La Workeuse

Conseils et astuces d'une working girl !

Catégorie : Vie pratique (page 1 sur 7)

Comment devient-on coach certifié ?

Devenir coach semble tentant pour beaucoup de gens. Ce n’est pas étonnant, car il s’agit en effet d’un domaine d’activité très intéressant et varié. Toutefois, vous ne devez en aucun cas sous-estimer la tâche. En tant que coach, vous devez posséder une solide expertise dans votre domaine respectif. Après tout, vous souhaitez transmettre vos connaissances à d’autres personnes et les aider à atteindre un certain objectif. Si vous souhaitez devenir coach certifié, vous devez tenir compte de différents aspects. Il s’agit avant tout des possibilités de formation, et votre volonté de développement personnel.

Les critères d’un bon coach

Il existe de nombreuses brebis galeuses qui ne s’intéressent pas au développement personnel de leurs clients, mais veulent seulement alléger leur portefeuille. Heureusement, Il est facile de trouver les meilleurs coachs à proximité de chez soi. Vous pouvez reconnaître une offre de coaching sérieuse aux critères suivants :

– La transparence des coûts : Les fournisseurs de coaching professionnels vous indiqueront exactement les coûts que vous devrez payer. Cela vaut d’ailleurs aussi pour la formation de coach ! – Références : Formation professionnelle, études ou diplôme (formation de coach) dans le domaine concerné. – Contrats : Un coach réputé ne vous poussera jamais à signer un contrat à la hâte. – Frais de déplacement : Les coachs professionnels disposent d’un réseau de collègues et peuvent vous recommander ces derniers si la distance physique entre vous est trop importante. Les frais de déplacement ne doivent jamais dépasser les frais de coaching. – Comportement du coach : Un coach sérieux agit de manière professionnelle et au niveau du regard de son client. Il ne veut ni vous faire du prosélytisme ni se présenter comme un homme à tout faire.

Comment savoir si l’on est fait pour être coach ?

Si vous envisagez de vous former au métier de coach, vous devez être honnête avec vous-même. Se former au métier de coach sans être convaincu à 100% de cette intention n’est ni productif pour vous ni pour vos futurs clients. La condition de base que vous devez avoir est un intérêt pour le sujet du développement personnel. En outre, le fait d’aimer travailler avec les gens est un avantage.

Les personnalités calmes qui savent écouter au lieu de se mettre en avant remplissent un critère important pour les bons coachs. Un autre critère essentiel est votre expérience de vie. Vous devez faire preuve de maturité et de compétence si vous voulez conseiller d’autres personnes. C’est pourquoi certains programmes de formation exigent un âge minimum de 25 ans. Si vous êtes encore très jeune (ou si vous paraissez très jeune), il peut être difficile de convaincre les clients de vos compétences.

Une formation est-elle nécessaire ?

Vous avez peut-être des connaissances approfondies dans un domaine particulier que vous avez acquises au fil des ans. Vous vous demandez maintenant si vous devez investir de l’argent dans une formation de coach. En principe, il est possible de devenir coach sans formation, car il ne s’agit pas d’un titre professionnel protégé. Toutefois, si vous voulez gagner votre vie en tant que coach, vous avez besoin d’un certificat.

De plus, les entreprises aiment embaucher des coachs qui ont des certifications professionnelles. En fait, c’est quelque chose que nous voyons de plus en plus de clients demander.

Tous les programmes de coaching sont-ils les mêmes ?

Les certifications de coaching de vie sont généralement non académiques (pas par un collège ou une université). Il existe de nombreuses organisations privées qui proposent des programmes de certification ; et il existe de nombreux types de certifications de coaching. Certains programmes se concentrent sur les principes et méthodologies de coaching généraux ; tandis que d’autres programmes enseignent des processus spécifiques pour coacher les clients sur des sujets spécifiques.

De nombreux coachs étudient des méthodologies générales et complètent également une formation dans un créneau particulier, en fonction de leurs intérêts. Certains programmes de coaching sont enseignés en personne et d’autres sont disponibles en ligne. Certains nécessitent des « heures de contact » avec les coachs expérimentés et des heures de pratique avec les clients afin d’obtenir la certification ; tandis que d’autres ne le font pas.

Comment trouver la formation de coach qui vous convient ?

Avec la multitude d’options disponibles, il n’est pas facile de trouver la bonne formation de coach certifié. Avant de vous décider pour une formation, il peut être intéressant de demander aux anciens diplômés de parler de leurs expériences. Ne soyez pas timide ; après tout, il s’agit d’une décision importante. Posez-vous également d’autres questions :

– S’agit-il d’une formation en ligne ou en face à face ? – Qui vous forme ? Quelles références les formateurs peuvent-ils fournir ? – Quels certificats obtenez-vous ? – Quelles sont les possibilités qui s’offrent à vous après la formation ?

