sa culture. Organiser son mariage en Italie représente une opportunité de découvrir l’héritage culturel juif et italien. L’agence Wedding planer Noces italiennes, peut aider les futurs mariés en ce grand jour dans la logistique, la coordination, la planification et l’organisation de leur mariage juif en Italie. La cérémonie du mariage juif comprend de nombreuses coutumes et rituels, mais aussi certaines conditions :

  • La première condition à respecter, c’est d’être de confession juive. Cela concerne les deux époux.
  • Le jour du mariage juif ne peut pas être un samedi (shabbat). Néanmoins, la cérémonie peut débuter le soir après le Shabbat. Il est exclu de se marier également un jour de fête religieuse.
  • Il n’y a aucune règle qui dicte les tenues à porter ce jour-là. Ainsi, le Hatan peut porter un costume et la Kala une robe blanche.

Mariage juif

Comment se déroule une cérémonie de mariage cacher ?

Dans la religion juive, les couples sont interdits de se voir une semaine avant le mariage, car cela fortifie leurs liens, attise la flamme de leur amour et augmente leur joie lors de leur rencontre. Aussi, la future épouse est initiée à sa nouvelle vie par une femme mariée (généralement la femme du rabbin). Le jour du mariage est un jour de pardon, toutes leurs erreurs passées des mariés seront pardonnées. Certains couples choisissent de jeûner durant le grand jour de l’aube jusqu’au moment où ils partageront le repas de la cérémonie.

La réception avant le mariage :

L’organisation de mariage cacher par l’agence Wedding planer Noces italiennes respecte la coutume avec une première réception spéciale appelée Chabalat Panim. La mariée est installée sur un trône bien décoré, entourée par ses proches et ses amis. Les futurs mariés, tous deux considérés comme reine et roi, vont ensuite recevoir leurs invités dans deux pièces séparées. Pour en savoir davantage sur la réception, le magazine Gataka fournit plus de détails sur ce sujet.

Cérémonie du voile (badeken) :

C’est le moment auquel les deux fiancés vont se rencontrer. Le Hatan placera un voile pour cacher le visage de sa mariée et la quittera pour se rencontrer pendant la cérémonie. Les deux parents vont par la suite bénir la future épouse. Le voile est un symbole de protection, il signifie également que l’âme et le caractère sont plus importants que l’aspect physique.

Mariage juif

La cérémonie du mariage cacher :

Le mariage juif se déroule en général dans une synagogue sous la Houppa, il s’agit d’un baldaquin qui symbolise la future maison des deux mariés. Sur une musique douce, les parents du fiancé l’accompagnent jusqu’à la houppa. La mariée sera escortée par ses parents ou par un couple marié qui représente ainsi une « garde d’honneur personnel ». Les futurs époux se tiendront ensuite debout, la mariée sera sur la droite de son époux qui mettra son talit. Le rabbin pourra finalement commencer la récitation des hymnes en Hébreu.

Le rituel

Le mariage cacher organisé par le wedding planner Noces italiennes, se passe en deux étapes principales sous la houppa (selon les rituels) : les fiançailles (Kidouchin) et le Nissuin (mariage). Le déroulement de la cérémonie du mariage juif en Italie se passe ainsi :

  • Le Rabin récite des bénédictions de fiançailles et bénit le couple ainsi que la première coupe de vin qu’ils vont boire. Le marié passe un simple anneau en or dans l’index de la main droite de sa mariée devant deux témoins. Ils sont ainsi officiellement mariés selon la loi juive.
  • La lecture du ketubah suit l’échange des alliances. Il s’agit de l’acte de mariage juif qui décrit les responsabilités de l’époux envers sa femme. Il sera par la suite signé par les témoins. C’est l’épouse qui conservera le Ketouba.
  • Le Rabin récite les sept bénédictions (Sheva Brachot) sur la deuxième coupe de vin. Il s’agit d’une demande de bénédictions pour le couple marié qui vont boire du vin à la fin de la récitation.

Finalement, le marié place un verre par terre qu’il va briser avec son pied annonçant ainsi la fin du rituel. Le couple sera félicité par les invités qui crient « Mazel Tov » en quittant la houppa vers une salle (Yichud). Le Hatan et la Kala resteront pendant quelques instants tous seuls pour échanger leurs premiers instants privés en tant que mariés avant de rejoindre la foule.

Quelques infos sur ce billet

Posté le 25/08/2019 · dans la catégorie Vie pratique

Vous aimerez peut-être...