La Workeuse

Conseils et astuces d'une working girl !

Catégorie : Boulot (page 1 sur 10)

Pourquoi faire appel à une entreprise de nettoyage pour ses bureaux ?

Un local professionnel doit être maintenu propre. En plus de maintenir une bonne image d’une société, la propreté impacte sur la productivité du personnel. Nombreux sont les dirigeants d’entreprise confiant le nettoyage de leurs bureaux à une société de nettoyage. Disposant de matériels et de professionnels qualifiés, elle peut assurer un meilleur entretien des lieux. Une société de nettoyage de bureaux fournit plusieurs services pour tous les bâtiments professionnels : traitement des sols, lavage de vitre, nettoyage des cheminées, époussetage, dépoussiérage, assainissement…

Les bonnes raisons pour faire appel à une société de nettoyage de bureaux

Nettoyage de haute qualité

Choisir une bonne entreprise de nettoyage pour ses bureaux, c’est avoir des bureaux impeccablement propres. Pouvant proposer des prestations de qualité, les professionnels travaillant dans une société de nettoyage sont qualifiés. Ils répondent rapidement aux besoins d’une structure avec des services ajustés. Grâce à leur compétence, ils sont en mesure d’assurer des missions ponctuelles. Vous pouvez aussi les contacter pour des prestations quotidiennes. En fonction de vos besoins, ils peuvent vous proposer une assistance personnalisée et professionnelle. Diverses formules vous sont proposées par une société de ménage de bureau.

Pour ne pas déranger les employés, les agents d’entretien interviennent habituellement en dehors des heures de bureau. Ils peuvent aussi s’adapter aux horaires d’une organisation pour faire efficacement leur travail. Il faut donc répondant aux besoins de son enseigne.

Profiter de l’expertise des professionnels

L’expertise des professionnels est indispensable dans les travaux de nettoyage d’une entreprise. Lorsque vous engagez une entreprise de nettoyage, vous travaillez avec une équipe qualifiée. Vous simplifiez l’entretien de bureaux. Mis à part d’assurer le rangement d’un espace de bureau, ils veillent à ce que l’environnement soit exempt de parasites.

Avant de procéder au nettoyage, les experts d’une entreprise de ménage de bureau dressent une liste des différentes tâches ménagères à réaliser au sein d’une entreprise. De cette manière, ils peuvent organiser correctement leur travail et fournir des résultats satisfaisants. Grâce à leur expérience, ils maîtrisent l’utilisation des produits. Ils ne risquent pas de faire des dégâts ou d’abîmer vos meubles de bureau.

Gain économique non-négligeable

Une société de nettoyage de bureaux possède leurs propres produits et leurs équipements. Vous n’aurez pas à dépenser pour acheter des matériels et des produits pour nettoyage. Disposant des équipements de qualité, les professionnels en nettoyage peuvent assurer la perfection de votre cadre de travail. Bien formés, ils utilisent des techniques adaptées respectant les normes de santé en vigueur pour un nettoyage en profondeur. À l’aide de leurs outils, les nettoyeurs professionnels sont en mesure de satisfaire tout type de demande. Ils peuvent assurer la continuité du ménage au quotidien.

Gain de temps précieux

À l’heure d’une forte concurrence, le chef d’entreprise et ses collaborateurs ne devraient plus rien laisser au hasard. Ils doivent rester concentrés sur leurs principales tâches. En laissant une entreprise de nettoyage de bureaux s’occuper du nettoyage quotidien des locaux professionnels, vous n’avez plus à vous soucier du service en charge des tâches ménagères. Vous pourriez bénéficier d’un gain de temps précieux et vous en servir pour réaliser d’autres missions plus importantes.

Certes, chaque employé devrait contribuer au maintien de la propreté au bureau. Si vous les obligez à nettoyer régulièrement, ils seront mécontents. Externaliser le nettoyage de vos bureaux permet de tirer le meilleur de vos collaborateurs. Travaillant dans un environnement propre, ils seront plus concentrés et plus productifs. Ils pourront accomplir leur tâche correctement et dans de bonnes conditions. Par ailleurs, votre entreprise gagne en performance.

Gagner en notoriété

Garder une bonne image de votre société est primordial. Pour donner une bonne impression, la propreté de vos locaux professionnels ne doit pas être négligée. Elle renvoie une image agréable à vos visiteurs. Comme pour vous, elle est aussi importante pour vos clients, pour les investisseurs, pour les fournisseurs… Ils ne manqueront pas de faire des remarques élogieuses sur votre société. C’est un point essentiel pour fructifier la notoriété. Les experts en nettoyage sont capables de veiller à ce que votre local reste aussi attirant. Ils interviennent sans gêner les visiteurs.

Comment bien rédiger son CV professionnel ?

Aujourd’hui, les entreprises manifestent leurs besoins en main-d’œuvre. Elles n’hésitent donc pas à lancer des offres de recrutement et ce, à différents postes. Dans ces offres, elles prennent le soin de mentionner les pièces à fournir. On y retrouve principalement un CV professionnel. Il est difficile pour certains de rédiger un CV professionnel. Dans cet article, vous allez apprendre à bien rédiger votre CV professionnel.