Aspirateur de voiture : 7 conseils et 4 critères de choix

Le choix d’un aspirateur de voiture peut être complexe si on ne se réfère pas aux bons critères.

À travers ce guide, vous allez bénéficier de sept conseils avant de constater les quatre paramètres à ne surtout pas négliger lors de vos phases de prospection.

Découvrez-les !

Sept conseils préliminaires à savoir avant d’acheter un aspirateur voiture

  1. Bien définir son budget

Selon vos capacités, vous pouvez préparer entre 30 euros à 300 euros.

  1. Connaitre les puissances proposées

Si vous ne réalisez pas un nettoyage régulier, il faut que votre appareil soit bien puissant. De cette façon, il pourra supporter un nettoyage en profondeur.

  1. Prévoir le type d’alimentation adapté

Il n’y a que deux choix : une alimentation sur secteur ou via l’allume-cigare.

  1. Bien déterminer le poids

Un appareil léger est facile à tenir et à manipuler. Si celui-ci est trop lourd, vos mains pourront vite se fatiguer.

  1. Connaître la taille du réservoir

C’est pour attester de la capacité du modèle convoité. S’il est trop petit, vous risquez de le vider à plusieurs reprises.

  1. Ne pas oublier la vérification des options

L’idéal serait de réunir divers accessoires à la fois : flexible, brosse, suceur fin et long.

  1. Considérer le type de filtre

Si vous êtes allergique aux particules fines, le mieux serait de choisir un aspirateur avec filtre HEPA.

Quatre critères à considérer avant l’achat d’un aspirateur voiture

Compte tenu de vos besoins et de vos exigences, vous pouvez prendre en considération les trois paramètres suivants :

  • La puissance d’aspiration
  • L’alimentation
  • Le prix
  1. La puissance d’aspiration

L’entretien de l’intérieur d’une voiture peut être complexe et assez délicat. Afin d’atteindre les parties difficiles, il faut avant toute chose se munir d’un appareil puissant, c’est-à-dire pas moins de 120 W.

  1. L’alimentation

En général, deux types d’alimentation sont disponibles, à savoir :

  • L’alimentation sur secteur : à choisir si vous avez la possibilité de mettre votre voiture à côté d’une prise électrique.
  • L’alimentation via l’allume-cigare : plus pratique car ne demande pas la gestion de fil.
  1. Le prix

Les modèles de premiers prix environnent les 30 euros. Pour les appareils les plus performants, il faudra grimper jusqu’à 300 euros.

Les types d’aspirateurs disponibles

Parmi les différents types d’aspirateurs de voiture sans fil disponibles sur le marché, il y a :

  • Les aspirateurs traineaux

Pour un aspirateur traineau, le bac de collecte de la poussière et le moteur se trouve dans un tambour. Il s’agit encore d’un modèle qui comprend un long tuyau. Celui-ci peut recevoir différents accessoires.

  • Les aspirateurs verticaux

Un aspirateur vertical est muni d’une brosse motorisée qui, sous l’entrainement d’une courroie, aspire les saletés dans l’entrée d’air. Celles-ci vont par la suite être acheminées vers un bac de stockage en plastique.

  • Les aspirateurs à main

Un aspirateur à main est une version plus maniable et plus compacte de l’aspirateur vertical. Son avantage est sa capacité à nettoyer les coins ou encore les parties restreintes.

Des conseils pour réussir l’agencement de vos bureaux

De la même façon que les conditions salariales doivent être à l’avantage des employés, le climat professionnel doit donner envie à ceux-ci d’être encore plus performants qu’hier. L’époque des cadres de travail ternes, sans vie ni enthousiasme est révolue. Place à l’imagination, à la modernité, à la créativité… à tout ce qui pourrait les rendre agréables pour des salariés épanouis. Voici quelques astuces pour que votre projet d’agencement de bureau réponde aux besoins des salariés.

Agencement de bureau : quelles couleurs choisir lors de la conception du projet ?

Dans tous les cas où il faut réaménager les bureaux professionnels, quelques éléments essentiels doivent être pris en compte pour un rendu impeccable. Avant même que les professionnels de l’aménagement de bureaux que vous propose le site en ligne afcb.fr ne commencent les travaux, ils étudient l’espace de travail en s’appuyant principalement sur trois facteurs : couleurs, disposition des équipements meublants, éclairage. Comment alors bien choisir ses couleurs ?

Les couleurs sont un important critère qui détermine un meilleur agencement de bureau. Pour ce faire, elles doivent refléter les valeurs que véhicule la politique de l’entreprise. Elles doivent être en adéquation avec son identité visuelle, ceci pour des questions d’harmonie dans la personnalité de l’entreprise.

