La Workeuse

Conseils et astuces d'une working girl !

Catégorie : Boulot (page 1 sur 10)

Quelle différence entre une scpi et une sci ?

Si vous avez envie d’investir dans l’immobilier, vous avez le choix entre deux types de sociétés : la Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) et la Société Civile Immobilière (SCI). Elles peuvent paraître très proches dans les faits, et même semer une réelle confusion, mais plusieurs points les différencient. Voici présenter ci-dessous les caractéristiques de chaque placement immobilier qui vous aideront à choisir celui qui correspond à votre projet d’investissement !

La SCPI : qu’est-ce que c’est ?

Tout d’abord, la SCPI est une structure juridique qui permet à 2 ou plusieurs personnes, physiques ou morales, de développer et de gérer un patrimoine immobilier collectif. Connue également sous l’appellation « Pierre Papier », la SCPI est un produit de placements financiers, plus précisément un placement immobilier locatif. Elle regroupe un grand nombre d’investisseurs détenant chacun des parts dans la structure. Cependant, elle est gérée par une société de gestion ayant à charge :

  • La collecte des parts des investisseurs ;
  • L’acquisition de plusieurs biens immobiliers (habitats, commerces, logements pour particuliers, bureaux, industries…) ;
  • La recherche de locataires ;
  • L’administration des travaux ;
  • La gestion fiscale ;
  • La revente des biens au besoin.

Les bénéfices réalisés sont partagés proportionnellement aux parts sociales de chaque associé. Ainsi, dans une SCPI, plus vous achetez de parts, plus vous vous générez d’importants revenus. Des acteurs comme Homunity proposent d’investir dans un large choix de SCPI.

Quels sont les avantages d’une Société civile de placement immobilier ?

Le premier avantage d’investir dans ce placement financier est qu’il garantit une bonne diversification de son investissement et de son patrimoine. De plus, l’investisseur fait ses placements sans se soucier de la gestion de son investissement. Cela offre une certaine sécurité aux investissements, car gérés par une société experte et surtout soumis au contrôle de l’AMF (Autorité des marchés financiers).

L’autre raison pour laquelle investir dans une SCPI est la meilleure solution est que le risque locatif est mutualisé, puisqu’il y a une pluralité de locataires. Enfin, elle emporte un fort taux de rentabilité (5 % net), ce qui permet à tout investisseur d’anticiper sa retraite grâce à ses revenus locatifs.

Qu’en est-il de la fiscalité dans une SCPI ?

Le principe de la transparence fonde particulièrement la société civile de placement immobilier. Ici, la société elle-même n’est pas soumise à l’impôt. La taxe fiscale est individuellement imposée et payée par les associés en fonction des revenus locatifs perçus par chacun d’eux.

Mais, c’est la SCPI qui adresse à chaque associé une note faisant état des revenus, des plus-values réalisées sur la cession et la revente de parts à déclarer. C’est après cela que les déclarations fiscales sont faites.

La SCI : définition

La SCI est avant tout une structure juridique à but non commercial. Elle permet à plusieurs personnes, généralement membres d’une même famille, de s’associer pour acheter et gérer ensemble un bien immobilier. Le but est de faciliter soit la transmission de patrimoine aux héritiers ou de maximiser les frais d’un partage familial.

Tout comme dans une SCPI, la SCI peut être envisagée pour la gestion de plusieurs biens immobiliers. Elle demeure la propriétaire des biens acquis en tant que personne morale et les parts sont partagées au prorata de la participation de chaque associé.

Pourquoi créer une SCI ?

La Société civile immobilière est un support qui favorise les investissements immobiliers. En effet, elle permet d’avoir accès à une diversité de produits de placements. Cela vise une gestion facilitée et plus simple du patrimoine immobilier.

En matière d’imposition, les investisseurs d’une SCI peuvent être soumis à l’IR (par défaut) ou à l’IS, contrairement à la SCPI. Les associés déclarent séparément leurs revenus fonciers et sont taxés à hauteur de leurs parts dans la société dans le cas de l’impôt sur les revenus, ce qui s’accompagne d’une bonne transparence fiscale.

Concernant l’impôt sur les sociétés, c’est la SCI qui est directement soumise à l’imposition fiscale. Les associés le sont uniquement lorsque les bénéfices ont été partagés. C’est l’un des points qui différencient la SCPI d’une SCI.