Être concis

Pour bien rédiger un CV professionnel, il faut faire montre de concision et de simplicité. Un bon CV n’est pas celui qui est établi sur plusieurs pages. Lorsque le CV est trop long, les employeurs ont tendance à ne pas les privilégier. Cela n’est d’ailleurs pas étonnant en raison du peu de temps qu’ils ont pour lire une centaine de CV.

Le CV idéal est celui qui est fait sur une page, ou sur deux au plus. Vous n’êtes pas obligé de lister toutes vos compétences et expériences. Limitez-vous aux compétences que vous avez et qui ont un lien étroit avec le poste de l’offre.

Cela peut permettre au recruteur de vite savoir si vous êtes qualifié pour le poste. Le peu de temps qu’il a ne lui permet pas de lire entre les lignes votre CV. En étant concis, vous lui permettez donc de gagner de temps.

Mentionner ses expériences par ordre antichronologique

Un CV professionnel a des particularités qu’il faut observer. Beaucoup de gens font l’erreur de lister leurs expériences dans l’ordre chronologique. Elles ne savent pas que c’est ce qui leur vaut le poste. Sur un CV professionnel, il faut toujours commencer ses expériences par la plus récente.

Les récentes compétences et expériences que vous avez acquises ont plus de valeur que les anciennes au vu des recruteurs. L’ordre antichronologique est un élément qui individualise un CV professionnel. C’est d’ailleurs ce que vous allez constater sur tout modèle de CV professionnel.

Éviter l’usage de la première personne

L’autre chose qu’il faut faire pour bien rédiger un CV professionnel, c’est de ne pas le rédiger à la première personne. Cela ne donne pas une bonne image de vous. Dans le cadre de la rédaction d’un CV professionnel, il est recommandé de commencer ses phrases par un verbe. A défaut d’un verbe, vous pouvez opter pour l’usage des tournures impersonnelles.

Cette technique de rédaction vous permet de gagner en dynamisme chez le recruteur. Elle donne également au recruteur un accès facile aux informations du CV. Mais commencer une phrase par « Je » sur un CV est une erreur monumentale.

Avoir un bon sens de communication

Au-delà des compétences intellectuelles, il est important d’avoir un sens de la communication. Dans un service commercial, il faut mettre ses services au profit des usagers. À ce titre, il faut veiller à garder une bonne relation avec les clients. C’est pourquoi, il est pratique chez les recruteurs d’évaluer la capacité de communication de postulants avant de faire droit à sa demande. Vous devez être capable de communiquer sans complexe avec les usagers du service. Cette aptitude est appréciée sur votre CV professionnel et à l’entretien. Un diplôme en communication peut toujours vous permettre de vous démarquer des autres postulants.

Avoir l’esprit d’équipe

L’esprit d’équipe est une qualité indispensable à l’exercice d’une profession libérale ou en équipe. Pour cela, il est important que chaque membre de l’équipe soit en mesure de collaborer avec ses collègues pour un meilleur accomplissement des prestations. En tant que postulants, vous devez disposer de cette qualité pour mettre toutes les chances de votre côté. Des questions vous seront adressées dans ce sens lors de l’entretien. De même, les expériences sur le CV orientent déjà sur sa capacité de collaboration.

Voilà donc quelques astuces pour bien rédiger un CV professionnel.

Comment recruter simplement les TOP profils du secteur de l’industrie ?

Ces dernières années, le marché de l’emploi est beaucoup plus dynamique, surtout dans le secteur de l’industrie où le recrutement technicien se fait en nombre. Cela s’explique par le fait que la réussite dans des domaines aussi concurrentiels que l’industrie passe essentiellement par le recrutement d’un personnel réunissant à la fois compétences, connaissances et expériences. Cependant, recruter simplement les TOP profils du secteur de l’industrie n’est pas toujours une chose facile à faire.

En effet, trouver les meilleurs travailleurs pour pourvoir un poste à pourvoir dans le domaine de la fabrication requiert d’adopter la bonne stratégie. Comment procéder exactement ? Lisez cet article pour découvrir quelques astuces pour recruter simplement les TOP profils du secteur de l’industrie.

Faire recours à un cabinet de recrutement industriel pour recruter les meilleurs profils

En réalité, trouver un cabinet de recrutement industriel n’est plus du tout compliqué de nos jours.

Les agences de recrutement industriel se sont multipliées ces dernières années et existent pratiquement dans toutes les régions. Leur principale mission est de vous accompagner dans votre démarche de recrutement de profils industriel pour trouver les travailleurs qualifiés pour les postes techniques de votre entreprise.

Ainsi vous avez la possibilité de déléguer votre démarche de recruter simplement les TOP profils du secteur de l’industrie à un cabinet de recrutement spécifique pour l’industrie. Cette option présente de nombreux avantages qui ne sont pas des moindres.

