La Workeuse

Conseils et astuces d'une working girl !

Catégorie : Boulot (page 1 sur 8)

Tout ce qu’il faut savoir sur Helium 10

Tout le monde peut se lancer dans la vente en ligne sur la place de marché qu’est Amazon. Ce qui explique le fait que la concurrence sur cette plateforme est de plus en plus. Si vous souhaitez figurer parmi les meilleurs vendeurs d’Amazon et garantir une affaire rentable, n’hésitez pas à vous servir du logiciel Helium 10. Vous souhaitez en apprendre davantage sur cet outil ? Vous êtes au bon endroit.

Heluim 10, qu’est-ce que c’est ?

Très complet, Amazon Helium 10 est un logiciel qui rassemble plus d’une vingtaine d’outils tous destinés à assurer un business rentable dans le domaine de la vente sur Amazon FBA. Créé par Manny Coats et Guillermo Puyol, cet outil est aujourd’hui utilisé par plus de 700.000 utilisateurs dans le monde et assurer plus de d’1,4 milliard de dollars de ventes par mois. Il s’agit donc d’un logiciel fortement coté en raison des nombreux avantages qu’il propose. Helium 10 est une suite de logiciels qui intègre 20 outils. En choisissant d’utiliser un tel instrument, vous profiterez d’un gain de temps considérable sur un travail de faible valeur. Ainsi, vous pourriez avoir plus de temps à consacrer aux aspects les plus importants de votre business sur Amazon FBA.

Black box

Parmi les principaux outils à connaitre et à prendre en main, il y a le Black box. Il s’agit d’une base de données qui compte plus de 450 millions d’articles. Elle aide les vendeurs à trouver des produits gagnants à vendre sur Amazon. Cet outil fourni un classement des articles compte tenu de plusieurs critères qui permettent de connaitre efficacement la catégorie du produit, le pays, le prix de vente,, les principales caractéristiques, le chiffre d’affaires estimé, la note globale et le nombre de commentaires sur le produit. Black box est donc un allié de taille pour tout vendeur à la recherche de produits intéressants pouvant générés beaucoup de bénéfices.

XRAY

Une extension de l’outil Black boc pour Google Chrome, XRAY est indispensable lorsque vous naviguez sur Amazon. Cela parce qu’il vous permet d’avoir accès à toutes les données qui se rapportent aux produits en temps réel. Elle vous offre également la possibilité de suivre de près les stockes des concurrents directs.

Cerebro

Grâce à Cerebro, vous pourrez espionner les mots-clés de vos concurrents. Il suffit d’entrer le produit de votre choix et vous obtiendrez tous les mots-clés qui y sont associés. Pour cela, vous devez entrer dans l’outil l’ASIN. Vous obtiendrez alors un listing de mots-clés qui concerne le produit en question. Ensuite, vous pouvez procéder à leur classification compte tenu de vos propres critères ou par performance. Cerebro vous permet donc de trouver les mots-clés à fort potentiel mais aussi les mots-clés de longue traîne qui sont souvent laissés pour compte mais qui vont vous aider à optimiser votre potentiel de vente.

Frankenstein

Représentant un outil de tri de mots-clés, Frankenstein est généralement utilisé en complément de l’outil Cerebro pour assurer le traitement des mots-clés. Simple mais efficace, il permet de traiter et organiser tous vos mots-clés pour que vous puissiez construire des fiches produits pertinents. Ainsi, vous ne risquez pas de perdre du temps sur le traitement des mots-clés pas toujours intéressants.

Tester Helium10 gratuitement

 

Ce qu’il faut savoir sur le logiciel caisse

Vous avez un ou plusieurs magasins ? L’utilisation d’un logiciel de gestion de caisse est primordiale pour un commerce de détail que ce soit pour un magasin, un bar, un restaurant ou autre. Mais encore faut-il s’équiper du bon dispositif adapté à ses besoins. Aussi, pour vous aider à faire le bon choix, ce guide pratique est proposé.