3 conseils pour choisir votre bureau de travail

Pour être productif dans son travail et obtenir de bons rendements, il est indispensable de se mettre dans certaines conditions. Parmi celles-ci, vous avez le cadre de travail qui doit être adéquat. En effet, lorsque vous travaillez dans un environnement propice, non seulement vous avez du plaisir à le faire, mais vous êtes également à l’aise. Et pour aménager un cadre de travail adéquat, vous avez forcément besoin d’un bureau. Découvrez à travers cet article quelques conseils pour choisir un qui vous conviendra.

Tenez compte de l’espace dont vous disposez

Pour choisir votre bureau, le premier critère à prendre en compte est l’espace dont vous disposez. Il est encore plus important lorsqu’il s’agit d’aménager un coin de travail chez vous. En effet, il est indispensable d’accorder de l’importance à votre espace de travail et d’organiser au mieux votre matériel.

Si vous voulez en faire une utilisation ponctuelle (trier le courrier ou réaliser des travaux manuels par exemple), pensez aux bureaux d’angle avec rangements. Ils sont très pratiques pour aménager de petites pièces. Aussi, pour optimiser un espace réduit, n’hésitez pas à utiliser la surface de vos murs avec des étagères ou autres. À l’inverse, si l’espace que vous voulez aménager est plutôt grand, libre à vous d’y disposer le bureau de vos rêves. Il peut s’agir de :

  • Bureau d’angle ;
  • Bureau droit ;
  • Bureau rabattable, etc.

Tenez compte de vos besoins

Le bureau que vous aurez à choisir doit aussi tenir compte de vos besoins. Si vous n’avez que des papiers à trier et à ranger, vous pouvez vous contenter d’un simple bureau d’appoint. Il suffit d’y ajouter quelques dossiers et classeurs pour le rangement, et un pot à crayons pour les signatures. Il faut dire que de nos jours, de nombreuses personnes optent pour l’installation d’un bureau dans le salon à la maison. Si vous êtes dans le cas, et que vous devez y passer plus de la moitié de la journée, ne négligez pas le choix de votre chaise de bureau. Il doit vous permettre de profiter d’un confort optimal.

Par ailleurs, il est aussi possible d’aménager un coin bureau dans l’entrée. Pour cela, il est recommandé d’y disposer un organisateur ainsi qu’un vide-poche pour y noter vos tâches de la semaine et y déposer votre courrier en rentrant. Quels que soient vos besoins, les rangements sont primordiaux pour vos papiers, dossiers et autres fournitures. C’est d’ailleurs pour cela que les bureaux d’angle avec rangements sont très pratiques.

Tenez compte du style

Dans les entreprises, le bureau ne sert plus uniquement à travailler. Il représente également un véritable accessoire de décoration. D’ailleurs, vous arrivez à booster votre créativité lorsque vous vous retrouvez dans un espace où vous vous sentez bien. Il est important que votre bureau vous corresponde, peu importe le type que vous choisissez. À cet effet, si plusieurs personnes préfèrent généralement un espace neutre pour une ambiance studieuse, rien ne vous empêche d’y ajouter une touche plus fun. Pour cela, ajoutez-y un peu de couleurs en tenant compte de celles sur les murs et dans les accessoires déco comme :

  • Le tapis ;
  • Les cadres photo ;
  • Les plantes vertes…

S’agissant de la matière, le choix dépend du style que vous comptez donner à votre pièce. Le bois clair permet d’obtenir une ambiance nature, voire scandinave. Quant à celui massif ou teinté de blanc, il permet au bureau de procurer un style patrimoine, ambiance maison de famille. Lorsqu’il est en verre ou en métal, vous obtenez une ambiance plus contemporaine, voire industrielle.

En somme, pour bien choisir votre bureau de travail, vous devez tenir compte de plusieurs éléments. Il s’agit entre autres de l’espace dont vous disposez, le style du bureau, mais aussi vos besoins.

Formation pour les infirmiers : Quels sont les modes de formation classiques ?

La profession d’infirmier nécessite la possession d’un diplôme d’État. Les professionnels de ce domaine sont aussi amenés à suivre une formation pendant leur carrière pour rester performants. Quelle formation permet d’être infirmière et quelle est l’importance du DPC ?

 

Le recrutement de nouvelles infirmières est soumis à une obligation de formation dans des instituts qui y sont dédiés. Vous pouvez tenter votre chance aux concours d’entrée directement ou passer par une phase de préparation.