En effet, faire recours à un cabinet de recrutement technicien vous permet de limiter les risques et de faire d’importantes économies. De plus, cette solution d’opter pour un cabinet industriel augmente vos chances de trouver le profil méritant pour un poste vacant, et ceci beaucoup plus rapidement.

Rédiger une annonce d’emploi et la diffuser sur une plateforme spécialisée

À défaut d’opter pour un cabinet de recrutement logistique pour recruter simplement les TOP profils du secteur de l’industrie, vous pouvez vous en occuper personnellement. Lorsque vous choisissez cette option, vous aurez juste à rédiger une offre d’emploi et à la publier sur un site spécialisé en ligne. Ce sont généralement des plateformes qui offrent ces genres de services et qui jouent principalement le rôle d’intermédiaire entre les postulants et l’entreprise qui recrute.

Toutefois, il est important de notifier dans votre annonce de recrutement, les diverses missions à remplir, les compétences nécessaires, les conditions de travail ainsi que le nombre d’années requises. Et une fois le poste d’emploi publié, attendez-vous à ce que de nombreux postulants entrent en contact avec le service des Ressources Humaines de votre entreprise pour la suite de l’opération.

Le réel avantage de cette stratégie de recrutement d’ingénieur technicien est de vous permettre de dénicher de bons profils techniques dans votre localité. En effet, bon nombre de ces sites offrent leurs services pour une localité spécifique. Cet atout vous permet de réduire efficacement les problèmes de mobilité en vous permettant de dénicher d’excellentes candidatures proches de votre entreprise.

Se positionner correctement sur le marché de l’emploi

Pour embaucher les meilleurs travailleurs de nos jours, il n’est plus juste de considérer uniquement le budget de votre entreprise en fonction de ce que vous pouvez dépenser. Il est tout aussi important de penser au réel avantage que pourront apporter les nouveaux collaborateurs à votre entreprise et ainsi ajuster l’offre en fonction de cela.

En fait, les travailleurs disposant de plus d’années d’expérience sur le marché font sans nul doute face à un grand nombre d’offres venant de nombreuses entreprises industrielles. Et dans ce contexte, il vous faut vous démarquer de la concurrence. Pour y arriver, vous devez offrir un package compétitif. Ce dernier devra prendre en compte le salaire, les primes, les avantages, etc.

Dans cette démarche, vous avez la possibilité de vous faire assister d’un cabinet de recrutement ingénierie. Ce dernier pourra vous aider à avoir davantage d’explications sur la rémunération et les avantages du domaine par rapport des organisations similaires. Un cabinet de recrutement vous fournira des conseils sur le référencement d’un poste afin d’attirer les meilleurs employés en se basant sur l’analyse comparative des salaires.

Positiver la culture de l’entreprise

Mettre en valeur la culture de votre entreprise est également une stratégie efficace pour trouver les meilleurs profils dans le secteur de l’industrie. C’est tout un processus à commencer en interne auprès de vos collaborateurs, afin qu’ils la propagent à leur tour. Ensuite, veillez à entretenir la culture de votre entreprise sur les supports de communication afin d’attirer des profils qualifiés pour le poste à pourvoir.

Dans vos publications, veillez à mettre en avant la manière dont vous travaillez avec vos équipes, vos actions sociales, managériales, environnementales et sociétales fortes. Cela pourra probablement intéresser des travailleurs aux sensibilités similaires.

Différence de salaire entre intérimaire et CDD

Pour pallier une surcharge de travail sur une période précise, les entreprises ont souvent recours à des employés supplémentaires. Pour cela, elles peuvent choisir entre deux types de contrats, dont l’intérim et le CDD. Ces derniers répondent, certes, à la même demande. Mais ils ont chacun leur spécificité, surtout au niveau de la rémunération. Nous vous révélons tout dans cet article !

La spécificité de la rémunération en contrat intérim

En intérim, le contrat de travail présente une petite différence avec les autres contrats de travail. En effet, il engage une relation entre le salarié, l’entreprise de travail temporaire ou ETT et l’entreprise utilisatrice. Lorsqu’un salarié est engagé en intérim, il conclut donc son contrat de travail avec l’agence intérim qui devient son employeur. De ce fait, toutes les questions concernant le salaire intérimaire sont traitées avec l’ETT. Il s’agit notamment du bulletin de paie, du versement du salaire et de la visite médicale.

Il faut noter que le contrat intérim est considéré comme précaire. Ainsi, le salaire intérimaire inclut plusieurs indemnités en plus de la rémunération que le salarié reçoit à la fin de sa mission. Un intérimaire perçoit alors une indemnité de fin de mission avec un montant correspondant à 10% de son salaire brut total. Il touche également une indemnité de congés payés d’un montant égal à 10% de la rémunération brute totale.

