La Workeuse

Conseils et astuces d'une working girl !

4 idées de chaussures basses et montantes pour femmes

Les femmes ont toujours été émerveillées par les chaussures. Elles peuvent en acheter des tonnes sans jamais les porter. Connu comme un accessoire de mode et de séduction, les chaussures permettent d’affirmer la personnalité, de valoriser les attraits physiques et la féminité de celle qui les porte. Sur le marché, vous en trouverez une variété. Découvrez ici une liste de chaussures basses et montantes pour femmes.

Les ballerines

Si vous désirez vous procurer une chaussure femme basse, les ballerines sont exactement ce qu’il vous faut. Très plébiscitées actuellement sur le marché, elles ont de quoi ravir les admiratrices. En effet, elles peuvent être portées de jour comme de nuit. Vous pouvez les mettre pour un rendez-vous, un entretien, une virée entre copines ou même pour un bal.

Les ballerines sont des chaussures plates fermées. Dépourvues de fermetures, elles sont disponibles sous plusieurs modèles et appellations. Ainsi, vous avez les ballerines pour enfants appelées baby. Encore sous l’appellation pump, elles possèdent généralement une bride au niveau de la cheville.

Vous avez aussi les Lamballe, qui sont des ballerines avec deux pattes sur la tige. Ces dernières sont liées juste en dessus du pied à l’aide d’un lacet. Si vous regardez d’un peu plus près, vous remarquerez que les bouts de ces chaussures sont arrondis. En plus d’une bonne aération, cela permet à la porteuse de bouger ses orteils en toute liberté.

Les mules

Tout comme les ballerines, les mules sont aussi des chaussures plates. Elles sont en réalité des babouches, c’est-à-dire qu’elles ne couvrent que l’avant du pied. Elles sont des chaussures très anciennes, mais ce n’est qu’à partir des années 1700 qu’elles ont commencé à devenir très tendance.

Connues comme des paires de « luxe » et réservées à la gent féminine bourgeoise, les mules étaient autrefois fabriquées avec des matières telles que la soie ou des tissus de qualité. Aujourd’hui, elles sont accessibles à toutes les femmes. Vous en trouverez en daim, en jean et même en cuir.

Pour parfaire votre look, vous devez faire la bonne combinaison de tenues. Vous pouvez par exemple mettre une robe fluide colorée sur des mules plates. Pour vos soirées, privilégiez des mules à talons carrés. Associées à votre robe de soirée, vous serez tout simplement sensationnelle.

Les escarpins

Provenant du mot italien « scarpino » pour dire petite chaussure, les escarpins sont des chaussures féminines à talon mesurant au moins 4 cm avec le haut du pied à découvert. Si vous aimez être sur votre 31, vous devez nécessairement vous procurer ces souliers. Que ce soit pour aller au travail, pour une soirée ou une réception, l’occasion de les mettre se présentera toujours.

Si vous vous décidez à acheter ces chaussures, pensez premièrement au confort de vos pieds. L’idéal, c’est de choisir des escarpins avec les bouts pas trop serrés ou trop arrondis. Évitez également les chaussures avec les talons trop hauts.

En ce qui concerne les couleurs, privilégiez celles qui ne sont pas trop flashy. Il s’agit notamment du noir, du gris, du beige, etc. Pour faire simple, choisissez les couleurs moins vives. Vous aurez à compter entre 20 et 60 euros pour une paire d’escarpins.

Les sneakers

Les sneakers restent des musts have en matière de chaussures pour femmes. Ils sont idéals si vous souhaitez vous habiller de façon décontractée. Les sneakers sont confortables, indémodables et vont de pair avec toutes les tenues. Toutefois, si vous deviez en acheter, optez pour les modèles sportifs, de préférence ceux de couleurs blanches.

Retenez qu’il existe plusieurs modèles de chaussures basses et montantes pour femmes. Selon vos goûts, vous pouvez opter pour les ballerines, les mules, les escarpins ou les sneakers.

Pourquoi souscrire une offre forfait mobile pour les pros pour gérer sa flotte mobile ?

Une offre forfait mobile pour les pros permet à une entreprise de gérer sa flotte mobile de façon optimale. En effet, elle présente un certain nombre d’avantages comme la facturation unique de la consommation des membres de la flotte, l’optimisation des tarifs de communication, etc.

Le personnel pourra mieux se concentrer sur les tâches importantes de l’entreprise avec le forfait mobile corporate qu’avec un forfait mobile pour particuliers.

Ce guide donne plus de détails sur l’offre forfait mobile pour les pros et ses avantages dans la gestion de la flotte mobile d’une entreprise.