 

 

Au fil des années, la caisse enregistreuse a évolué en fonction de l’avancée de la technologie, proposant ainsi plus de fonctionnalités pour les commerçants. De nos jours, ce dispositif prend la forme d’un logiciel, plus précisément un ERP (Enterprise Resource Planning) ou un PGI (Progiciel de gestion intégré). Si vous souhaitez utiliser ce type de logiciel, il convient en premier de savoir de quoi il est question.

 

À quoi sert un ERP de caisse magasin ?

 

Une caisse enregistreuse classique permet de réaliser l’encaissement et la facturation d’une commande. Avec un logiciel de caisse enregistreuse, les possibilités sont plus avancées. On distingue deux principales utilités à ce type de logiciel, correspondant à deux éléments qui le composent, à savoir : le front office et le back office.

Le front office correspond à toutes les actions classiques d’une caisse magasin comme l’encaissement et la facturation. Avec le logiciel, d’autres fonctionnalités sont proposées comme la gestion de CRM (les tickets de réduction, les comptes clients et les cartes de fidélités). Le logiciel permet de créer divers fichiers comme le fichier client, article et stock permettant de faciliter la gestion de votre boutique. Le front office permet donc de faciliter les tâches quotidiennes. Pour ce qui est du back office, il s’agit des gestions analytiques des données relatives à la vente comme la gestion de stock et de la comptabilité. Cet élément permet de disposer d’éléments analytiques comme des statistiques permettant d’analyser la productivité et d’établir des stratégies adaptées.

 

Pourquoi utiliser ce type de logiciel ?

 

Depuis 2018, la loi impose l’utilisation d’un ERP de caisse magasin pour tous les commerçants assujettis à la TVA. De ce fait, l’usage d’un logiciel caisse n’est pas seulement utile, mais indispensable. Mais outre cette obligation, il est intéressant de se demander : « quels sont les avantages ? » Un logiciel de caisse enregistreuse propose de multiples avantages pour une entreprise spécialisée dans la vente, que ce soit des magasins physiques ou une plateforme e-commerce.

Le premier avantage de l’utilisation de ce logiciel est de disposer d’une meilleure structure d’organisation au sein de l’entreprise. L’utilisation de plusieurs outils de gestion éparpille les services et rend la gestion de chacun complexe. En utilisant un seul outil, vous centralisez tous vos services pour les rendre plus simples à gérer. Cela vous permet aussi d’éviter les pertes de données. Les données sont disponibles depuis un central sécurisé, seuls les personnels autorisés disposant de login et de mot passe peuvent les consulter.

Le second avantage est la simplification des tâches. En utilisant ce logiciel, toutes les données sont automatisées, ce qui permet un traitement facile et rapide. Les différents services évitent la perte de temps en travaillant simultanément. La réactivité procurée par ce dispositif permet d’augmenter la productivité de l’entreprise. C’est valable pour la gestion de plusieurs magasins ou pour la gestion associée d’un e-commerce et d’un point de vente. En outre, la réduction du temps d’attente et la simplification des démarches vont améliorer la satisfaction client.

En dernier avantage, et non le moindre, il y a la réduction des coûts opérationnels. Toutes les opérations sont dirigées depuis un seul système centralisé. Plus besoin de faire appel à plusieurs outils générant des coûts supplémentaires.

 

Les points essentiels pour choisir son logiciel caisse

 

 

Voici les critères de choix essentiels pour trouver une caisse enregistreuse logiciel qui répond à vos besoins et à vos envies.

 

De quoi avez-vous besoin ?

 

Faire un état des lieux des besoins est le critère à voir en premier lieu pour trouver un logiciel adapté à votre entreprise. En sachant avec exactitude les besoins de l’entreprise, il est plus facile de déterminer le logiciel répondant à ces derniers. En pratique, tous les paramètres qui caractérisent votre entreprise sont à voir près comme la taille (PTE, PME ou Grande Entreprise). Il y a également le type de métier et le secteur d’activités. Il faut savoir que certains logiciels sont spécifiques à des activités en particulier.