Pas question de mettre uniquement du blanc classique sur les murs, car à lui seul, il est synonyme de morosité du fait de sa fadeur. Il faudrait penser à un mélange de teintes pour plus de vie et égayer les salariés.

Aménagement de bureaux : comment disposer les matériels meublants ?

Bien penser l’agencement de bureau professionnel est indispensable pour créer un cadre de travail à même d’inciter l’enthousiasme des collaborateurs. De nos jours, plusieurs entreprises optent pour le travail assis sur sofa ou sur des ballons de yoga, debout… Compte tenu de l’activité principale de l’entreprise, vous devez absolument disposer vos mobiliers de bureau de sorte que les travailleurs s’y sentent à l’aise.

Vous pouvez optimiser l’espace de travail afin que les bureaux se dissocient clairement des autres endroits : salle de détente, de réunion ou espace dédié au repas. Quel que soit l’agencement de bureau choisi, le travailleur ne doit d’aucune façon faire de confusion entre les différents espaces pour des raisons d’efficacité.

Réaménagement de bureaux : comment optimiser la lumière ?

Naturel ou artificiel, c’est à vous de choisir l’éclairage de vos bureaux. Le plus important est qu’il assure le confort visuel des collaborateurs, car la lumière a un impact considérable sur le bien-être des salariés. De plus, pour qu’il soit productif, il doit avoir une santé visuelle des plus rares. Toutefois, il serait beaucoup plus judicieux de maximiser l’éclairage de vos bureaux avec de la lumière naturelle.

Lors de l’agencement de bureau, pour illuminer au mieux les espaces de travail les moins exposés à la lumière, créez des puits de lumière au plafond. La couleur des murs détermine aussi la qualité de l’éclairage. À titre d’exemple, un mur astucieusement coloré en blanc réfléchit bien de la lumière en plein jour.

Si vous souhaitez un peu plus d’intimité entre les salles de travail, sans pour autant créer des barrières entre vous et les autres, vous pouvez effectuer des cloisons. Cependant, privilégiez les panneaux de verres qui n’entravent pas la pénétration de la lumière ; votre bien-être en dépend.

L’agencement de bureau : comment choisir le mobilier ?

Le choix du mobilier est un indispensable pour un aménagement de bureau réussi. Certains aspects doivent être pris en compte à cet effet :

  • La résistance des équipements ;
  • L’utilité du mobilier, parce qu’il ne faudrait pas garder des équipements abîmés depuis longtemps, mieux vaut s’en débarrasser ;
  • Leur polyvalence et leur confort (chaise de bureau avec accoudoirs, bureau réglable, appui-pied, pose-souris ergonomique, par exemple pour éviter l’inconfort) ;

Leur ergonomie, car il est important que le mobilier ne provoque pas, chez les salariés, des problèmes de santé.

Pour réussir l’agencement de bureau, suivez ces quelques conseils, car vos bureaux sont le reflet des valeurs de votre entreprise !

 

5 conseils pour appréhender ses peurs à s’initier au Kitesurf

Le kite-surf est un des sports de glisse les plus prisés par les vacanciers pendant l’été. Rien de plus sensationnel que de naviguer sur une planche à travers les magnifiques spots de France ! Il s’agit d’une activité nautique qui offre d’excellentes sensations de glisse pour les amoureux d’aventure.

Pour les débutants, la meilleure solution pour appréhender ses peurs est de prendre quelques cours de kitesurf. On peut trouver un grand nombre d’écoles de kitesurf avec des moniteurs qualifiés pour pratiquer en toute sécurité. Voici 5 conseils pour faire du kitesurf débutant.

Bien s’équiper

Pratiquer du kitesurf débutant sans matériel adéquat peut être dangereux. Les équipements et matériels de kite-surf peuvent être assez chers. La qualité des équipements choisis est primordiale pour garantir votre sécurité pendant les séances de pratique :

  • Un harnais ;
  • Une combinaison néoprène, un gilet de protection et un casque ;
  • Une aile, avec barre et leash d’aile ;
  • Une pompe.

Les équipements neufs ou d’occasion sont généralement disponibles dans les magasins de glisse, en vente ou en location. Certaines écoles de Kitesurf proposent des équipements pour leurs apprenants.

Suivre une formation en école de kitesurf débutant

Suivre un cours de Kitesurf est toujours plus rassurant pour les débutants. Voici l’école idéale pour votre premier début en kitesurf. Mais pourquoi faire un stage d’initiation en école est aussi rassurant ?

Les établissements disposent de toute une équipe de moniteurs qualifiés, permettant à un kitesurf débutant de progresser rapidement de par :

L’apprentissage de toutes les techniques de glisse

Le moniteur sera en mesure de vous exposer les bons gestes étape par étape pour s’améliorer. La discipline regorge de techniques spécifiques à absolument connaître avant de sillonner les belles plages, dans tous les recoins du monde.