L’établissement d’une facture unique avec l’offre forfait mobile pour les pros

La souscription d’un forfait mobile pour les salariés d’une entreprise est sanctionnée chaque mois par l’envoi de facture. Une entreprise qui a souscrit une offre pour particuliers recevra plusieurs factures en fonction du nombre d’employés bénéficiant du forfait.

Cette facturation multiple ne permet pas à l’entreprise d’avoir une bonne traçabilité. En souscrivant une offre forfait mobile pour les pros comme l’offre mobile pro Free, l’entreprise n’obtiendra qu’une facture unique détaillée pour sa flotte mobile. Cet aspect n’est pas sans avantage.

La maîtrise du coût de communication

La souscription d’un forfait mobile groupé évite à l’entreprise de gérer plusieurs lignes téléphoniques à la fois. Cela lui permet de maîtriser le coût de communication et de bien gérer le budget alloué à cet effet.

Aussi, le forfait mobile corporate permet à l’entreprise de bénéficier des tarifs intéressants pour sa flotte mobile. En effet, pour se démarquer de la concurrence, les opérateurs de téléphonie mobile sont flexibles pour les abonnements B2B.

Plutôt que de faire une tarification par ligne, ils proposent un tarif de groupe très attractif pour pouvoir attirer et conserver les clients « grand compte ». Au moment de la souscription, l’entreprise peut renégocier les termes du contrat afin d’avoir une offre personnalisée.

Le gain de temps au niveau de la comptabilité

L’offre forfait mobile pour les pros permet à une entreprise de gérer sa flotte mobile avec beaucoup plus d’efficacité. Elle enregistre moins de factures et peut par conséquent honorer fidèlement ses engagements envers le prestataire.

La facture unique réduit considérablement la lourdeur administrative. L’entreprise peut facilement faire un suivi des factures et identifier les éventuelles erreurs qui peuvent y être effectuées. Le cas échéant, elle peut demander une rectification afin de mettre à jour sa comptabilité.

L’optimisation des tarifs de communication mobile

Avec une offre forfait mobile pour les pros, l’entreprise peut demander une renégociation des tarifs si elle le souhaite. Elle n’a pas forcément besoin d’attendre la fin du contrat en cours avant de faire la demande.

Il suffit qu’elle menace de rompre le contrat si aucune amélioration n’est effectuée. Bien que cette pratique soit peu appréciée des opérateurs, elle permet tout de même d’obtenir des arrangements avantageux.

Aussi, si l’entreprise ajoute de nouveaux membres à la flotte, il lui est toujours possible de réaliser des économies sur cette offre.

De même, au moment de renouveler le contrat, elle peut entamer des négociations pour revoir à la baisse, le tarif fixé au départ par l’opérateur.

La gestion simplifiée de la flotte avec des logiciels

A l’ère de la digitalisation, il existe différentes applications élaborées par les opérateurs pour aider l’entreprise à gérer sa flotte mobile. Ces solutions informatiques disposent de plusieurs fonctionnalités. Ces dernières permettent :

  • De localiser les différents appareils mobiles utilisés dans la flotte ;
  • De suivre les performances des appareils afin de procéder à leur réparation ou renouvellement ;
  • De faire le couplage de la ligne fixe et du mobile ;
  • De suivre la consommation des membres de la flotte ;
  • De contrôler le comportement des utilisateurs de la flotte.

Avec les logiciels, la gestion de la flotte devient ainsi simplifiée, peu importe le nombre d’utilisateurs qu’elle compte. L’entreprise n’a plus besoin de créer un service spécial pour gérer sa flotte mobile. Un membre du personnel peut assurer efficacement la gestion en utilisant l’application.

En somme, il faut retenir que la gestion d’une flotte mobile est une tâche assez complexe. Par conséquent, souscrire une offre forfait mobile pour les pros est la meilleure solution pour la simplifier.

Quelle différence entre une scpi et une sci ?

Si vous avez envie d’investir dans l’immobilier, vous avez le choix entre deux types de sociétés : la Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) et la Société Civile Immobilière (SCI). Elles peuvent paraître très proches dans les faits, et même semer une réelle confusion, mais plusieurs points les différencient. Voici présenter ci-dessous les caractéristiques de chaque placement immobilier qui vous aideront à choisir celui qui correspond à votre projet d’investissement !

La SCPI : qu’est-ce que c’est ?

Tout d’abord, la SCPI est une structure juridique qui permet à 2 ou plusieurs personnes, physiques ou morales, de développer et de gérer un patrimoine immobilier collectif. Connue également sous l’appellation « Pierre Papier », la SCPI est un produit de placements financiers, plus précisément un placement immobilier locatif. Elle regroupe un grand nombre d’investisseurs détenant chacun des parts dans la structure. Cependant, elle est gérée par une société de gestion ayant à charge :

  • La collecte des parts des investisseurs ;
  • L’acquisition de plusieurs biens immobiliers (habitats, commerces, logements pour particuliers, bureaux, industries…) ;
  • La recherche de locataires ;
  • L’administration des travaux ;
  • La gestion fiscale ;
  • La revente des biens au besoin.