Le salaire moyen en intérim

Le montant du salaire intérimaire est généralement fixé par l’entreprise utilisatrice. Il faut comprendre que ce montant est spécifié dans le contrat de mise à disposition signé entre l’ETT et la société. Mais il est aussi mentionné dans le contrat de mission de l’intérimaire. Bien que la fixation du salaire intérimaire soit libre, elle est toutefois soumise au Code du travail. Le taux horaire en intérim s’élève alors à 10.15 euros brut au minimum, soit le montant du SMIC. Il suffit ensuite de multiplier le taux horaire par le nombre d’heures travaillées pour obtenir la somme de la rémunération totale brute.

Par ailleurs, rappelons aussi que le salaire intérimaire ne doit jamais être inférieur au salaire perçu par un salarié en CDI. Cette règle s’applique pour un même poste à qualification égale. Si vous souhaitez en savoir davantage, nous vous recommandons de voir ici.

La spécificité de la rémunération en CDD

Les salariés embauchés en CDD bénéficient des mêmes droits que les salariés en CDI en matière de rémunération. Il s’agit d’ailleurs d’une réglementation imposée par la loi. Le non-respect de ce principe d’égalité peut alors être sanctionné pénalement.

Dans ce sens, le salaire d’un salarié en CDD est au moins égal à celui d’un employé en CDI sur un même poste. Cette rémunération s’étend du salaire de base, mais également des avantages en nature, des majorations, primes et indemnités. Aussi, toutes les réévaluations de salaire dans l’entreprise doivent être répercutées sur la rémunération du salarié en CDD.

En outre, il faut aussi noter qu’un employé en CDD bénéficie de tous les avantages que les salariés permanents obtiennent. Ce sont notamment les tickets restaurant, congés supplémentaires, indemnisation en cas de maladie ou de chômage-intempéries, prestations offertes par le comité social et économique, etc.

Quelques exceptions sur le salaire d’un salarié en CDD

Même si le salarié en CDD profite des avantages de l’employé en CDI, il existe tout de même certaines exceptions. Par conséquent, les éléments de rémunération soumis à une condition d’ancienneté ne sont pas dus si le salarié en CDD ne remplit pas cette condition. Le salaire de l’employé sous CDD peut aussi être inférieur à celui sous CDI s’il effectue uniquement un remplacement partiel d’un employé absent. Il en est de même s’il est moins qualifié que le titulaire du poste. Pour terminer, il est tout à fait possible qu’un salarié en CDD perçoive une rémunération supérieure de celui qu’il remplace. Pour cela, il devra justifier d’une qualification plus importante ou d’une expérience professionnelle plus accrue au service d’un précédent employeur.

 

 

Quelles sont les responsabilités d’un expert-comptable ?

L’expert-comptable est un professionnel qui opère, de façon indépendante, dans le secteur de la comptabilité auprès des entreprises. Ces dernières engagent les services de ce professionnel afin d’obtenir un accompagnement dans le fonctionnement de leurs activités. Les rôles d’un expert-comptable auprès des entreprises sont essentiels au point où certaines erreurs peuvent être lourdes de conséquences pour ce professionnel. La responsabilité de l’expert est donc engagée face à certaines situations pour s’assurer qu’il puisse fournir un travail impeccable. Découvrez ici quelques responsabilités d’un expert-comptable.

La responsabilité fiscale

Quand il opère au sein d’une entreprise, l’expert comptable a une responsabilité fiscale. Cette responsabilité est mise en cause quand surviennent des situations qui touchent aux fiscs. En effet, l’expert-comptable a pour rôle de faire des déclarations fiscales en fonction des revenus générés par les entreprises auprès desquelles il intervient.

Il est également chargé d’effectuer les bilans nécessaires afin de mettre de l’ordre dans la comptabilité des entreprises. Cela l’amène donc à maîtriser totalement la gestion comptable de l’entreprise. Il s’assure donc que les déclarations fiscales soient effectuées correctement afin de ne pas se rendre complice de détournements et de fraudes.

Lors d’un contrôle fiscal, l’expert-comptable est amené à justifier les bilans et déclarations effectués. En cas de manquement quelconque, il devient alors responsable de la situation auprès du fisc. La responsabilité fiscale de l’expert-comptable l’amène donc à prendre en charge les dédommagements et intérêts.

Il est alors contraint de s’assurer que l’entreprise avec qui il travaille soit en règle avec sa fiscalité. Sa position pourrait même l’amener à être accusé de complicité avec son client si des fraudes et manquements étaient commis intentionnellement.

La responsabilité pénale

L’expert-comptable a aussi une responsabilité pénale vis-à-vis de la loi auprès de qui il rend compte. En parlant de responsabilité pénale, il s’agit du caractère légal des différentes activités menées par cet expert. Cela voudra dire qu’il n’a aucunement le droit de commettre une quelconque infraction dans l’exercice de sa fonction.

Ainsi, l’expert-comptable ne doit pas user illégalement de ses compétences ni se servir de son titre de façon abusive. Cela constituerait une faute grave devant la loi. La responsabilité pénale de ce professionnel est encore mise en cause quand il trempe dans l’établissement d’une comptabilité inexistante si non fictive.