Par la même occasion, il faut définir le budget que vous pouvez investir dans l’acquisition du logiciel.

 

Quelles sont les fonctionnalités recherchées ?

 

Une caisse enregistreuse logiciel peut proposer un large éventail de fonctionnalités de la gestion de stock au suivi de la production en passant par la gestion de relation client. En fonction de votre activité, certaines fonctionnalités vont s’avérer plus importantes que d’autres. Un petit magasin optera pour un logiciel permettant de gérer la vente et l’encaissement tandis qu’une grande enseigne optera pour plus de fonctionnalités (stock, comptabilité, CRM). Ainsi, il faut donc choisir un logiciel proposant tout ce qui est essentiel pour assurer la bonne gestion de votre entreprise. La rédaction d’un cahier des charges est recommandée pour lister toutes les fonctionnalités utiles.

 

Quel type de logiciel choisir ?

 

Il existe 4 catégories de logiciel de caisse enregistreuse disponible sur le marché. On cite en premier lieu les logiciels généralistes qui s’adaptent à tous les commerces que ce soit un bar, un restaurant ou un magasin. En second lieu, il y a les logiciels spécialisés qui proposent des fonctionnalités spécifiques à une activité. En troisième lieu, il y a les logiciels Open Source qui permettent de créer des fonctionnalités ou des applications. En dernier, il y a les logiciels SaaS qui sont disponibles en ligne avec un abonnement comme https://www.fastmag.fr/logiciel-de-caisse/.

 

Quel est le coût du logiciel caisse ?

 

Le rapport qualité-prix est un critère de choix décisif sur l’achat d’une caisse enregistreuse logiciel. L’erreur fatale que l’on fait en choisissant un logiciel est de penser que le coût correspond au prix d’achat. Or, il faut aussi penser sur le long terme. Prenez en compte, que peu importe, le logiciel, le coût comprend la licence, le déploiement et la maintenance du logiciel. Ajouter à cela les possibles évolutions du logiciel comme la disponibilité de nouveaux modules et mises à jour qui peuvent générer des coûts supplémentaires. Un logiciel Saas est intéressant dans ce contexte, car c’est au prestataire proposant l’abonnement qui doit s’occuper de certaines tâches générant des coûts.

 

Satisfaction de sa clientèle : Comment calculer le NPS ?

C’est en 2004 que Fred Reichheld mit au point la méthodologie pour apprendre comment calculer le NPS, après 2 ans de recherche.

Le Net Promoter Score est un outil indispensable aux entreprises qui souhaitent évaluer la satisfaction de leur clientèle. Au vu des résultats qu’il permet d’obtenir, ces entreprises peuvent ajuster leurs offres et services afin d’améliorer leur expérience clientèle.

Toutefois, le Net Promoter Score n’est pas un outil magique. Il repose sur des fondements mathématiques et psychologiques qui en font l’outil incontournable qu’il est de nos jours. Apprenez-en plus ici et découvrez comment calculer le NPS.

Le Net Promoter Score : Qu’est-ce que c’est ?

Encore appelé NPS dans le jargon du marketing, le Net Promoter Score est un indicateur de performance.

Il intervient dans la mesure objective de la satisfaction de la clientèle par rapport aux offres et services d’une marque ou d’une entreprise. Sa pertinence en tant qu’indicateur de relation client est analysée dans cet article.

Concrètement, le NPS se présente sous la forme d’une échelle graduée allant de 0 à 10. Le score est attribué par les personnes concernées en réponse à la question suivante : « Sur une échelle allant de 0 à 10, quelle est la probabilité pour que vous recommandiez cette offre ou ce service à un ami ? ». Les résultats de ce score sont à analyser comme suit :

  • Lorsque cette probabilité est de 0, c’est que le client considère qu’il ne le ferait certainement pas ;
  • Plus on se rapproche de 10 et plus le client est enclin à recommander l’offre ou le service ;
  • Un score de 10 veut dire qu’il est extrêmement probable que le client recommande les services ou offres de l’entreprise concernée.