Les bénéfices réalisés sont partagés proportionnellement aux parts sociales de chaque associé. Ainsi, dans une SCPI, plus vous achetez de parts, plus vous vous générez d’importants revenus. Des acteurs comme Homunity proposent d’investir dans un large choix de SCPI.

Quels sont les avantages d’une Société civile de placement immobilier ?

Le premier avantage d’investir dans ce placement financier est qu’il garantit une bonne diversification de son investissement et de son patrimoine. De plus, l’investisseur fait ses placements sans se soucier de la gestion de son investissement. Cela offre une certaine sécurité aux investissements, car gérés par une société experte et surtout soumis au contrôle de l’AMF (Autorité des marchés financiers).

L’autre raison pour laquelle investir dans une SCPI est la meilleure solution est que le risque locatif est mutualisé, puisqu’il y a une pluralité de locataires. Enfin, elle emporte un fort taux de rentabilité (5 % net), ce qui permet à tout investisseur d’anticiper sa retraite grâce à ses revenus locatifs.

Qu’en est-il de la fiscalité dans une SCPI ?

Le principe de la transparence fonde particulièrement la société civile de placement immobilier. Ici, la société elle-même n’est pas soumise à l’impôt. La taxe fiscale est individuellement imposée et payée par les associés en fonction des revenus locatifs perçus par chacun d’eux.

Mais, c’est la SCPI qui adresse à chaque associé une note faisant état des revenus, des plus-values réalisées sur la cession et la revente de parts à déclarer. C’est après cela que les déclarations fiscales sont faites.

La SCI : définition

La SCI est avant tout une structure juridique à but non commercial. Elle permet à plusieurs personnes, généralement membres d’une même famille, de s’associer pour acheter et gérer ensemble un bien immobilier. Le but est de faciliter soit la transmission de patrimoine aux héritiers ou de maximiser les frais d’un partage familial.

Tout comme dans une SCPI, la SCI peut être envisagée pour la gestion de plusieurs biens immobiliers. Elle demeure la propriétaire des biens acquis en tant que personne morale et les parts sont partagées au prorata de la participation de chaque associé.

Pourquoi créer une SCI ?

La Société civile immobilière est un support qui favorise les investissements immobiliers. En effet, elle permet d’avoir accès à une diversité de produits de placements. Cela vise une gestion facilitée et plus simple du patrimoine immobilier.

En matière d’imposition, les investisseurs d’une SCI peuvent être soumis à l’IR (par défaut) ou à l’IS, contrairement à la SCPI. Les associés déclarent séparément leurs revenus fonciers et sont taxés à hauteur de leurs parts dans la société dans le cas de l’impôt sur les revenus, ce qui s’accompagne d’une bonne transparence fiscale.

Concernant l’impôt sur les sociétés, c’est la SCI qui est directement soumise à l’imposition fiscale. Les associés le sont uniquement lorsque les bénéfices ont été partagés. C’est l’un des points qui différencient la SCPI d’une SCI.

3 conseils pour choisir votre bureau de travail

Pour être productif dans son travail et obtenir de bons rendements, il est indispensable de se mettre dans certaines conditions. Parmi celles-ci, vous avez le cadre de travail qui doit être adéquat. En effet, lorsque vous travaillez dans un environnement propice, non seulement vous avez du plaisir à le faire, mais vous êtes également à l’aise. Et pour aménager un cadre de travail adéquat, vous avez forcément besoin d’un bureau. Découvrez à travers cet article quelques conseils pour choisir un qui vous conviendra.

Tenez compte de l’espace dont vous disposez

Pour choisir votre bureau, le premier critère à prendre en compte est l’espace dont vous disposez. Il est encore plus important lorsqu’il s’agit d’aménager un coin de travail chez vous. En effet, il est indispensable d’accorder de l’importance à votre espace de travail et d’organiser au mieux votre matériel.

Si vous voulez en faire une utilisation ponctuelle (trier le courrier ou réaliser des travaux manuels par exemple), pensez aux bureaux d’angle avec rangements. Ils sont très pratiques pour aménager de petites pièces. Aussi, pour optimiser un espace réduit, n’hésitez pas à utiliser la surface de vos murs avec des étagères ou autres. À l’inverse, si l’espace que vous voulez aménager est plutôt grand, libre à vous d’y disposer le bureau de vos rêves. Il peut s’agir de :

  • Bureau d’angle ;
  • Bureau droit ;
  • Bureau rabattable, etc.