Le délit de fraude fiscale est également jugé devant un tribunal pénal pour responsabiliser l’expert-comptable. Il est aussi tenu responsable des passations d’écritures inexactes ou des interprétations erronées faites d’un document administratif ou autre. Si l’entreprise cliente du professionnel concerné n’est pas au courant des infractions commises, il lui suffira de le prouver devant la loi.

L’expert-comptable sera ainsi mis devant ses responsabilités et devra les assumer. Cependant, si le client est responsable de la mauvaise gestion de comptabilité qui a été faite, l’expert-comptable peut bien s’extirper des sanctions. La société sera alors poursuivie pour répondre de ses actions.

La responsabilité civile

Un expert-comptable a encore une responsabilité civile qui l’engage auprès de sa société cliente et des tierces personnes. Ainsi, il est appelé ici à prendre en charge tous les dommages qu’il sera amené à causer à chacune de ces parties. De façon générale, les dommages que causent les experts-comptables dans ces cas-ci sont dus à des négligences ou des omissions.

Une erreur de facturation, par exemple, peut entraîner des difficultés dans la gestion de l’entreprise ou provoquer des pertes d’argent chez un tiers partenaire. Voici les différents types de responsabilités civiles qui incombent à l’expert-comptable.

La responsabilité civile contractuelle

On parle de responsabilité civile contractuelle si l’infraction commise est en rapport avec un contrat qui lie l’entreprise et l’expert-comptable. Il peut arriver que l’expert-comptable oublie une clause ou une autre pendant l’exécution du contrat. Dans d’autres cas, il peut même s’agir d’une inexécution totale du compromis qui a été signé. Le professionnel se devra alors de prendre les responsabilités des dommages que tout cela causerait à l’entreprise.

La responsabilité civile délictuelle

La responsabilité civile devient délictuelle quand l’erreur commise par l’expert-comptable donne lieu à un délit. À défaut d’imputer les responsabilités d’un délit fiscal de ce type à l’entreprise, c’est plutôt le professionnel de la comptabilité qui est interpellé. Il se voit alors attribuer les différents dédommagements nécessaires.

La responsabilité disciplinaire

Une dernière catégorie de responsabilité qui incombe à un expert-comptable est celle de la responsabilité disciplinaire. Il faut savoir qu’il existe un ordre des experts-comptables (OEC) qui agit pour coordonner les services proposés par ce corps. Cette institution se porte aussi garante des professionnels opérant dans le domaine afin de rassurer les sociétés clientes.

Il est établi que tout expert-comptable rend compte à l’OEC tout en respectant les différentes règles établies par celle-ci. En cas de manquement au code de déontologie ou du règlement établi, la responsabilité disciplinaire de l’expert-comptable est alors mise en cause.

Tout en gardant un libre arbitre sur sa façon de satisfaire un client, le professionnel devra alors se plier aux règles établies par l’ordre. Les risques encourus sont donc la mise en congé ou, au pire des cas, la radiation.

 

Tout savoir sur le métier de technicien de maintenance

L’emploi de technicien de maintenance est l’un des plus répandus dans le milieu de la maintenance. Ce professionnel travaille en équipe sur des machines, des outils et des engins variés. Son rôle est principalement d’entretenir les machines afin d’éviter les pannes et de réparer les éventuels problèmes.

 

Cet emploi de technicien de maintenance est au cœur de l’évolution des systèmes industriels. La plupart des secteurs économiques ont recours à des activités de maintenance. C’est le cas par exemple de l’informatique, l’agriculture, l’industrie, le transport et la logistique…

 

Avec l’essor des outils numériques, le métier est en transition. Le technicien de maintenance doit désormais avoir des compétences technologiques poussées, puisque le métier utilise de plus en plus d’outils numériques.

 

Les besoins en emplois de maintenance sont importants, ces professionnels sont devenus indispensables à la plupart des entreprises. Pourtant, le milieu manque de candidats, il est donc assez simple de trouver un emploi de technicien de maintenance. L’évolution des entreprises fait qu’elles externalisent de plus en plus la maintenance de leurs outils et machines, faisant appel à des sociétés spécialisées dans la maintenance.

 

Quelles sont les missions d’un technicien de maintenance ?

Le rôle d’un technicien de maintenance est de veiller au bon fonctionnement des machines et du système de production de l’entreprise. Pour cela, un technicien de maintenance :

 

  • organise les interventions de maintenance
  • contrôle les machines, équipements et installations
  • pose des diagnostics, détecte les problèmes
  • réalise les interventions préventives ou de réparation
  • améliore en continu les processus de maintenance (sécurité, performance, gestion…)
  • gère les stocks (pièces détachées, outils…)

 

Quelles sont les compétences d’un technicien de maintenance ?