 

Les instituts de formation aux soins infirmiers, première case obligatoire

Comme presque toutes les professions, le métier d’infirmière nécessite une formation de base solide. Il existe une pléiade d’instituts mis en place pour faire l’éducation des futures infirmières. Ce sont les instituts de formation aux soins infirmiers (IFSI). Pour exercer en tant qu’infirmière, il est obligatoire de passer par la case IFSI. L’entrée dans ces instituts est régie par un concours hautement sélectif.

Pour participer au concours d’entrée dans un IFSI, vous devrez présenter un diplôme de baccalauréat ou un diplôme équivalent. Les titulaires d’un diplôme d’État d’aide médico-psychologique y sont tout autant éligibles.

 

Augmenter ses chances grâce à la phase de préparation pour la formation infirmiers

Certaines aspirantes au métier d’infirmière préfèrent prendre le temps d’être suffisamment prêtes pour le concours d’entrée. Les cours de prépa mettent un accent sur les mathématiques, l’expression écrite et le français. C’est un excellent moyen de se remettre à niveau pour les concours aux IPSI.

 

Qu’apprend-on lors de la formation pour les infirmiers ?

Lors de la formation pour les infirmiers, vous serez soumises à l’apprentissage des compétences nécessaires au métier. Certaines sont intimement liées à la profession d’infirmier et les autres sont d’intérêt commun. Il s’agit entre autres de :

  • L’établissement de diagnostics ;
  • La mise en œuvre d’un projet de soins infirmiers et d’une thérapie.
  • L’accompagnement des patients au quotidien.
  • L’analyse et du traitement des données professionnelles et scientifiques.

Ces compétences techniques s’ajouteront aux critères humains inhérents au métier d’infirmière, le critère par excellence étant la sociabilité humaine.

La formation dans un IFSI dure trois années. À son terme, un travail de fin d’études et un travail de recherche devront être présentés pour la validation finale d’un jury. Les étudiants devront avoir validé leurs années de formation grâce à un système d’acquisition de compétences.

Cependant, la formation à l’IFSI n’est pas la seule dont aura besoin l’infirmière. La formation DPC joue un rôle prépondérant dans l’évolution de sa carrière.

 

Pourquoi la formation DPC pour les infirmiers est-elle indispensable pour tout professionnel ?

Le développement professionnel continu (DPC) est un moyen pour les professionnels infirmiers d’apprendre à nouveau. Il est important de faire une formation dpc infirmier pour suivre l’évolution de la profession d’infirmier. Le programme de DPC est assuré par des organismes spécialisés dans ce type de formations. Ils se conforment tout de même aux méthodes et modalités fixées par la Haute Autorité de la Santé.

Le DPC pour les infirmiers permet notamment aux infirmiers :

  • De tester leurs connaissances médicales.
  • De faire une mise à jour de leurs compétences médicales.
  • De faire une évaluation de leurs pratiques professionnelles.
  • De mieux connaitre les priorités de la santé publique.

La fin du programme est sanctionnée d’une certification attestant de la participation au programme. Cette certification permettra au professionnel concerné de rester en règle vis-à-vis de l’obligation triennale de formation à laquelle il est soumis.

Faire un DPC infirmier n’est pas une option pour un membre du corps infirmier. C’est une obligation qui l’aide à s’améliorer. Il faut donc s’assurer de passer par cette étape, aussi bien pour soi-même que pour éviter les déconvenues professionnelles.

 

Qu’est-ce qu’une agence intérim ?

Comme son nom l’indique, une agence intérim est un intermédiaire spécialisé dans le placement d’intérimaires. Remplacement d’un collaborateur en arrêt, pic saisonnier, départ en congés maternité… En fonction des besoins ponctuels, l’agence se charge de trouver des profils adéquats et disponibles rapidement pour le compte de ses clients. Vous voulez savoir en plus les agences d’intérim, on vous explique tout !

                                                            

Une agence intérim, c’est quoi exactement ?

 

Spécialistes du recrutement, les agences d’intérim ont pour mission de trouver des profils qualifiés pour le compte d’entreprises qui ont parfois des besoins de main d’œuvre supplémentaires. En veille permanente, elles ont à leur disposition un vivier de profils qualifiés qu’elles peuvent solliciter régulièrement au gré des propositions de mission. On distingue 2 types d’agence intérim, les généralistes qui font appel à toutes les compétences et les établissements spécialisés dans certains corps de métier (bâtiment, industrie, évènementiel…).