Tenez compte de vos besoins

Le bureau que vous aurez à choisir doit aussi tenir compte de vos besoins. Si vous n’avez que des papiers à trier et à ranger, vous pouvez vous contenter d’un simple bureau d’appoint. Il suffit d’y ajouter quelques dossiers et classeurs pour le rangement, et un pot à crayons pour les signatures. Il faut dire que de nos jours, de nombreuses personnes optent pour l’installation d’un bureau dans le salon à la maison. Si vous êtes dans le cas, et que vous devez y passer plus de la moitié de la journée, ne négligez pas le choix de votre chaise de bureau. Il doit vous permettre de profiter d’un confort optimal.

Par ailleurs, il est aussi possible d’aménager un coin bureau dans l’entrée. Pour cela, il est recommandé d’y disposer un organisateur ainsi qu’un vide-poche pour y noter vos tâches de la semaine et y déposer votre courrier en rentrant. Quels que soient vos besoins, les rangements sont primordiaux pour vos papiers, dossiers et autres fournitures. C’est d’ailleurs pour cela que les bureaux d’angle avec rangements sont très pratiques.

Tenez compte du style

Dans les entreprises, le bureau ne sert plus uniquement à travailler. Il représente également un véritable accessoire de décoration. D’ailleurs, vous arrivez à booster votre créativité lorsque vous vous retrouvez dans un espace où vous vous sentez bien. Il est important que votre bureau vous corresponde, peu importe le type que vous choisissez. À cet effet, si plusieurs personnes préfèrent généralement un espace neutre pour une ambiance studieuse, rien ne vous empêche d’y ajouter une touche plus fun. Pour cela, ajoutez-y un peu de couleurs en tenant compte de celles sur les murs et dans les accessoires déco comme :

  • Le tapis ;
  • Les cadres photo ;
  • Les plantes vertes…

S’agissant de la matière, le choix dépend du style que vous comptez donner à votre pièce. Le bois clair permet d’obtenir une ambiance nature, voire scandinave. Quant à celui massif ou teinté de blanc, il permet au bureau de procurer un style patrimoine, ambiance maison de famille. Lorsqu’il est en verre ou en métal, vous obtenez une ambiance plus contemporaine, voire industrielle.

En somme, pour bien choisir votre bureau de travail, vous devez tenir compte de plusieurs éléments. Il s’agit entre autres de l’espace dont vous disposez, le style du bureau, mais aussi vos besoins.

Guide pour adopter l’écomobilité

Depuis plusieurs années, la planète est menacée par la pollution due aux émissions de gaz à effet de serre. Dans la liste des grands pollueurs, il est notamment possible de citer le secteur des transports. Compte tenu de ce facteur que depuis un certain nombre d’années, la notion d’écomobilité ne cesse de prendre de l’ampleur. Si vous êtes particulièrement sensible aux questions environnementales et que vous envisagez d’adopter le concept d’écomobilité, ce billet vous livre de quoi mieux l’appréhender pour une transition facile.

 

Qu’est-ce que l’écomobilité ?

Écomobilité est un concept qui a vu le jour suite aux nombreux problèmes énergétique et écologique que connaît la planète depuis de nombreuses années. Également connue sous l’appellation « mobilité verte », elle s’appuie sur la conception, la mise en place d’infrastructures et la présence de moyens de transport jugés moins nuisibles à l’environnement. Son but est de participer à la réduction de la pollution du globe dans son ensemble. C’est pour cela que dans le nouveau test code de la route 2022, les questions liées à la notion d’écomobilité sont abordées.

Il faut noter que les zones où l’on doit le plus pratiquer la mobilité verte sont les grandes cités urbaines du pays. Ainsi, avec l’effort des gouvernements et la mise en place de certaines dispositions, une certaine prise de conscience commence à se faire sentir. Cependant, cela reste encore insuffisant. C’est pourquoi il faut que de plus en plus d’organisations soient actives et continuent à faire connaître l’écomobilité.

 

Les enjeux de l’écomobilité

Il faut savoir que l’écomobilité à plusieurs objectifs. L’un des principaux n’est autre que le désir de réduire le recours à des sources d’énergie fossile chez les populations. Ceci, afin de limiter l’émission des gaz à effet de serre. Un autre objectif et non des moindres consiste à mettre en place une réelle politique d’aménagement en vue de favoriser les transports écologiques.

 

Quels sont les moyens de transport que privilégie l’écomobilité ?

  • Le concept de l’écomobilité prend en compte des types de véhicules bien spécifiques. Il y a aussi diverses solutions de déplacement comme les véhicules à propulsion humaine : trottinettes, bicyclettes, patins à roulettes ou encore skateboards ;
  • le covoiturage ;
  • les transports en commun ;
  • les véhicules deux roues inspirés du vélo (vélo cargo, vélo électrique, etc.).