La prise en compte des conditions météo

Les conditions météorologiques sont importantes dans le kite-surf. L’orientation du vent est essentielle pour perfectionner votre art. Tous les secrets vous seront dévoilés pour maîtriser ce sport de glisse à la perfection.

Pratiquer à plusieurs

Bien que vous serez le seul au commande pour la manipulation de votre planche et voile, c’est toujours préférable de pratiquer les séances à plusieurs. De plus, en cas de difficulté, la présence d’autres stagiaires ou débutants est bénéfique. Cela vous permet d’avoir plus d’assurance.

Outre la sécurité, naviguer avec de la compagnie booste la motivation et les échanges. N’hésitez surtout pas à échanger avec des pratiquants plus ou moins expérimentés pour bénéficier de conseils gratuits.

De plus, partager sa passion avec toute une communauté est un véritable plaisir.

Choisir un spot idéal pour débuter

Le choix du spot est essentiel pour pouvoir débuter en kitesurf. Pour décoller et atterrir dans de meilleures conditions, la France regorge de meilleurs spots pour débutants.

Pour ne pas avoir peur lors d’une première séance en solo sans coaching, certains endroits sont parfaits pour leur vague et vent :

  • Le Crotoy, Baie de Somme ;
  • Le bassin d’Arcachon ;
  • La plage de L’Espiguette – Gard ;
  • Le Lac de Serre Ponçon en Alpes-de-Haute-Provence, etc.

Il en existe de nombreux autres spots français qui peuvent vous séduire. En devenant de plus en plus expérimenté, vous pourrez par la suite vous aventurer plus loin dans les meilleurs sites de kitesurf dans le monde.

Ne sauter aucune étape

En regardant les vidéos des adeptes de kitesurf, le sport nautique a l’air d’être simple. Et pourtant, vous allez constater par vous-même que ce n’est pas le cas.

Tirer ses premiers bords, changer de direction, sauter quelques centimètres, puis 1 m, puis une quinzaine…tout le monde est passé par là. Tout n’est que question d’apprentissage et de répétition. L’habitude vient tout seul.

Pour maîtriser toutes les techniques de glisse, la pratique est votre allié. Toutes les étapes d’apprentissage sont indispensables, il ne faut en sauter aucune !

Comment décorer sa chambre sans dépenser ?

Décorer une chambre peut parfois engendrer des dépenses colossales. Il faut acheter des objets de décoration, passer une nouvelle peinture, remplacer des meubles… Néanmoins, lorsqu’on dispose d’un budget limité, il est aussi possible de relooker sa chambre sans dépenser. En utilisant les objets disponibles, vous pouvez arriver facilement à décorer votre chambre sans dépenser. Voici comment procéder !

 

Nettoyez la literie

Pour décorer votre chambre sans dépenser, vous pouvez donner une nouvelle jeunesse à votre literie. Il faut non seulement laver les draps, mais aussi tout ce qui compose cette partie de votre chambre. Faites un entretien approfondi de vos oreillers et de votre matelas.

 

Généralement, les oreillers sont lavables en machine. Quant aux matelas tels que le matelas Emma, vous pouvez facilement les laver en utilisant certaines méthodes. Les avis matelas emma sont tout à fait unanimes là-dessus. Vous n’avez qu’à le brosser avec une éponge imbibée de liquide, le rincer et le laisser sécher quelques heures. Vous pouvez aussi prendre quelques coussins de diverses tailles et de différentes couleurs au salon pour le mettre sur votre tête de lit.

 

Avec une literie complètement nettoyée, vous aurez l’impression de dormir dans une autre chambre. Vous ressentirez une vraie sensation de neuf. D’ailleurs, vous vous endormirez vite.

 

Changez de place les meubles

Pour donner une nouvelle apparence à votre chambre sans dépenser, la première chose à faire est de ranger. Vous devez sortir ces petites affaires qui traînent et ne vous servent à rien. Faites le tri et mettez à la poubelle tout ce qui est inutilisable. Offrez ou vendez les vêtements qui traînent dans votre placard et que vous ne portez plus.

 

Regarder s’il y a assez d’espace dans la chambre pour vous permettre de circuler autour du lit. Si vous heurtez régulièrement le mobilier, et que vous l’exploitez moins ou qui ne vous convient plus, débarrassez-vous-en. Faites de même avec tout ce qui représente un surplus ou encombrement dans votre maison !

 

Une fois la chambre désencombrée, changer les meubles de place (fauteuil, lit, armoire…). Dès que vous aurez enlevé tout le bazar et fait un nouvel arrangement, vous verrez votre chambre d’un tout nouvel œil.