 

A l’origine, les agences de travail temporaire ou agences d’emploi ne pouvaient recruter que pour des missions de courte durée. Depuis 2005 cependant, la législation a évolué (loi Borloo) et elles peuvent maintenant se charger de recruter du personnel pour des contrats en CDD ou CDI. Sachez toutefois que dans le cadre de missions temporaires, tout est strictement encadré par le Code du travail et l’intérim ne peut être utilisée que dans le cadre de remplacements ponctuels.

 

 Agence intérim : une forme de travail à part entière…

 

L’intérim est en fait une relation tripartite qui relie à la fois un intérimaire, une agence de travail temporaire et une entreprise utilisatrice (sous-entendu, des compétences de l’intérimaire). Donc, contrairement à un contrat de travail classique où le salarié est embauché par l’entreprise elle-même, dans le cadre d’une mission temporaire, le candidat est embauché par l’agence intérim. C’est ce que l’on appelle le contrat de mission.

En clair, c’est bien l’agence intérim qui endosse le rôle d’employeur et verse les salaires ainsi que les primes (de congés payés et de précarité) à l’intérimaire. Ce dernier profite aussi de tous les avantages des salariés (Mutuelle, congés payés, cotisations pour la retraite et le chômage…)

 

A noter : L’entreprise cliente et l’agence intérim signent également un contrat, appelé « contrat de mise à disposition ». Dans ce document sont précisés : la raison du recrutement en intérim, le détail de la mission et des profils recherchés, la durée, le lieu, la rémunération…

 

Contrat en CDD ou en intérim, quelles différences ?

Comme nous venons de le voir, la principale différence est qu’en CDD, le candidat est embauché par l’entreprise, quand en intérim, il est employé par l’agence de travail temporaire. Un autre point divergeant est la souplesse de l’intérim car il est en effet possible d’avancer ou de retarder plus facilement la date de fin d’une mission (ce qui ne peut se faire en CDD) :

  • Avancée ou report d’un jour pour 5 jour travaillé
  • Avancée ou report de 2 jours pour 10 jours travaillés

 

Enfin, la durée de la période d’essai est plus courte quand on passe par une agence intérim :

  • Mission de moins d’1 mois : la période d’essai est de 2 jours.
  • Mission de 1 à 2 mois : 3 jours.
  • Durée supérieure à 2 mois : 5 jours.

 

Comment se faire recruter par une agence intérim ?

Rien de plus simple, il suffit de vous rapprocher d’une agence intérim qui proposent des offres d’emploi qui correspondent à votre profil. Vous pouvez leur envoyer une candidature spontanée ou bien répondre à une annonce. Dans les deux cas de figure, vous serez enregistré dans leurs bases. Ensuite, vous pouvez rester en veille et surveiller les offres qu’ils proposent en ligne ou à l’agence. Parfois, même, ce sera votre conseiller en recrutement qui se chargera de vous contacter si une mission qui vous correspond se présente. Il ne vous restera plus qu’à candidater en soumettant votre CV et le tour est joué !

Des conseils pour réussir l’agencement de vos bureaux

De la même façon que les conditions salariales doivent être à l’avantage des employés, le climat professionnel doit donner envie à ceux-ci d’être encore plus performants qu’hier. L’époque des cadres de travail ternes, sans vie ni enthousiasme est révolue. Place à l’imagination, à la modernité, à la créativité… à tout ce qui pourrait les rendre agréables pour des salariés épanouis. Voici quelques astuces pour que votre projet d’agencement de bureau réponde aux besoins des salariés.

Agencement de bureau : quelles couleurs choisir lors de la conception du projet ?

Dans tous les cas où il faut réaménager les bureaux professionnels, quelques éléments essentiels doivent être pris en compte pour un rendu impeccable. Avant même que les professionnels de l’aménagement de bureaux que vous propose le site en ligne afcb.fr ne commencent les travaux, ils étudient l’espace de travail en s’appuyant principalement sur trois facteurs : couleurs, disposition des équipements meublants, éclairage. Comment alors bien choisir ses couleurs ?

Les couleurs sont un important critère qui détermine un meilleur agencement de bureau. Pour ce faire, elles doivent refléter les valeurs que véhicule la politique de l’entreprise. Elles doivent être en adéquation avec son identité visuelle, ceci pour des questions d’harmonie dans la personnalité de l’entreprise.

Pas question de mettre uniquement du blanc classique sur les murs, car à lui seul, il est synonyme de morosité du fait de sa fadeur. Il faudrait penser à un mélange de teintes pour plus de vie et égayer les salariés.

Aménagement de bureaux : comment disposer les matériels meublants ?