Pour le transport des marchandises, une solution écologique consiste à utiliser les ballons dirigeables.

 

Comment adopter l’écomobilité ?

Il a été prouvé que les moyens de transport actuels sont les premiers responsables de l’émission de gaz à effet de serre (30 %). Si aucune intervention n’est faite, ce chiffre risque d’augmenter dans le futur. Cette pollution aura aussi des répercussions très graves non seulement sur l’écosystème, mais aussi sur la santé des populations, notamment leur qualité de vie. Alors, compte tenu de tous ces paramètres, les pouvoirs publics, en collaboration avec des associations et les entreprises locales ont proposé diverses solutions. Au nombre de ceux-ci figurent :

  • la promotion des transports en commun avec une fréquence plus fluide et plus confortable ;
  • la création des réseaux de pistes cyclables ;
  • les subventions et primes des vélos électriques ;
  • l’accroissement des parcs de véhicules verts ;
  • la mise en place des réseaux intelligents de gestion des flux ;
  • les vélos en libre-service et les voitures partagées ou louées.

À cela, il faut ajouter la lutte contre la périurbanisation.

Faire adopter l’écomobilité passe aussi par la sensibilisation et l’éducation des populations. Pour cela, l’initiation à la mobilité verte doit se faire auprès des acteurs du transport, mais également auprès des futurs automobilistes. Pour les entreprises, les dirigeants doivent plus permettre à leurs salariés de travailler à distance. Ce dispositif va non seulement permettre de réduire la pollution, mais aussi générer des économies tant pour l’entreprise que pour leurs employés.

Dans son ensemble, il faut se figurer que l’écomobilité n’a des avantages que sur le plan écologique. Elle peut aussi aider les États du monde à faire des économies sur leur budget. Sur le plan social également, l’écomobilité va permettre de désengorger les routes et de moins polluer l’environnement.

 

En somme, on peut affirmer que l’écomobilité est l’une des grandes solutions aux problèmes écologiques qui affligent la planète. Il importe donc que les États et les organisations y accordent un grand intérêt. Par ailleurs, pour lutter contre la pollution de l’environnement, il est important que chacun à son niveau soit disposé à adopter la mobilité verte.

 

Formation pour les infirmiers : Quels sont les modes de formation classiques ?

La profession d’infirmier nécessite la possession d’un diplôme d’État. Les professionnels de ce domaine sont aussi amenés à suivre une formation pendant leur carrière pour rester performants. Quelle formation permet d’être infirmière et quelle est l’importance du DPC ?

 

Le recrutement de nouvelles infirmières est soumis à une obligation de formation dans des instituts qui y sont dédiés. Vous pouvez tenter votre chance aux concours d’entrée directement ou passer par une phase de préparation.

 

Les instituts de formation aux soins infirmiers, première case obligatoire

Comme presque toutes les professions, le métier d’infirmière nécessite une formation de base solide. Il existe une pléiade d’instituts mis en place pour faire l’éducation des futures infirmières. Ce sont les instituts de formation aux soins infirmiers (IFSI). Pour exercer en tant qu’infirmière, il est obligatoire de passer par la case IFSI. L’entrée dans ces instituts est régie par un concours hautement sélectif.

Pour participer au concours d’entrée dans un IFSI, vous devrez présenter un diplôme de baccalauréat ou un diplôme équivalent. Les titulaires d’un diplôme d’État d’aide médico-psychologique y sont tout autant éligibles.

 

Augmenter ses chances grâce à la phase de préparation pour la formation infirmiers

Certaines aspirantes au métier d’infirmière préfèrent prendre le temps d’être suffisamment prêtes pour le concours d’entrée. Les cours de prépa mettent un accent sur les mathématiques, l’expression écrite et le français. C’est un excellent moyen de se remettre à niveau pour les concours aux IPSI.

 

Qu’apprend-on lors de la formation pour les infirmiers ?

Lors de la formation pour les infirmiers, vous serez soumises à l’apprentissage des compétences nécessaires au métier. Certaines sont intimement liées à la profession d’infirmier et les autres sont d’intérêt commun. Il s’agit entre autres de :

  • L’établissement de diagnostics ;
  • La mise en œuvre d’un projet de soins infirmiers et d’une thérapie.
  • L’accompagnement des patients au quotidien.
  • L’analyse et du traitement des données professionnelles et scientifiques.

Ces compétences techniques s’ajouteront aux critères humains inhérents au métier d’infirmière, le critère par excellence étant la sociabilité humaine.