 

Utilisez des objets de récup

Si vous aimez le style cosy, cette astuce est pour vous. Il vous suffit de prendre de la récup de caissettes en bois ou de palettes. Vous vous servirez de cela pour faire votre tête de lit. Vous pouvez aussi utiliser les palettes en guise de charpente pour votre lit. Votre structure de lit pourra être sur mesure, jolie et fonctionnelle.

En dotant votre lit d’une tête en palette décapée ou peinte d’une couleur comme le blanc, vous donnez aussi une toute nouvelle apparence à votre chambre.

 

Vous pouvez également empiler les caisses en bois pour en faire un rangement adéquat et inédit (une étagère par exemple). Il est aussi possible d’utiliser une cafetière en tant que vase floral. Un cadre rectangulaire peut aussi vous faire office de table de chevet. Vous pouvez utiliser des caisses de pommes comme table basse.

 

Ajoutez un tapis

Le tapis permet de donner du dynamisme à votre pièce et de structurer l’espace. Il peut être mis en descente de lit, au pied d’un petit bureau ou aux pieds d’un fauteuil. Le tapis, qu’il soit grand ou petit, permettra de réchauffer la pièce et de créer une ambiance chaleureuse à la chambre.

 

Vous avez le choix entre plusieurs styles de tapis. Il y a par exemple le tapis berbère fabriqué avec des matières naturelles ou synthétiques de couleurs chaudes. Il offre un confort douillet et dispose généralement de motifs géométriques de divers coloris. Il s’harmonise bien avec le style scandinave, industriel ou bohème.

 

Vous pouvez aussi opter pour un tapis contemporain en coton. Il est léger avec des dessins graphiques. Il est adapté au style scandinave et à plusieurs autres styles. Il est fabriqué en différentes couleurs, du pastel au neutre en passant par les couleurs vives.

 

Ajoutez des luminaires

Éclairer votre chambre peut aussi vous aider à la décorer. Choisissez une lumière douce vous permettant néanmoins de lire facilement quand il le faut. Optez pour des lampes de chevet avec un éclairage adéquat. Leur lumière doit être chaude et bien puissante. Privilégiez également des éclairages indirects en lieu et place d’un plafonnier. La lumière de ce dernier est trop forte. Une lampe sur pieds en plus sera une solution parfaite. Néanmoins, si cette dernière s’avère encombrante, renoncez à l’acheter.

Bonnes pratiques en matière d’écologie : Top 3 des meilleurs gestes à adopter

Les problèmes climatiques incitent à de bonnes pratiques en matière d’écologie. En effet, les dégâts du réchauffement climatique poussent à la réflexion sur les changements à opérer pour une amélioration significative de la santé de la planète.

Pour y arriver, nul besoin de fournir de gros efforts. Parmi les mesures à adopter, voici le top 3 des bonnes pratiques en matière d’écologie.

Mieux gérer son utilisation de l’eau, point focal des bonnes pratiques d’écologie

La première ressource à protéger est l’eau. Elle est précieuse et certaines parties du monde en manquent cruellement. Sa préservation est évidemment l’une des bonnes pratiques en matière d’écologie.

Pour ce faire, voici quelques idées visant à réduire le gaspillage de cette ressource naturelle :

  • Fermer son robinet après s’être lavé les mains ;
  • Utiliser un gel douche écologique ;
  • Limiter l’utilisation du robinet durant le brossage des dents pour économiser l’eau ;
  • Eviter de prendre des douches trop longues ;
  • Attendre que le lave-vaisselle ait atteint son niveau de remplissage maximal avant de le démarrer, ou au mieux, en diminuer le débit de consommation d’eau ;
  • Penser à mettre de l’eau dans une carafe afin d’éviter d’ouvrir le robinet tout le temps, et donc, de potentiellement perdre de l’eau au passage.

Bannir les produits toxiques de ses indispensables de jardinage

Qui parle d’écologie parle de protection de la terre et de reproduction des espèces végétales. Et pourtant, en voulant bien faire, il est très facile de se tromper. En effet, l’aménagement d’un jardin et l’utilisation des produits toxiques ont une corrélation. Il faut y prêter une attention toute particulière.

Eviter les produits toxiques

L’usage des produits toxiques pour le jardin ne fait pas partie des bonnes pratiques en matière d’écologie. D’ailleurs, de nombreux états interdisent les pesticides, car ils sont considérés comme dangereux pour les trois éléments principaux de la terre.

Il s’agit des hommes, des animaux et de l’environnement. Pourtant, bon nombre de préparations utilisées pour faire grandir les plantes contiennent des produits toxiques. Il vous faut donc en éviter l’usage, autant que possible.

Pour ce faire, il faut bien lire les étiquettes afin de prendre connaissance des composants. Si la liste est interminable, il faut tout de suite suspecter la présence d’éléments dangereux.