Comment calculer le NPS ?

Calculer le Net Promoter Score est relativement simple et se fait en quelques étapes.

Déterminer les catégories de clients

Une fois l’enquête réalisée, les résultats sont à classer sous la forme de pourcentages. Pour cela, il existe 3 catégories de clients : les détracteurs, les passifs et les promoteurs.

Ceux qui ont mis une note entre 0 et 6 sont appelés les détracteurs. Ce sont les clients qui ne sont pas du tout satisfaits de leur expérience clientèle.

Les clients ayant mis une note entre 7 et 8 sont les passifs. Ils sont satisfaits de leur expérience clientèle mais pas assez heureux pour le faire savoir spontanément.

Les promoteurs sont ceux qui ont mis une note entre 9 et 10. Ces derniers sont de véritables ambassadeurs de l’entreprise. Ils ont été satisfaits de leur expérience et sont prêts à le faire savoir à leur entourage. Cliquez ici pour apprendre comment transformer un client en ambassadeur.

Passer à la phase pratique du calcul

Il s’agit de l’étape focale dans la méthodologie pour apprendre comment calculer le NPS. Elle nécessite d’écarter les passifs. De façon pratique, le Net Promoter Score est la résultante du nombre de détracteurs soustrait du nombre d’ambassadeurs.

Pour une offre qui cumule 250 détracteurs et 450 promoteurs sur 1 000 répondants par exemple, le NPS correspond à 20% (45% – 25%). Selon les résultats obtenus à l’étape précédente, cette valeur va de -100 à 100.

Interpréter le NPS

Une chose est de savoir comment calculer le NPS et une autre est de savoir comment l’interpréter.

Un NPS négatif signifie que l’offre n’est pas performante et qu’il y a donc plus de détracteurs que d’ambassadeurs. A contrario, un score positif veut dire que l’expérience client proposée est optimale. Un score égal à 0 équivaut à une expérience clientèle passable ou correcte. C’est un score moyen.

Pour approfondir l’interprétation du NPS obtenu, vous trouverez plus d’outils d’analyse sur cette page.

Somme toute, la méthodologie permettant d’apprendre comment calculer le NPS est simple et facile d’application pour les entreprises, peu importe leur secteur d’activités.

Comment faire un beau Powerpoint ?

Avoir les meilleures idées mais ne pas les mettre en valeur, voilà quelque chose de dommage : n’est-ce pas ? Pour éviter cela, avoir un beau Powerpoint est souvent la clé. C’est un fait, on retient généralement plus facilement les informations quand elles sont joliment mises en valeur. Alors pourquoi s’en priver ? Toutefois, il est parfois difficile de savoir par où commencer. Comment construire cette présentation et quels sont les éléments à intégrer pour embellir ses diapositives Powerpoint ? En lire plus

Supply chain : Que faut-il savoir ?

La supply chain est un concept fondamental en matière de gestion d’entreprise. Elle présente de nombreux avantages dans une vision d’optimisation du fonctionnement des activités.

Cependant, il faut reconnaître qu’il existe un certain flou autour de cette notion. De nombreux spécialistes la confondent avec d’autres concepts plus ou moins proches. Cet article explique ce que c’est que la supply chain et son fonctionnement.

Qu’est-ce que la supply chain ?

Le terme anglais supply chain est apparu au XXème siècle. D’après de nombreuses sources, l’informaticien Jay Wright Forrester fut le premier à avoir conceptualisé et proposé une définition de supply chain.

Littéralement traduit par chaîne d’approvisionnement ou chaîne logistique en français, ce terme désigne la gestion de la chaîne de logistique d’une entreprise.

Plus précisément, la chaîne de logistique concerne l’ensemble des activités de gestion des flux de matériaux et d’informations, depuis l’approvisionnement en matières premières, jusqu’à la livraison du produit fini, au client.