La formation dans un IFSI dure trois années. À son terme, un travail de fin d’études et un travail de recherche devront être présentés pour la validation finale d’un jury. Les étudiants devront avoir validé leurs années de formation grâce à un système d’acquisition de compétences.

Cependant, la formation à l’IFSI n’est pas la seule dont aura besoin l’infirmière. La formation DPC joue un rôle prépondérant dans l’évolution de sa carrière.

 

Pourquoi la formation DPC pour les infirmiers est-elle indispensable pour tout professionnel ?

Le développement professionnel continu (DPC) est un moyen pour les professionnels infirmiers d’apprendre à nouveau. Il est important de faire une formation dpc infirmier pour suivre l’évolution de la profession d’infirmier. Le programme de DPC est assuré par des organismes spécialisés dans ce type de formations. Ils se conforment tout de même aux méthodes et modalités fixées par la Haute Autorité de la Santé.

Le DPC pour les infirmiers permet notamment aux infirmiers :

  • De tester leurs connaissances médicales.
  • De faire une mise à jour de leurs compétences médicales.
  • De faire une évaluation de leurs pratiques professionnelles.
  • De mieux connaitre les priorités de la santé publique.

La fin du programme est sanctionnée d’une certification attestant de la participation au programme. Cette certification permettra au professionnel concerné de rester en règle vis-à-vis de l’obligation triennale de formation à laquelle il est soumis.

Faire un DPC infirmier n’est pas une option pour un membre du corps infirmier. C’est une obligation qui l’aide à s’améliorer. Il faut donc s’assurer de passer par cette étape, aussi bien pour soi-même que pour éviter les déconvenues professionnelles.

 

Offrir un chapeau promotionnel comme cadeau d’entreprise

Le chapeau est un accessoire de mode doté d’une forte valeur ajoutée pour l’image d’une entreprise. C’est la raison pour laquelle, il fait partie du goodies publicitaires privilégié par les entreprises. Le chapeau promotionnel est un goodies de communication incontournable pour garantir la visibilité d’une marque. En plus d’être très utile pour lutter contre les insolations, le chapeau promotionnel personnalisable permet aussi d’apporter une touche d’élégance à votre tenue. Découvrez pourquoi offrir un chapeau promotionnel comme cadeau d’affaires.

Chapeau promotionnel pour accompagner les événements d’entreprise

Le chapeau promotionnel est un accessoire publicitaire très pratique et fonctionnel. D’ailleurs, il est recommandé pendant les événements organisés par l’entreprise. En fait, ce sont les meilleures occasions pour faire passer votre message publicitaire, et ainsi gagner en visibilité. Par ailleurs, ce goodies publicitaire peut aussi vous servir pour les événements organisés à l’extérieur de la société. Le chapeau publicitaire personnalisé à votre logo est très utile pour les salons ou également les foires expositions.

Un chapeau promotionnel comme cadeau d’anniversaire

Les chapeaux promotionnels personnalisables au logo de l’entreprise sont aussi un excellent cadeau d’anniversaire. Bien évidemment, c’est idéal pour l’anniversaire de la création de l’entreprise ou l’anniversaire de l’un de ses acteurs. Vous pouvez aussi offrir un chapeau promotionnel à votre client potentiel ou votre fournisseur pour leur fidélité en cliquant ici. En tout cas, le chapeau promotionnel va honorer une date particulière à l’entreprise, peu importe l’occasion.

Attirer de nouveaux clients avec du chapeau promotionnel personnalisé

Capter l’attention des prospects peut s’avérer être une tâche complexe. Pour se démarquer de la concurrence, il faut mettre en place une stratégie efficace. Il est également possible de faire de la promotion en utilisant des objets publicitaires.

Le chapeau promotionnel personnalisable est le goodies d’entreprise parfait. Il vous suffit de le distribuer à vos prospects. Qu’ils s’agissent des événements organisés par l’entreprise ou bien pour attirer leur attention dans la rue, ces prospects vont faire passer l’image de votre marque partout.

Lancer un nouveau produit ou service avec le chapeau promotionnel

Faire connaître un nouveau produit ou service n’est pas assez facile pour une entreprise. Elle doit utiliser la meilleure stratégie afin de garantir un meilleur lancement. De plus, ce dernier nécessite un minimum de publicités. En effet, avant la commercialisation d’un nouveau produit, il faut le présenter aux clients par tous les moyens.

Attirer votre audience cible devient alors indispensable. C’est d’ailleurs la technique la plus efficace et en même temps rapide de présenter vos nouveautés. Parmi les goodies publicitaires, le chapeau publicitaire peut inciter et provoquer ces visites.