Pour exercer l’emploi de technicien de maintenance, il faut posséder diverses compétences, notamment techniques et numériques :

 

  • savoir poser un diagnostic
  • utiliser des appareils de tests et de mesures
  • être capable d’analyser les données de maintenance
  • bonne connaissance des engins, outils et équipements de l’entreprise
  • respecter les règles de sécurité
  • savoir lire un plan, un schéma technique (mécanique, hydraulique, électrique…)
  • maîtriser les logiciels de GMAO (Gestion de la Maintenance Assistée par Ordinateur)
  • organiser et partager les informations au service concerné
  • superviser et coordonner le travail d’équipe

 

Comment devenir technicien de maintenance ?

Il existe différentes voies pour devenir technicien de maintenance. D’abord par des formations initiales :

 

  • Bac Pro MSPC (Maintenance des Systèmes de Production Connectés)
  • Niveau Bac +2 avec un BTS Maintenance des Systèmes option Systèmes de Production
  • Niveau Bac +2 avec un DUT Génie Industriel et Maintenance
  • Licence Pro Maintenance des Automatismes et de l’Instrumentation Industriels
  • Licence Pro Maintenance des Systèmes Industriels
  • Licence Pro Conduite des Installations Nucléaires

 

Il est également possible d’accéder à l’emploi de technicien de maintenance en suivant une formation continue. Il en existe notamment pour apprendre la maîtrise des technologies de GMAO.

 

Il existe aussi des passerelles à emprunter pour apprendre une nouvelle fonction, un nouveau logiciel GMAO, pour se spécialiser dans une technologie ou se perfectionner et évoluer vers un poste de maintenance à responsabilité.

 

Quel avenir pour l’emploi de technicien de maintenance ?

Avec la numérisation et la digitalisation de tous les secteurs d’activités, les métiers de la maintenance se transforment. Désormais, un technicien de maintenance se doit d’avoir des compétences de plus en plus pointues concernant les outils numériques, l’automatisation, la 3D, la réalité augmentée

 

Avec la maintenance qui devient plus préventive, comparé aux réparations d’urgence auxquelles il fallait faire face dans le passé, le métier évolue. Il devient plus technique, se planifie, s’organise autour de la collecte de données grâce à de nouveaux outils numériques, se travaille en équipe avec des spécialistes de technologies numériques, 3D et de réalité augmentée.

Cadeaux d’affaires, un moyen original et qualitatif de fidélisation marketing

L’un des grands enjeux auxquels font face les responsables marketing est la fidélisation de leurs différents partenaires d’affaires. Mais les cadeaux d’affaires constituent une alternative efficace pour attirer et conserver vos clients et même vos fournisseurs. Les cadeaux d’entreprise séduisent par leur originalité et permettent de garder facilement à l’esprit l’image de marque de votre produit ou celle de votre entreprise. Pour fidéliser vos clients par ce moyen, voici la liste des actions à mener.

Cadeaux d’affaire : top 4 des idées les plus fabuleuses pour la fidélisation des clients

La plupart des chefs d’entreprise sont prêts à tout mettre en œuvre pour ne pas perdre les partenaires avec lesquels ils sont en relation. Les cadeaux d’affaires sont aujourd’hui tendance au sein des équipes marketing, dans le cadre de la fidélisation de leurs clients. En effet, les cadeaux d’affaires outre le fait de constituer des supports publicitaires ont aussi l’avantage d’être originaux, utiles et pratiques pour le partenaire à qui ils sont offerts. Mais l’important, c’est de bien choisir vos cadeaux personnalisés.

La perche à selfie

La perche à selfie est l’un des meilleurs cadeaux d’entreprise en 2022, que vous pouvez choisir d’offrir à vos partenaires d’affaires ou clients. C’est un gadget à la mode que tout responsable marketing devrait insérer dans sa liste de cadeaux d’affaires, dans le but de gagner la confiance de ses clients. Cet outil permet de prendre des photos de groupe de face jusqu’à une distance de près de 60cm.

La perche à selfie est personnalisable à l’effigie de votre organisation, à un coût très abordable et pourrait particulièrement intéresser le public jeune. Si la cible de votre entreprise est la jeunesse, ce  gadget devrait faire l’objet de votre intérêt.

Les mugs personnalisables

Au-delà d’une habitude de consommation, boire une tasse de café ou de thé est devenu comme un rite chez beaucoup de Français. C’est l’un des cadeaux d’affaires à ne pas négliger si votre cible comprend toutes les catégories socio-professionnelles. Vous pourrez le personnaliser à votre guise afin de rendre visible votre marque ou entreprise. C’est d’ailleurs l’une des idées de cadeaux d’entreprise les plus prisées ces dernières années et toujours en vogue.

Les housses imperméables

Les cadeaux personnalisés qui apportent une plus-value à vos clients doivent avoir une utilité pour ces derniers. Pour offrir des cadeaux d’entreprise en 2022, c’est un aspect à considérer. La protection des documents et appareils électroniques contre les intempéries comme le soleil, la pluie… étant au cœur des préoccupations quotidiennes, la housse imperméable constitue l’un des cadeaux d’affaires pouvant leur faire plaisir dans ce sens.