L’importance de la chaîne de logistique

Le fonctionnement des entreprises, de la fabrication jusqu’à la livraison des produits aux consommateurs, est assez complexe. Il inclut diverses parties prenantes qui interviennent le long du processus.

La diversité et la nature de ces parties prenantes a une action directe sur les résultats commerciaux. En conséquence, il convient de l’optimiser au mieux pour obtenir de meilleurs rendements. La gestion efficace de la chaîne de logistique est donc un gage pour renforcer la compétitivité de l’entreprise et établir un avantage concurrentiel sur son marché cible.

En outre, elle contribue à une meilleure gestion des coûts et des ressources et renforce l’aptitude de l’entreprise à satisfaire la clientèle.

La différence entre supply chain et logistique

La chaîne de logistique se compose de plusieurs fournisseurs, entreprises et distributeurs. Elle désigne le cumul de toutes les tâches en rapport avec l’approvisionnement.

Pour cette raison, elle peut être confondue avec la logistique. Pourtant, il existe une différence entre supply chain et logistique. Plus simplement, la logistique est une composante de la chaîne d’approvisionnement qui consiste à stocker, transporter et distribuer les produits finis.

Ainsi, la chaîne de logistique renvoie à l’ensemble des flux matériaux et d’informations qui interviennent dans l’approvisionnement, la production et la distribution des produits.

À contrario, la logistique concerne uniquement une partie de ces flux : la distribution des produits en bon état et dans les délais impartis, aux bons clients.

Comment fonctionne la chaîne d’approvisionnement ?

La supply chain décrit la manière dont l’entreprise interagit avec ses partenaires et ses clients le long de l’action commerciale.

Il s’agit donc d’une approche globale de l’organisation de l’activité qui s’articule autour d’axes stratégiques, tactiques et opérationnels. On parle alors de gestion de la chaîne de logistique.

Visitez cette page pour en savoir plus sur la gestion de la chaîne de logistique.

En tant qu’outil de gestion des flux qui entourent l’activité commerciale, la chaîne d’approvisionnement s’organise en trois différents flux.

Le flux physique

Les flux physiques correspondent au déplacement ainsi qu’au stockage des marchandises. Le transport part du site de production pour se diriger vers un ou plusieurs entrepôts. La marchandise peut également être dirigée vers un magasin ou un client final.

Il existe, au demeurant, une étroite relation entre le flux physique et la logistique. Pour en savoir plus, cliquez ici.

Le flux d’informations

Les flux d’informations sont semblables à une immense base de données qui permet d’optimiser la gestion des flux physiques.

Les informations récoltées depuis les consommateurs jusqu’aux fournisseurs vont, en effet, être exploitées pour réaliser des prévisions et conditionner les opérations d’approvisionnement, de production et de distribution.

Le flux administratif et financier

Ici, il est question de tous les déplacements de liquidités et de documents administratifs vers les partenaires, sous-traitants et fournisseurs.

De par leur importance, les flux administratifs et financiers peuvent grandement influencer la stratégie mise en œuvre par l’entreprise en matière de supply chain.

Comment la RH agile soutient le succès d’une entreprise

Dans un environnement d’exploitation complexe et en constante évolution, la vieille pensée n’apporte pas le résultat souhaité et par conséquent plusieurs entreprises prennent et ont pris l’agilité comme base de leurs opérations.
L’agilité est une question de gestion, de superviseurs et de RH agissant comme des catalyseurs d’apprentissage et de croissance dans la communauté de travail, ainsi que d’éliminer les obstacles au travail et les rigidités inutiles.
Au cœur de l’agilité est d’offrir une valeur encore meilleure au client. Ceci est réalisé grâce à des services et des produits orientés client. En outre, les opérations des entreprises et des organisations doivent être rendues plus proactives en fonction de l’activité du client.

Grâce à l’agilité, un avantage concurrentiel est créé lorsque les besoins du client sont compris et dans un monde agité, nous sommes capables de réagir de manière flexible et dynamique à des besoins en constante évolution.