Pour les mots incompréhensibles, pas de panique. Cet article propose des solutions concrètes pour mieux les comprendre.

Privilégier les solutions naturelles

Il faut privilégier les méthodes naturelles pour cultiver son jardin. L’utilisation de compost est par exemple une excellente idée pour faire pousser ses plantes. Les magasins spécialisés en vendent, mais il est également possible d’en faire chez soi à partir de déchets organiques.

Pour l’ajout de nouveaux plants, il est recommandé d’opter pour ceux qui ne consomment que peu d’eau. Cela est plus facile à gérer et permet de faire des économies par la même occasion.

Il est également à rappeler l’importance de préférer les produits naturels comme le bicarbonate de soude ou encore le vinaigre pour fertiliser son jardin.

Trier ses déchets

Les déchets font partie du quotidien de chaque être humain. Que ce soient les emballages, les objets usagés ou les restes de repas, ils ne doivent pas être laissés en pleine nature. La meilleure solution est de les recycler pour éviter d’encombrer les sites d’enfouissement.

Pour rappel, le convoyage des déchets dans les centres est la solution la plus pratique. Plus de détails ici. Néanmoins, d’autres solutions sont aussi utilisables pour avoir le même résultat.

Il s’agit en occurrence de :

  • Réparer ses objets abîmés ou brisés au lieu d’en acheter systématiquement un autre ;
  • Eviter autant que possible les produits ayant des emballages ;
  • Posséder son propre sac d’achats afin de ne plus utiliser les sacs en plastique à usage unique ;
  • Préférer les produits durables à ceux jetables.

À ces précautions, s’ajoute l’achat des produits en vrac, qui est aussi une solution intéressante. Il faut également penser à mettre de côté les déchets nocifs pour la planète comme les appareils électroniques usagés, les piles détériorées, les contenants de peinture et les bonbonnes.

Somme toute, voici quelques lignes de conduite permettant de réduire l’empreinte humaine nocive sur la couche d’ozone. Chaque être humain qui décide de mettre en pratique 2 de ces bonnes pratiques en matière d’écologie peut alors être considéré comme un héros.

Mon partenaire ronfle : que faire ?

Dormir en couple n’est pas toujours une chose facile. Surtout lorsque l’un des deux membres ronfle pendant son sommeil. Cela risque, en fait, de grandement gêner le sommeil de l’autre dormeur. En général, les hommes sont ceux qui ronflent le plus. Mais il arrive que les femmes ronflent aussi. Dans les deux cas, les ronflements n’ont pas vraiment de conséquences sérieuses. Le seul hic, c’est que cela peut gêner le partenaire de celui ou celle qui dort avec le ronfleur. Ce qui peut entraîner un sérieux manque de sommeil. Pour éviter que cela ne vous arrive, il faut demander à votre partenaire de traiter ses ronflements. Plusieurs astuces vous permettront de l’aider. Découvrez-en quelques-unes dans cet article.

Utiliser des accessoires de sommeil

Utiliser certains accessoires de sommeil peut vous aider à ne plus subir les ronflements de votre partenaire. Un lit de bonne qualité en fait partie. En effet, utiliser un matelas emma confortable améliorera la qualité du sommeil d’un individu. Et ce, qu’il dorme seul ou à deux. En utilisant un tel matelas, vous allez vous endormir plus rapidement. Vous profiterez également d’un sommeil plus profond. Ce qui peut vous empêcher de vous réveiller en entendant les ronflements de votre partenaire. Sachez qu’un matelas en mousse à mémoire de forme fait partie des modèles les plus confortables. Non seulement cette matière offre une excellente indépendance de couchage. Mais elle est également assez confortable pour accélérer votre endormissement. En effet, elle épouse parfaitement votre morphologie, vous permettant de profiter d’un soutien optimal de couchage.

Le casque anti-bruit fait aussi partie des accessoires de sommeil efficaces contre les ronflements. Cet objet vous permettra, en fait, de ne plus entendre tous les bruits qui peuvent gêner votre sommeil. Mais en plus, vous pouvez l’utiliser pour écouter un bruit blanc, vous aidant à vous endormir plus rapidement.

Enfin, les oreillers sont également des accessoires de sommeil très utiles contre les ronflements. En effet, énormément d’individus préfèrent dormir sans en utiliser un. Si c’est le cas de votre partenaire, il est temps de lui demander d’utiliser un oreiller. Ce dernier aide, en fait, à diminuer les ronflements. Ce, car surélever la tête facilite la respiration, évitant ainsi le relâchement des tissus du pharynx. Si votre partenaire utilise déjà un oreiller, essayez de surélever davantage sa position de couchage. Pour cela, vous pourrez placer des oreillers supplémentaires sous sa tête. Vous pourrez aussi adapter le lit pour permettre une position plus haute. Pour cela, placer des cales en bois sous les pieds de l’avant du lit est très efficace.