Avec un style de personnalisation bien pensé, ce gadget pourra révéler au mieux l’identité visuelle de votre entreprise. Disponible sous plusieurs formes et couleurs, la housse personnalisable est souvent fabriquée avec du PVC solide et comporte plusieurs fermetures, de quoi garantir une protection efficace des objets qui y sont mis.

Les lunettes de soleil personnalisables

Pour se protéger contre le soleil, quoi de mieux que des lunettes de soleil ! Pour surprendre vos clients et fournisseurs, vous pouvez leur offrir ce cadeau qui sort de l’ordinaire. Ce sont des cadeaux d’affaires pouvant être personnalisés avec votre logo ou un court message publicitaire.

Comment commander vos cadeaux d’affaires ?

Les idées de cadeaux d’entreprise sont très nombreuses. Ce sont d’excellents outils pour la fidélisation des partenaires d’affaires. Toutefois, il est primordial que ces gadgets respectent un certain nombre de conditions pour non seulement atteindre vos objectifs marketing, mais également pour amener ceux à qui ils sont destinés à les conserver sur une très longue période. Ainsi, vos gadgets doivent avoir comme qualité :

  • une bonne durabilité,
  • une solidité et une résistance face aux intempéries,
  • une bonne qualité matérielle,
  • une bonne lisibilité….

Vos cadeaux d’affaires doivent aussi être choisis en fonction des besoins de visibilité de votre entreprise et des types de clients dont vous disposez dans votre portefeuille. Après cette étape, vous pourrez ensuite choisir un fournisseur de gadgets publicitaires. Ce dernier doit être en mesure de vous offrir ses prestations en ligne, du choix des gadgets à la livraison des commandes, en passant par les styles de personnalisation de vos cadeaux d’affaires à l’effigie de votre entreprise.

Quelle différence entre une scpi et une sci ?

Si vous avez envie d’investir dans l’immobilier, vous avez le choix entre deux types de sociétés : la Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) et la Société Civile Immobilière (SCI). Elles peuvent paraître très proches dans les faits, et même semer une réelle confusion, mais plusieurs points les différencient. Voici présenter ci-dessous les caractéristiques de chaque placement immobilier qui vous aideront à choisir celui qui correspond à votre projet d’investissement !

La SCPI : qu’est-ce que c’est ?

Tout d’abord, la SCPI est une structure juridique qui permet à 2 ou plusieurs personnes, physiques ou morales, de développer et de gérer un patrimoine immobilier collectif. Connue également sous l’appellation « Pierre Papier », la SCPI est un produit de placements financiers, plus précisément un placement immobilier locatif. Elle regroupe un grand nombre d’investisseurs détenant chacun des parts dans la structure. Cependant, elle est gérée par une société de gestion ayant à charge :

  • La collecte des parts des investisseurs ;
  • L’acquisition de plusieurs biens immobiliers (habitats, commerces, logements pour particuliers, bureaux, industries…) ;
  • La recherche de locataires ;
  • L’administration des travaux ;
  • La gestion fiscale ;
  • La revente des biens au besoin.

Les bénéfices réalisés sont partagés proportionnellement aux parts sociales de chaque associé. Ainsi, dans une SCPI, plus vous achetez de parts, plus vous vous générez d’importants revenus. Des acteurs comme Homunity proposent d’investir dans un large choix de SCPI.

Quels sont les avantages d’une Société civile de placement immobilier ?

Le premier avantage d’investir dans ce placement financier est qu’il garantit une bonne diversification de son investissement et de son patrimoine. De plus, l’investisseur fait ses placements sans se soucier de la gestion de son investissement. Cela offre une certaine sécurité aux investissements, car gérés par une société experte et surtout soumis au contrôle de l’AMF (Autorité des marchés financiers).

L’autre raison pour laquelle investir dans une SCPI est la meilleure solution est que le risque locatif est mutualisé, puisqu’il y a une pluralité de locataires. Enfin, elle emporte un fort taux de rentabilité (5 % net), ce qui permet à tout investisseur d’anticiper sa retraite grâce à ses revenus locatifs.

Qu’en est-il de la fiscalité dans une SCPI ?

Le principe de la transparence fonde particulièrement la société civile de placement immobilier. Ici, la société elle-même n’est pas soumise à l’impôt. La taxe fiscale est individuellement imposée et payée par les associés en fonction des revenus locatifs perçus par chacun d’eux.

Mais, c’est la SCPI qui adresse à chaque associé une note faisant état des revenus, des plus-values réalisées sur la cession et la revente de parts à déclarer. C’est après cela que les déclarations fiscales sont faites.

La SCI : définition

La SCI est avant tout une structure juridique à but non commercial. Elle permet à plusieurs personnes, généralement membres d’une même famille, de s’associer pour acheter et gérer ensemble un bien immobilier. Le but est de faciliter soit la transmission de patrimoine aux héritiers ou de maximiser les frais d’un partage familial.