Cependant, l’agilité ne signifie pas qu’une organisation profite dans un sens ou dans un autre, mais c’est une activité très systématique, orientée vers les objectifs, auto dirigée et orientée vers les solutions.

Comment les opérations RH peuvent-elles assurer le succès commercial dans une organisation agile avec leurs propres opérations ?

L’agilité a créé une opportunité pour la fonction RH de devenir un coaching, dynamique, flexible et partie intégrante du cœur de métier de l’entreprise. Cependant, de nombreuses organisations sont toujours sur leur chemin, car il y a beaucoup de courbes et d’obstacles en cours de route. Dans un jour ou deux, il n’y aura pas de processus et de systèmes RH rigides pour soutenir l’entreprise du point de vue des personnes. Trop souvent, le débat continue à se concentrer sur les processus, la gestion et les systèmes RH, alors qu’en réalité, la direction devrait être la manière dont une bonne gestion des ressources humaines apporte le succès à l’entreprise.

Qu’est-ce que cela signifie du point de vue des professionnels des RH ?

Les quatre éléments suivants doivent être considérés comme des facteurs de succès pour la RH agiles dans la transition vers une organisation agile :

La RH doit travailler en étroite collaboration avec la direction des affaires

Être à travers des projets qui sont importants pour le succès de l’entreprise. Conseiller la direction et les superviseurs aux niveaux stratégiques et pratique sur le type d’expertise garantissant le succès. Cela nécessite à son tour de renforcer la confiance et la collaboration entre la RH et la direction/les, superviseurs. Comprendre le langage courant des affaires et des fêtes pour le bénéfice du client. Cela met les professionnels des ressources humaines au défi d’apprendre continuellement et d’aller au-delà de leur propre zone de confort. D’autre part, la direction doit également prendre davantage conscience de la valeur ajoutée que la RH apporte et les impliquer dans l’entreprise au même titre que les professionnels de la gestion financière.

Le rôle des RH dans une organisation

Les professionnels des RH jouent un rôle important en tant que coachs internes et également dans le renforcement des compétences de leadership en coaching pour les superviseurs. Il faut du courage pour remettre en question et poser les bonnes questions sur le leadership et les affaires, et pour soutenir le renforcement d’une culture inspirante. Lorsque les professionnels des RH réussissent dans ce rôle, il y a un développement, un apprentissage et des résultats commerciaux continus dans l’organisation.

RH agile d’une organisation

Pour réussir en tant que RH agile, les équipes RH d’une organisation ont également besoin d’une confiance et d’une collaboration solides les unes avec les autres, ainsi que d’une ouverture pour discuter de pratiques largement cohérentes pour le succès d’une entreprise.

Dans le même sens Aviron et comprendre les autres. Au milieu de toute cette agitation, il est bon que les professionnels des ressources humaines s’arrêtent pour réfléchir et discuter systématiquement de leur propre rôle et de la manière dont ils soutiennent et font partie du cœur de l’entreprise. Dans une organisation agile, il est bon de s’assurer que les professionnels des RH ont de solides capacités pour promouvoir une culture de coaching au cœur de l’entreprise.

La gestion des ressources humaines dans le cadre naturel de leur stratégie

Une stratégie RH créée séparément et importée de la marge pour soutenir l’entreprise ne fonctionnera plus de la meilleure façon possible dans les organisations agiles du futur. Qu’est-ce que cela signifie en termes de RH ? Le rôle stratégique des RH est encore renforcé et le travail de routine est effectué de nouvelles manières. Problèmes importants qui nécessitent des décisions et une forte collaboration pour les besoins de l’entreprise. Il faut du courage pour essayer des choses et si cela ne fonctionne pas, osez le dire aussi. Les compétences de réflexion jouent un rôle important dans la promotion d’activités RH agiles. Cette compétence est une force des experts RH et il est bon de s’appuyer sur elle.

Les opérations RH fonctionnelles et agiles se reflètent dans la gestion de l’organisation, du bien-être des équipes et des individus, et en tant que communauté en constante évolution avec le client. Pour plus des informations sur les ressources humaines, consultez notre site web solution SIRH.