Ne pas prendre d’alcool ou de repas trop lourds le soir

L’alcool détend les muscles de la gorge. Ce qui augmente le relâchement musculaire et favorise les ronflements. Faites en sorte que votre partenaire n’en consomme pas le soir (au moins deux heures avant d’aller dormir). Il se peut aussi qu’il le fasse pour arriver à s’endormir. L’alcool a effectivement cet effet, mais sachez qu’il altère sérieusement la qualité du sommeil de votre partenaire. Il vaut donc mieux ne pas l’utiliser comme moyen pour vaincre les insomnies.

En outre, il est également recommandé de ne pas prendre de repas trop copieux le soir. En plus d’alourdir la digestion, ceux-ci favorisent aussi les ronflements en épaississant les voies respiratoires de votre partenaire. Il est donc préférable de manger léger le soir (légumes, poisson, fruits…). Assurez-vous également que votre partenaire s’hydrate bien avant d’aller au lit. Cela évitera à son palais et à ses parois nasales de dessécher, limitant ainsi les ronflements.

Adopter la bonne position de sommeil

Il ne suffit pas d’utiliser un matelas emma confortable pour arrêter les ronflements de votre partenaire. Il devra aussi dormir dans une bonne position de sommeil. En effet, dormir sur le côté réduira les ronflements de votre partenaire. Ses voies aériennes supérieures seront alors dégagées, minimisant les risques de ronflement. Par contre, il est déconseillé de dormir sur le dos. En adoptant cette position, la langue de votre partenaire se mettra à l’arrière de sa bouche. Ce qui va bloquer le passage de l’air et comprimer les voies respiratoires, favorisant ainsi les ronflements.

Pourquoi faire les courses sur internet ?

Les exigences du monde actuel obligent les sociétés à établir de nouvelles habitudes de consommation, de nouvelles normes et codes de conduite. On distingue parmi ceux-ci, l’aubaine qui permet aux personnes le souhaitant de faire les courses en ligne. Faire ses courses sur internet offre plusieurs avantages qu’il est nécessaire de connaitre. C’est ce que nous verrons de ce pas !

La garantie d’un gain de temps précieux

Aujourd’hui, faire ses achats en ligne est pratiquement devenu une évidence, quelle que soit la zone géographique du client. La livraison des courses à domicile est juste la finalité d’une démarche smart, très en vogue de nos jours et qui aide considérablement à l’amélioration du quotidien des personnes.

Faire les courses en ligne permet de se faire livrer à domicile et de réduire le temps autrefois dédié à l’achat d’aliments, de produits et d’articles plusieurs fois par mois.

En effet, avec cette possibilité, vous n’avez plus besoin de subir les files d’attente interminables après de très longues journées de travail. Aussi, vous n’aurez plus à faire le tour des magasins et des supermarchés pendant des heures, à la recherche d’articles qui pourraient probablement vous plaire.

En fin de semaine, après avoir fait le point de vos besoins, faire les courses en ligne devient une meilleure option si vous voulez vous reposer. Il vous suffira de choisir les plages horaires idéales à la livraison de vos produits ainsi que le jour qui vous convient pour une satisfaction optimale.

Une meilleure gestion de son budget

Faire vos achats dans un environnement physique, vous amènera très souvent à être tenté par des achats spontanés et imprévus. Les acheteurs qui viennent accompagnés de leurs enfants sont surtout ceux qui tombent le plus souvent dans ce genre de pièges. Vous comprendrez donc l’importance d’internet pour vous.

Faire les courses en ligne permet en effet de planifier vos dépenses de façon efficiente et logique. En tant qu’acheteur virtuel, vous pouvez donc uniquement faire des commandes de produits qui vous sont essentiels sans verser dans l’exagération.

En plus de tout cela, cette démarche possède l’avantage de limiter les coûts excessifs liés au déplacement. Vous pouvez tout aussi bien faire de grosses commandes, ce qui vous permettra de faire moins souvent les courses.

Vite se procurer des produits rares

Il peut parfois vous arriver de chercher des produits particuliers en vain dans les supermarchés et magasins. Ceci car, ces produits ont un stock qui s’épuise très vite. Faire les courses en ligne est donc l’une des solutions les plus efficaces à ce problème.

L’option d’achat en ligne constitue en effet un moyen sûr de vous procurer les meilleurs produits de votre territoire ou de votre pays. Il existe même des sites internet ou des plateformes spécialisés regroupant des producteurs et des artisans selon les régions.

L’achat des produits en ligne constitue ainsi un moyen sûr de soutenir des commerces locaux en plus de profiter des avantages de produits de qualité supérieure. Vous avez donc la latitude de faire de meilleurs choix et d’agir dans votre propre intérêt. Faire les courses en ligne quand on le souhaite est alors recommandé pour une vie plus facile.