Opter pour les chapeaux promotionnels pour remercier vos collaborateurs

Le mérite en entreprise ne revient pas seulement aux clients potentiels. Il est également incontournable de remercier tous les collaborateurs et partenaires pour leur collaboration et leur dévouement. C’est d’ailleurs à cela que servent les goodies publicitaires. Parmi ces accessoires promotionnels, le chapeau publicitaire personnalisable est un cadeau classique et à la fois séduisant. Pourquoi ne pas l’offrir comme cadeau à vos collaborateurs à titre de reconnaissance ? Le plus souvent, les entreprises organisent ces remerciements vers la fin de l’année. Avec ce chapeau promotionnel, vous allez certainement renforcer le sentiment d’appartenance de vos collaborateurs.

 

Comment faire le tri de ses vêtements ?

Notre comportement de consommateurs compulsif nous entraîne souvent à remplir nos armoires et à nous retrouver sans savoir quoi en faire de vêtements qu’on ne porte jamais.

Pour remédier à cela, le seul moyen est de faire le tri dans ses armoires. Bien que ça puisse paraître basique, il faut bien se dire que la plupart des amoureux de la mode n’y arrive pas. C’est pour ça qu’à travers cet article nous allons vous donner toutes nos astuces pour faire en sorte de maximiser votre tri dans son ensemble.

Pour bien trier ses vêtements, planifier régulièrement des sessions de tri par saisonnalité où vous préparerez l’ensemble de vos tenues à l’avance sans excéder les 30 pièces par saison.

Pour éclaircir tout ça, nous verrons les avantages à trier ses vêtements, comment trier vos vêtements et enfin comment vous débarrasser des vêtements triés.

Quels sont les avantages de trier ses vêtements régulièrement ?

Avant de s’intéresser en détail aux différentes manières de trier ses vêtements, il est bon de vous motiver en prônant les avantages d’un tri rondement mené.

Trier ses vêtements régulièrement présente quelques avantages essentiels

  • Il permet de désencombrer votre placard et de trouver plus facilement ce que vous cherchez
  • Cela vous aide à organiser votre garde-robe et à respecter un style ou une palette de couleurs spécifiques.
  • Vous serez moins enclin à faire des achats impulsifs si vous avez un plan précis pour votre garde-robe.

En plus de tout cela, notez à quel point c’est excitant de tout recommencer. Ainsi, le moment du tri du dressing est souvent considéré comme un nouveau départ qui permet de renouveler son dressing à au moins 90% en recentrant ses tenues sur son identité propre tout en récupérant un peu d’argent en revendant pourquoi pas votre excédent de vêtements !

En bref, c’est l’occasion de vous remettre à la mode et d’adopter de nouveaux classiques de la mode d’aujourd’hui comme les vêtements oversizes ou les différents types de vêtements américains comme eux et autres.

Rangement dressing

Comment trier vos vêtements et bien les organiser ?

Il existe quelques méthodes clés pour trier vos vêtements afin de les organiser facilement.

Vous pouvez les trier :

  • Par type de vêtements
  • Par couleur
  • Par occasion
  • Par saison

De notre côté, nous vous conseillons de les trier par saison et surtout de le faire régulièrement pour ne pas avoir une charge de travail trop importante lors de votre tri. Disons que généralement pour un tri biannuel, vous en aurez pour 2 heures à chaque fois. Durant ces 2 heures de tri, il vous faudra commencer à réfléchir aux différentes tenues en fonction des saisons en gardant en tête qu’il ne faut pas plus d’une trentaine de pièce par saison. Ça peut paraître beaucoup mais nous sommes persuadés que si vous êtes là, vous avez bien plus de 30 pièces par saison.

Pour faciliter votre tri, nous vous conseillons de préparer un petit lookbook avec les différents outfits de chaque saison.

Lors de votre tri, il vous faudra donc être impartial pour ne pas vous laisser prendre par les sentiments et ainsi vous retrouver à avoir seulement retirer 1 vêtements de votre dressing en 2 heures. Pour cela voici une liste de questions qui vous aideront à prendre votre décision :

  • Est-ce que ce vêtements me va encore ?
  • Ce vêtement correspond-t-il à mon nouveau style vestimentaire ?
  • Est-ce que j’aimerais porter ce vêtement là maintenant ?
  • Est-ce que je le préfère aux autres habits de la même saisonnalité ?
  • Depuis combien de temps je ne l’ai pas mis ?
  • Est-ce que c’est encore à la mode ?
  • Est-ce que je n’ai pas plusieurs modèles similaires

Si dans une seule de vos réponses il y a un “Je le garde au cas où”, vous devez vous en débarrasser !

Que faire des vêtements triés ?

Une fois que vous avez fait le tri dans vos vêtements, il est temps de s’occuper de ranger, recycler ou vendre tout ça. La règle d’un bon tri réussi c’est “On ne jette rien”.

Pourquoi ?