Qu’est-ce que le RPA : Signification, exemples et meilleurs outils

La RPA, ou Robotic Process Automation, est une technologie qui ne cesse de se développer. Pour répondre au besoin de digitalisation des entreprises, les outils RPA sont une solution optimale. Grâce à l’automatisation des tâches répétitives, il devient de plus en plus simple de se consacrer à d’autres actions. Mais en quoi consiste exactement la RPA ? Quelles sont les entreprises qui l’utilisent ? Et quels sont les outils RPA à recommander ? En lire plus

Opter pour les goodies d’entreprise

Les goodies entreprises ou objets personnalisés publicitaires proposent de nombreux avantages. Pour une publicité par l’objet ou une campagne de communication, ils sont efficaces ; pourtant, il est important de savoir créer et de savoir choisir en fonction des cibles et des activités de l’entreprise.

 

Les goodies, des médias publicitaires à meilleur prix

La personnalisation d’objet est devenue une approche incontournable, non seulement pour les entreprises, mais également pour les différents groupes et particulière. Cette technique de communication a pour but de transmettre directement dans la main des cibles, un message ou une information à partir d’un outil usuel. Ces objets sont en général, des petits goodies, des accessoires et gadgets, indispensable dans la vie quotidienne. Or, il existe aussi des outils utiles dans de nombreux domaines, tels que des outils de protection sanitaire, des accessoires auto moto, des outils informatiques et technologiques ou encore des accessoires utiles en commerce.

Pourquoi opter pour la publicité par l’objet ? C’est parce qu’il est moins cher pour offrir une visibilité durable. Et oui, la publicité par l’objet est une démarche abordable et efficace pour les entreprises à petit budget, souhaitant gagner de visibilité sur le long terme. De plus, ces produits sont à large gamme pour un choix correspondant aux activités de l’entreprise. Qu’il soit en tissu, en polyester, en métal, en bois, en cuir, en Aluminium ou en matière biodégradable, ils sont tout personnalisables pour donner de la valeur à des images de marque, des logos de service ou des informations sur une entreprise.

 

L’utilité des goodies pour les entreprises

Les outils promotionnels ont toujours pour objectif de transmettre et de diffuser auprès des cibles, les messages ou les informations publicitaires. Pour le marketing par l’objet, ils sont des vecteurs adoptés pour améliorer la notoriété de l’entreprise, et booster la visibilité de leur image. Ainsi, la vente de ces accessoires publicitaires, dans les magasins et boutiques, lors des animations et évènements marquants est une idée parfaitement efficace pour représenter son entreprise et son image aux publics. Dans un autre temps, il existe aussi d’autres occasions attirer plus de cible, c’est de transformer ces outils en articles cadeau et objet de récompense.

Au sein d’une institution commerciale, il est toujours primordial de savoir enthousiasmer, motiver et ravir les équipes et coopérateurs. De ce fait, offrir des cadeaux d’entreprise et cadeau d’affaires est une idée parfaite. Avec les divers évènements en entreprise, les occasions sont alors nombreuses pour appliquer cette action marketing. Offrez à vos partenaires, collaborateurs ou employés, des goodies gravés de votre image et un petit message, dans l’intention de faire bonne impression. Des présents qui seront à la fois un média publicitaire pour leur proche. Le site spécialisé dans la vente d’objets publicitaires OBG.PUB vous propose un large choix pour surprendre vos cibles.

 

Les goodies sont innovants pour se démarquer

Lors de la participation en évènement ou manifestation, se démarquer est toujours une excellente idée pour attirer le regard des cibles. Avec les goodies évènementiel ou accessoires textiles personnalisables, laissez-vous être différents des autres participants et des concurrents. Cette idée consiste également à faire gagner en visibilité votre logo ou votre image de marque. Vis-à-vis des clients, il serait plus facile pour eux de retenir votre message, dans le but de les inciter à opter pour le produit ou le service.