Aujourd’hui, de plus en plus de personnes ont recours aux achats en ligne pour pourvoir aux besoins de leurs familles tout en gagnant du temps et en planifiant vos dépenses.

De même, avec l’évolution des technologies numériques, des produits de plus en plus compétitifs et adaptés aux besoins des populations sont disponibles en ligne. Ne soyez donc plus réticents : profitez des nombreux avantages à faire les courses en ligne.

Où acheter un matelas ?

Faisant partie des équipements nécessaires et utiles de la vie quotidienne, le matelas ne s’achète pas d’un seul coup. Il existe plusieurs points à analyser avant de vous lancer pour avoir le meilleur matelas chez soi. Tout commence par où acheter son matelas ? Comme toutes sortes de marchandises, le matelas est disponible chez des vendeurs qui sont en concurrence. De ce fait, il est essentiel d’étudier les avantages et les inconvénients de ces différents vendeurs.

Suivant les catégories, on distingue les marchands de meubles généralistes. Ces derniers se trouvent dans la plupart des cas à proximité. Le seul bémol réside dans le fait que les vendeurs dans ces magasins ne sont pas des spécialistes de la literie. Ainsi, leurs conseils ne sont pas vraiment fiables. De même, vous n’aurez pas l’embarras du choix lors de l’achat et vous risquez de rentrer avec un mauvais matelas. Quant au distributeur spécialiste de la literie, ils sont considérés comme des experts et sauront vous conseiller sans aucun doute. Malheureusement, ces points de vente restent difficiles à trouver. Pour ce qui est de la vente en ligne, elle est bénéfique sur le prix, sur la pluralité des choix et la livraison. La qualité est également au rendez-vous pour une meilleure satisfaction. Toutefois, l’accessibilité reste un des points faibles de ce mode de vente.

Tout savoir sur les divers accessoires d’un matelas

Vous avez trouvé le matelas idéal ? C’est parfait ! Pour votre bien-être, pensez également aux autres accessoires qui vont avec pour un confort optimal.Ainsi, vous pouvez découvrir les meilleurs matelas de chez j’aime dormir  . Les surmatelas, à la fois esthétiques et protecteurs, demeurent un surplus pour votre confort. Ils ont le rôle d’optimiser le moelleux d’un matelas ou au contraire d’assurer la fermeté d’un lit souple. Ces surmatelas sont disponibles en mousse visco élastique et en coton. La première matière est prisée pour l’indépendance de couchage. En effet, elle épouse parfaitement la morphologie et le corps du dormeur. Quant aux surmatelas en coton, elles permettent de réguler la chaleur en été et de ne pas avoir froid en hiver.

Concernant les accessoires traditionnels de la literie, vous trouverez les coussins, la couette et les draps. Moelleuse et confortable, la couette vous donnera plus de confort la nuit. Pour les linges de lit, ils restent disponibles en plusieurs couleurs et motifs. Suivant vos préférences, vous pouvez les assortir avec la chambre à coucher pour le plaisir des yeux. Quant aux oreillers et traversins, ils ne sont pas également à oublier. Ils servent à faire surélever le coup pour les personnes qui n’aiment pas dormir à plat ou qui ont des problèmes avec le dos. En outre, ne manquez pas d’harmoniser le décor dans votre chambre à coucher. L’aspect arrangé, bien aménagé et calme contribue essentiellement à un sommeil de qualité.

Quel sommier choisir pour son matelas ?

Faisant partie des critères à tenir en compte lors du choix de votre matelas , le sommier a également son mot à dire en matière de literie. En effet, il conditionne le confort du dormeur et se voit comme un élément interdépendant du matelas. Il existe en plusieurs types selon les besoins et le modèle de matelas à adapter.

Les sommiers à ressorts sont appréciés pour leur soutien moelleux et robuste. Son principal avantage, c’est qu’il convient parfaitement aux différents types de matelas à ressorts. Que ces derniers soient ensachés, biconiques ou encore multispires, ce modèle de sommier ne vous décevra pas. Pour les sommiers à lattes, ils se conforment à toutes déclinaisons de matelas. Ils assurent également un soutien ferme et régulier. En outre, les sommiers à lattes relevables, manuels ou électriques ont des bienfaits thérapeutiques. Idéal pour les personnes atteintes de varices ou des problèmes de circulation sanguine, ce genre de sommier dispose d’un mécanisme qui permet de relever la tête et ainsi faciliter la respiration. Offrant un confort aux personnes à mobilité réduite, les sommiers à lattes relevables garantissent une meilleure indépendance de couchage.

« Anciens articles

© 2021 La Workeuse

Theme by Anders NorenUp ↑