Tout comme dans une SCPI, la SCI peut être envisagée pour la gestion de plusieurs biens immobiliers. Elle demeure la propriétaire des biens acquis en tant que personne morale et les parts sont partagées au prorata de la participation de chaque associé.

Pourquoi créer une SCI ?

La Société civile immobilière est un support qui favorise les investissements immobiliers. En effet, elle permet d’avoir accès à une diversité de produits de placements. Cela vise une gestion facilitée et plus simple du patrimoine immobilier.

En matière d’imposition, les investisseurs d’une SCI peuvent être soumis à l’IR (par défaut) ou à l’IS, contrairement à la SCPI. Les associés déclarent séparément leurs revenus fonciers et sont taxés à hauteur de leurs parts dans la société dans le cas de l’impôt sur les revenus, ce qui s’accompagne d’une bonne transparence fiscale.

Concernant l’impôt sur les sociétés, c’est la SCI qui est directement soumise à l’imposition fiscale. Les associés le sont uniquement lorsque les bénéfices ont été partagés. C’est l’un des points qui différencient la SCPI d’une SCI.

3 conseils pour choisir votre bureau de travail

Pour être productif dans son travail et obtenir de bons rendements, il est indispensable de se mettre dans certaines conditions. Parmi celles-ci, vous avez le cadre de travail qui doit être adéquat. En effet, lorsque vous travaillez dans un environnement propice, non seulement vous avez du plaisir à le faire, mais vous êtes également à l’aise. Et pour aménager un cadre de travail adéquat, vous avez forcément besoin d’un bureau. Découvrez à travers cet article quelques conseils pour choisir un qui vous conviendra.

Tenez compte de l’espace dont vous disposez

Pour choisir votre bureau, le premier critère à prendre en compte est l’espace dont vous disposez. Il est encore plus important lorsqu’il s’agit d’aménager un coin de travail chez vous. En effet, il est indispensable d’accorder de l’importance à votre espace de travail et d’organiser au mieux votre matériel.

Si vous voulez en faire une utilisation ponctuelle (trier le courrier ou réaliser des travaux manuels par exemple), pensez aux bureaux d’angle avec rangements. Ils sont très pratiques pour aménager de petites pièces. Aussi, pour optimiser un espace réduit, n’hésitez pas à utiliser la surface de vos murs avec des étagères ou autres. À l’inverse, si l’espace que vous voulez aménager est plutôt grand, libre à vous d’y disposer le bureau de vos rêves. Il peut s’agir de :

  • Bureau d’angle ;
  • Bureau droit ;
  • Bureau rabattable, etc.

Tenez compte de vos besoins

Le bureau que vous aurez à choisir doit aussi tenir compte de vos besoins. Si vous n’avez que des papiers à trier et à ranger, vous pouvez vous contenter d’un simple bureau d’appoint. Il suffit d’y ajouter quelques dossiers et classeurs pour le rangement, et un pot à crayons pour les signatures. Il faut dire que de nos jours, de nombreuses personnes optent pour l’installation d’un bureau dans le salon à la maison. Si vous êtes dans le cas, et que vous devez y passer plus de la moitié de la journée, ne négligez pas le choix de votre chaise de bureau. Il doit vous permettre de profiter d’un confort optimal.

Par ailleurs, il est aussi possible d’aménager un coin bureau dans l’entrée. Pour cela, il est recommandé d’y disposer un organisateur ainsi qu’un vide-poche pour y noter vos tâches de la semaine et y déposer votre courrier en rentrant. Quels que soient vos besoins, les rangements sont primordiaux pour vos papiers, dossiers et autres fournitures. C’est d’ailleurs pour cela que les bureaux d’angle avec rangements sont très pratiques.

Tenez compte du style

Dans les entreprises, le bureau ne sert plus uniquement à travailler. Il représente également un véritable accessoire de décoration. D’ailleurs, vous arrivez à booster votre créativité lorsque vous vous retrouvez dans un espace où vous vous sentez bien. Il est important que votre bureau vous corresponde, peu importe le type que vous choisissez. À cet effet, si plusieurs personnes préfèrent généralement un espace neutre pour une ambiance studieuse, rien ne vous empêche d’y ajouter une touche plus fun. Pour cela, ajoutez-y un peu de couleurs en tenant compte de celles sur les murs et dans les accessoires déco comme :

  • Le tapis ;
  • Les cadres photo ;
  • Les plantes vertes…

S’agissant de la matière, le choix dépend du style que vous comptez donner à votre pièce. Le bois clair permet d’obtenir une ambiance nature, voire scandinave. Quant à celui massif ou teinté de blanc, il permet au bureau de procurer un style patrimoine, ambiance maison de famille. Lorsqu’il est en verre ou en métal, vous obtenez une ambiance plus contemporaine, voire industrielle.

En somme, pour bien choisir votre bureau de travail, vous devez tenir compte de plusieurs éléments. Il s’agit entre autres de l’espace dont vous disposez, le style du bureau, mais aussi vos besoins.

« Anciens articles

© 2022 La Workeuse

Theme by Anders NorenUp ↑