Pour une campagne de communication, les objets promotionnels sont utilisés comme objet de récompense ou cadeau de remerciement, offert aux clients ou aux visiteurs. Pour une promotion de marque, ou dans le but de conquérir de nouvelles cibles ou nouveaux collaborateurs, distribuer des cadeaux tels que des porte-clés, des stylos, des sacs écologiques ou encore des lanyard publicitaires serait une façon de séduire et de marquer l’esprit des cibles. Cela semble vous différencier des autres participants et d’attirer plus de public a visité votre stand à vous connaître de plus.

L’intérêt de s’engager dans le recyclage des emballages en entreprise

Toute entreprise quelle qu’elle soit, se doit de recycler la totalité de ses déchets. Cela peut concerner tous les types de déchets (dangereux ou non). S’engager dans le recyclage des emballages doit être au cœur de sa préoccupation, car cela apporte des avantages considérables. Il favorise de meilleures économies financières et permet de fédérer l’équipe autour d’une même valeur ou projet.

Comment gérer les déchets de l’entreprise ?

En premier lieu, il est important de sélectionner et de voir la nature des déchets et leur quantité. Cet inventaire permettra de définir un plan d’action, de se familiariser avec les règlementations en vigueur et d’estimer le coût total des opérations. La réussite de cette démarche se repose également sur l’implication du personnel. Il faut donc penser à des options de sensibilisation dédiées à l’enjeu de l’élimination et de la gestion des déchets telles que le recyclage des emballages en carton, par exemple. Les clients sont sensibles à l’engagement des entreprises en faveur de l’écosystème. Cela pourrait même conditionner leur acte d’achat.

Faire des économies avec le recyclage

Le recyclage des emballages dans une entreprise signifie que cette dernière est responsable. La première vocation de celui-ci est de prévenir et limiter la production des déchets par le réemploi des emballages en carton. Pour minimiser les dépenses, gérer ses déchets est une solution pérenne pour l’entreprise. Il faut savoir que le recyclage des emballages demande un coût assez conséquent pour la société.

Les déchets comme le verre, les métaux, le papier, le plastique et les huiles sont reconnus comme des matières premières secondaires. Cela veut dire qu’ils disposent d’une réelle valeur marchande, vu qu’ils peuvent s’ajouter au processus de production. Lorsqu’ils sont passés par le traitement adéquat, ces déchets sont ensuite commercialisés. Les bénéfices perçus permettent de couvrir les frais de traitement et de transport.

Le tri est essentiel, il réduit le volume des déchets à jeter. Ainsi, en réalisant un tri correct, vous réduisez la quantité des déchets, ce qui implique une diminution des coûts de traitement et de collecte.

Réunir votre équipe autour de valeurs communes

Le recyclage des emballages durables est une manière de réunir vos salariés autour d’une même valeur. Vous pouvez vous appuyer sur ce sujet afin de fédérer votre équipe autour d’un projet qui tient tout le monde à cœur. Il vous revient d’indiquer des ambassadeurs pour concrétiser le projet et le mener à bien. Ces derniers chercheront des solutions en vue de maximiser le recyclage au sein de la société :

– Installer des bacs de tri pour chaque variété de déchets produits dans la firme avec un marquage lisible et visible tel que des pictogrammes ou des codes couleur afin de simplifier le tri ;

– Prévoir des séances de formation ;

– Tenir un registre de suivi des déchets, notamment pour les déchets jugés dangereux ;

– Mettre en place des espaces de stockage spécifiques à côté des lieux où sont produits les déchets ;

– Réduire la consommation de papier en réalisant la dématérialisation des documents, en se resservant des feuilles comme le papier brouillon ou en imprimant en recto-verso ;

– Revoir et améliorer les moyens pour limiter les pertes et afin de réemployer les chutes dans le processus de production ;

– Éliminer les gobelets jetables et mettre à la place des gobelets qui sont réutilisables.

« Anciens articles

© 2021 La Workeuse

Theme by Anders NorenUp ↑