Bien penser l’agencement de bureau professionnel est indispensable pour créer un cadre de travail à même d’inciter l’enthousiasme des collaborateurs. De nos jours, plusieurs entreprises optent pour le travail assis sur sofa ou sur des ballons de yoga, debout… Compte tenu de l’activité principale de l’entreprise, vous devez absolument disposer vos mobiliers de bureau de sorte que les travailleurs s’y sentent à l’aise.

Vous pouvez optimiser l’espace de travail afin que les bureaux se dissocient clairement des autres endroits : salle de détente, de réunion ou espace dédié au repas. Quel que soit l’agencement de bureau choisi, le travailleur ne doit d’aucune façon faire de confusion entre les différents espaces pour des raisons d’efficacité.

Réaménagement de bureaux : comment optimiser la lumière ?

Naturel ou artificiel, c’est à vous de choisir l’éclairage de vos bureaux. Le plus important est qu’il assure le confort visuel des collaborateurs, car la lumière a un impact considérable sur le bien-être des salariés. De plus, pour qu’il soit productif, il doit avoir une santé visuelle des plus rares. Toutefois, il serait beaucoup plus judicieux de maximiser l’éclairage de vos bureaux avec de la lumière naturelle.

Lors de l’agencement de bureau, pour illuminer au mieux les espaces de travail les moins exposés à la lumière, créez des puits de lumière au plafond. La couleur des murs détermine aussi la qualité de l’éclairage. À titre d’exemple, un mur astucieusement coloré en blanc réfléchit bien de la lumière en plein jour.

Si vous souhaitez un peu plus d’intimité entre les salles de travail, sans pour autant créer des barrières entre vous et les autres, vous pouvez effectuer des cloisons. Cependant, privilégiez les panneaux de verres qui n’entravent pas la pénétration de la lumière ; votre bien-être en dépend.

L’agencement de bureau : comment choisir le mobilier ?

Le choix du mobilier est un indispensable pour un aménagement de bureau réussi. Certains aspects doivent être pris en compte à cet effet :

  • La résistance des équipements ;
  • L’utilité du mobilier, parce qu’il ne faudrait pas garder des équipements abîmés depuis longtemps, mieux vaut s’en débarrasser ;
  • Leur polyvalence et leur confort (chaise de bureau avec accoudoirs, bureau réglable, appui-pied, pose-souris ergonomique, par exemple pour éviter l’inconfort) ;

Leur ergonomie, car il est important que le mobilier ne provoque pas, chez les salariés, des problèmes de santé.

Pour réussir l’agencement de bureau, suivez ces quelques conseils, car vos bureaux sont le reflet des valeurs de votre entreprise !

 

Vous cherchez des conseils pour commencer à bloguer ? Découvrez ces idées !

Que vous cherchiez simplement à écrire sur un passe-temps que vous avez ou que vous souhaitiez essayer de gérer une entreprise, créer un blog peut mériter votre attention. Avant de commencer, prenez d’abord quelques minutes pour lire ces conseils d’experts ci-dessous. Une fois que vous avez appris à bloguer, le processus devient beaucoup plus simple.

 

Assurez-vous que vous publiez systématiquement lors de l’exécution d’un blog. Si vous ne publiez pas de contenu régulièrement, le trafic de votre site diminuera assez rapidement. Publiez également un livre d’or ou des informations de contact, afin que votre public puisse interagir et fournir des commentaires. Si vos lecteurs sont satisfaits de votre réponse, ils sont plus susceptibles de revenir.

 

Essayez d’écrire pour vos lecteurs. Un blog est généralement personnel, mais si vous souhaitez développer un public de plus de deux personnes, essayez également d’écrire pour les lecteurs. Essayez de réfléchir à la façon dont les lecteurs peuvent bénéficier de vos publications. Si vous souhaitez être bénéficiaire unique ici, vous devez créer un journal privé.

 

Vous devriez ajouter quotidiennement du nouveau contenu à votre blog. Si vous souhaitez que votre site reste visible dans les moteurs de recherche, vous devez publier en permanence de nouvelles entrées. Assurez-vous que ce que vous écrivez est réellement utile, et pas seulement beaucoup de bruit pour dire que vous avez fait une sorte d’entrée.

 

Ne publiez pas de blog et passez à autre chose. Vous devez interagir avec les personnes qui laissent des commentaires sur votre blog. Lorsque vos lecteurs savent qu’ils peuvent avoir une conversation avec vous via votre blog, vous êtes plus susceptible de les garder en tant que lecteurs actifs qui suivent ce que vous faites. Si vous publiez sans commenter, vos lecteurs finiront par passer à des pâturages plus verts.