Parce que dans la mesure où vous n’arrivez pas à le vendre vous pouvez toujours le donner à d’autres personnes qui en trouveront une utilité.

Autrement, voici une liste de manières efficaces pour vous débarrasser de vos vêtements.

  • Donnez-les à une association caritative.
  • Essayez de les vendre sur des applications de seconde main comme Vinted par exemple.
  • Si vous avez des vêtements endommagés ou tachés, recyclez-les en chiffons ou servez-vous en pour customiser d’autres vêtements.
  • Demandez à vos amis s’ils ne sont pas intéressés.

Maintenant, vous savez tout ce que nous savons sur la façon de bien trier un dressing pour éviter de devoir investir dans une unité de stockage pour ranger tous les vêtements dont vous ne vous servez pas. Alors ne trainez plus et planifier votre prochain grand nettoyage de printemps au plus vite !

Comment trouver un bon formateur en hypnose ?

L’hypnose se définit comme l’état naturel au cours duquel l’attention au monde extérieur est réduite pour permettre à l’inconscient d’être plus présent et de percevoir de nouvelles ressources. Elle est aussi considérée comme une pratique thérapeutique permettant de guérir divers maux. Elle peut être pratiquée par tout le monde, mais il faut nécessairement se faire former par un professionnel. Vous désirez trouver un bon formateur en la matière, mais vous ne savez comment procéder ? Retrouvez ici comment vous y prendre.

Faire le choix de son modèle d’hypnose

Avant de choisir le meilleur formateur en hypnose pour mieux apprendre cette pratique thérapeutique, vous devez impérativement choisir le modèle d’hypnose dans lequel vous désirez vous spécialiser. Cela est peu connu pourtant, il existe différents courants et sortes d’hypnose. Ce sont des concepts apparus au fur et à mesure des avancées scientifiques et modèles psychologiques. On distingue de ce fait l’hypnose ericksonienne, celle humaniste et celle elmanienne.

Le choix du modèle d’hypnose que vous désirez apprendre est très important parce qu’il conditionnera le contenu de votre formation. Cela vous permettra de vous trouver un formateur spécialisé dans le domaine de votre choix et non dans un autre n’ayant aucun rapport avec ce que vous désirez. Une fois que vous aurez compris cela, vous pouvez entamer la recherche d’un bon hypnothérapeute.

Précisons quand même que se former en hypnothérapie n’est pas une leçon qui s’apprend sur le tas. Vous devez suivre un certain processus, un cursus spécifique et acquérir de nombreuses connaissances avant de vous donner à cette pratique. Il est donc impératif de savoir ce qu’il en est avant de chercher un bon formateur.

Quels sont les cursus ?

L’hypnothérapie est une sorte de médecine non conventionnelle et n’est en réalité pas réglementée. De ce fait, il n’existe pas réellement un diplôme spécifique pour devenir hypnotiseur. Il peut bien s’exercer sans diplôme, mais il est cependant recommandé de suivre une formation professionnelle en hypnose afin d’acquérir les bases indispensables de cette pratique.

Vous devez donc nécessairement suivre des études d’hypnothérapie avant de pouvoir exercer ce métier. Cette formation est accessible à toutes personnes, mais elle est plus réservée aux professionnels de la santé tels que les infirmiers, les psychologues ou encore les psychiatres. Lorsque vous détenez un diplôme universitaire en rapport avec ce que vous faites, les clients auront plus de confiance en vous.

Par ailleurs, il ne suffit pas seulement de suivre le bon cursus ou obtenir les bons diplômes afin d’être un bon hypnothérapeute. Vous devez également avoir certaines qualités. Vous devez donc avoir le sens du contact afin de mettre à l’aise vos patients ; détenir un certain pouvoir de persuasion ; avoir une grande patience ; savoir écouter puis détenir des connaissances en psychologie. Toutes ses valeurs peuvent être également apprises au cours de votre formation si vous vous faites former dans une bonne école. Mais pour cela, vous devez savoir faire le bon choix.

Comment trouver une bonne école ?

Il existe aujourd’hui une multitude d’écoles de formation en hypnose. Cela rend donc difficile le choix à faire de même que l’assurance de la correspondance de la formation à suivre avec vos attentes. Il est donc recommandé de veiller à choisir une école compétente d’hypnose en Suisse afin de vous rassurer de la qualité de formation à recevoir. Vous devez veiller à ce que l’école à choisir puisse offrir des formations en hypnose de haut niveau donné par des hypnothérapeutes qualifiés et compétents. Veiller également à ce que l’école soit déclarée et reconnue par l’État, qu’elle possède au moins un numéro SIREN ou SIRET.

« Anciens articles

© 2022 La Workeuse

Theme by Anders NorenUp ↑