 

Pensez à ajouter des images ou de la musique à votre blog. Stimuler leurs sens créera une expérience plus complète et augmentera le plaisir de vos visiteurs. Choisissez des images et des sons pertinents pour le contenu de votre blog. Avant de choisir quoi que ce soit, assurez-vous de ne pas enfreindre les lois sur le droit d’auteur.

 

Assurez-vous d’utiliser un dictionnaire lorsque vous écrivez du contenu. Il existe de nombreux dictionnaires en ligne ou même sur ordinateur que vous pouvez utiliser. Cela peut être très utile lors de la recherche de synonymes ou d’autres mots. Un bon niveau d’anglais peut être bénéfique aussi bien pour les locuteurs natifs que pour les locuteurs non natifs.

 

Si vous écrivez pour votre propre blog, gardez le style de votre écriture informel et captivant. Le blogging est un format de divertissement et permet aux autres de créer une connexion personnelle avec le blogueur. Assurez-vous que vos messages reflètent cela. Essayez de vous connecter avec vos lecteurs de manière amusante et informelle afin qu’ils aient envie de revenir.

 

Créez un filtre de publication. Soyez contrôlé et cohérent avec vos articles de blog. Essayez de créer un filtre de publication à utiliser chaque fois que vous écrivez. Cela peut être aussi simple que d’écrire quelques questions auxquelles votre message peut répondre au moment où il est terminé. Cela peut vous aider à rester concentré.

 

Essayez toujours de vérifier l’orthographe et de relire vos articles avant d’appuyer sur ce bouton de publication. Cela donnera à vos blogs une aura professionnelle et instruite qui séparera votre article du reste. C’est une étape simple qui peut aller très loin.

 

Avoir des informations précises auxquelles se référer tout au long du processus de blog est un grand avantage. Pour chaque blog réussi, vous pouvez parier qu’il y en a des centaines qui ne le sont pas. Utilisez ce que vous avez appris dans l’article et évitez de devenir l’un des nombreux ; vous devriez viser à être l’un des rares.

Nos idées recettes faciles à préparer et à emporter pour vos pauses-déjeuners

Les plateaux-repas permettent de faire appel à un service traiteur pour savourer son repas sur son lieu de travail. Vous ferez des économies et surtout vous pouvez manger plus sainement. Dans la livraison de repas, vous pouvez compter sur un large choix de menus, de desserts et de boissons ! Canard, porc, gambas, charcuterie, bœuf, asperges et petits légumes, volaille, rôti, foie-gras et tout autre assortiment de produits frais pour ravir les papilles !

Nos meilleures recettes pour un bon déjeuner

Réceptions, déjeuners au bureau ou festivités privées, n’hésitez pas à passer votre commande chez un traiteur pour de délicieux plateaux repas. Mais parmi les recettes que l’on apprécie le plus pour manger sur le pouce, on retrouve :

La salade de pâtes

Avec du thon, des œufs, des légumes, de la tomate, du poulet pour un végétarien, la salade de pâte est incontournable pour ceux qui emmènent leur déjeuner au bureau.

Vous pouvez l’adapter selon la saison et surtout dépendamment des légumes qui sont disponibles sur le marché. Pour une version plus saine, n’hésitez pas à utiliser des pâtes complètes.

Le club sandwich

De toutes les préparations à faire pour un bon plateau repas à déjeuner, le sandwich est une préparation simple, rapide et idéale. Le mieux c’est de le préparer soi-même pour une version plus saine. On prend ainsi du pain complet, de la salade, du jambon, du fromage. On ne se prend pas la tête et on savoure.

La tarte salée

La tarte salée avec une bonne salade, o ne peut qu’apprécier. On en mangerait aussi souvent que possible, surtout en version light pour être moins ballonnée. Par contre, pensez à varier les plaisirs. Vous pouvez opter pour :

  • Une quiche lorraine ;
  • Une tarte fine aux tomates ;
  • Une tarte aux courgettes.

Vous pouvez aussi miser sur de petits gratins de légumes que vous pouvez directement réchauffer sur place.

Un bouillon ramen

C’est une recette à emporter dans un contenant adapté. Vous pouvez en savourer surtout quand il fait froid. Simple à préparer, ce bouillon asiatique demande une bonne garniture à base de crevettes, de pâte de miso, de nouilles de riz, d’herbes et d’œufs. Il ne vous suffira plus que de verser l’eau de la bouilloire dessus et le tour est joué.

Pourquoi adopter des plateaux repas de plats cuisinés ?

L’alimentation a une influence non négligeable sur notre santé. De ce fait, vous vous devez de composer un plateau-repas gourmand et savoureux pour vos déjeuners. Chez Gourmets Lyon vous pouvez en commander.

Les plats froids

Vous pouvez opter pour des recettes gourmandes froides et rapides que vous pouvez déguster sur le pouce. Au choix, on peut compter sur un bon bagel, une salade de pâtes avec des dés de saumon fumé ou encore une salade de pommes de terre.

Bien évidemment, vous devez apporter une dose de protéine :

  • Bœuf,
  • Magret de canard,
  • Jambon,
  • ..

Cela vous permettra de préparer des plats gourmands et riches en saveurs.

Les recettes à réchauffer

Si votre lieu de travail dispose d’un micro-ondes, alors vous pouvez vous préparer une recette gourmande de plateaux repas à réchauffer sur place. Vous pouvez opter pour un plat de pâtes, des gratins ou encore des soupes et des tartes salées. Pour encore plus d’économies, n’hésitez pas à utiliser les restes de la veille avec vos convives pour les plats préparés.

Les desserts

Rien de tel que d’utiliser des produits de saison pour préparer un bon dessert délicieux. Pour les petites faims, un yaourt ou des fruits de saison feront l’affaire. Pour les grosses faims, des pains et des fromages sont recommandés sur les plateaux repas. Vous pouvez aussi vous préparer un petit gâteau, un cookies et d’autres pâtisseries.

Qu’est le rôle d’une agence de PowerPoint ?

Votre entreprise s’apprête à dévoiler un nouveau produit au public ? Pourquoi ne pas faire appel à une agence de PowerPoint ? Son expertise pourrait s’avérer très utile pour votre prochaine présentation visuelle. Il faut dire que le rôle de ce type d’agence n’a cessé de croître au fil des années et particulièrement depuis que les stratégies marketing se veulent de plus en plus innovantes, créatives et efficaces.

Agence de PowerPoint, pour une présentation PPT personnalisée

De nombreuses sociétés (start-ups, PME, grandes entreprises) ont de plus en plus recours aux services des agences de PPT de nos jours. Qu’il s’agisse d’une Agence PowerPoint Paris ou de celle d’une autre ville de France, elles sont réputées pour les précieuses contributions qu’elles apportent aux entreprises à chaque présentation visuelle.

Ainsi, solliciter une agence de PowerPoint à cette fin permettra à votre entreprise de profiter d’un très bon accompagnement dans le cadre de ses présentations PowerPoint. Cette structure spécialisée dans la conception de documents PPT vous aidera en effet à réaliser les meilleures présentations, visuelles quel que soit l’article, l’évènement interne ou la conférence learning qui en fait l’objet.

Pour rendre le plus percutant et original possible ses réalisations, l’agence s’appuie généralement sur plusieurs éléments propres à l’entreprise. Tout en tenant compte des attentes de la société, elle sélectionne judicieusement le thème qui saura le mieux refléter son image et qui rendra intéressante, mais aussi dynamique sa future présentation publique.

Au-delà de cela, une agence de PowerPoint peut être une excellente alliée pour les sociétés qui désirent concevoir un masque, et ce, quel que soit leur secteur d’activité. N’hésitez donc pas à en contacter si vous en ressentez le besoin.

Agence de PPT, pour une communication spécialisée

Les prestations d’une agence PPT ne se limitent aucunement à la conception de documents destinés à une présentation visuelle. Les experts qui vendent leurs services par le biais de cette structure sont, dans la majorité des cas, de grands communicateurs. Il n’est donc pas rare de les voir proposer aux clients qui souhaitent élaborer des supports de présentation efficients et communicatifs, une stratégie de communication efficace et parfaitement adaptée à leurs attentes.

Ainsi, en tant que communicateur, l’agence de PowerPoint contribuera grandement à l’amélioration de la qualité visuelle de votre support de communication. Loin de s’arrêter en si bon chemin, elle vous aidera également à tirer le meilleur parti du message que vous aimeriez véhiculer lors de votre présentation PPT. Pour cela, elle n’hésitera pas à vous proposer des idées nouvelles et créatives au travers de différents éléments visuels comme les graphiques, les tableaux ou encore les organigrammes.

Solliciter une agence PPT, pour mieux gérer son temps et sa présentation

La maîtrise du logiciel PowerPoint s’obtient progressivement et surtout au bout d’une utilisation répétée. Il faut en effet du temps pour arriver à en tirer pleinement profit dans le cadre de ses présentations. Si le temps imparti pour la conception de votre document vous semble court, vous pouvez alors déléguer cette tâche à une agence de PowerPoint.

Le faire vous permettra d’une part de vous libérer et de consacrer davantage de temps aux autres tâches qui requièrent votre expertise au sein de l’entreprise, et d’autre part de vous assurer un résultat des plus efficients.

Agence PowerPoint, pour se faire former en présentation orale

Le tout ne suffit pas de créer un PowerPoint original et créatif pour prétendre réussir sa présentation. Il vous faudra en plus de cela, assurer lors de votre speech. Si vous n’avez jamais effectué un tel exercice par le passé, il est alors dans votre intérêt de demander l’aide d’une agence de PowerPoint. Le cas échéant, celle-ci vous enseignera quelques techniques d’expression orale ainsi que la manière dont vous devez vous tenir devant votre auditoire.

Comment réussir l’agencement de l’espace de travail en entreprise ?

La majorité des gens passent beaucoup de temps sur leur lieu de travail, il est donc essentiel qu’ils s’y sentent bien. Pour améliorer le bien-être et donc la productivité des employés, il faut un endroit confortable à l’ambiance agréable. C’est pour cette raison que de plus en plus d’employeurs misent sur l’aménagement de l’espace de travail au sein de leur entreprise.

Pour bien travailler, il est primordial de se sentir à l’aise dans un endroit adapté à ses activités. Ce bien-être passe par l’agencement de l’espace de travail.

Comment faire pour que l’agencement d’entreprise influe positivement sur le travail des employés ? Comment organiser l’espace de travail en entreprise ?

Pour vous aider dans votre agencement, vous pouvez faire appel à un spécialiste dans votre département. Par exemple, pour les entreprises situé dans le Rhône, n’hésitez pas à faire appel à une entreprise d’agencement à lyon qui saura vous guider pour optimiser votre espace de travail en vous faisant profiter de son réseau local d’artisans.

Voici 5 astuces pour réussir l’agencement de l’espace de travail en entreprise.

Définir une organisation

Il existe différents types d’organisation comme l’open space, les bureaux collectifs, les bureaux individuels…. Cet aménagement doit être pensé selon le mode de fonctionnement et les besoins de l’entreprise. Chaque type d’organisation a ses avantages et ses inconvénients.

Si vous avez besoin de travail d’équipe, de concertations et d’interactions entre vos employés, misez sur un open space. C’est un atout pour une entreprise qui veut gagner en cohésion d’équipe. L’autre avantage non négligeable de ce type d’aménagement, c’est le gain de place et l’optimisation de l’espace de travail.

Si vous désirez que chaque service travaille en équipe, mais sans déconcentrer les autres membres de l’entreprise, vous pouvez opter pour les bureaux collectifs.

En revanche, si vous avez besoin que chaque personne travaille seule sur ses missions, vous feriez mieux de choisir les bureaux individuels, qui favorisent la concentration.

 

Choisir un mobilier adapté

Cette décision n’est pas à prendre à la légère, il est important que les employés soient confortablement installés pour pouvoir travailler dans de bonnes conditions.

Le travail en bureau met le corps à rude épreuve, il faut donc penser à un mobilier adaptable à chacun. Opter par exemple pour des bureaux assis-debout, qui permettent de changer régulièrement de position. Ou encore pour des fauteuils ergonomiques et réglables.

Ne mettez pas de côté le rangement, il n’y a rien de pire que de venir travailler tous les jours dans un bazar visuel. En offrant la possibilité de rangement, vous aurez un espace de travail aéré et agréable.

Les sources lumineuses

La lumière est un élément essentiel dans nos vies et particulièrement sur son lieu d’activité. La lumière joue un rôle sur notre humeur, le moral, l’énergie et donc l’efficacité au travail.

Un manque de lumière fatigue les yeux, et a un impact négatif sur le corps et l’esprit. À l’opposé, une trop forte lumière empêche la concentration et épuise les yeux.

Ce qui est parfait, c’est d’avoir une source de lumière naturelle, mais malheureusement, ce n’est pas toujours possible. Il faut donc faire son possible pour se rapprocher d’un éclairage similaire à la lumière du jour, grâce à des lampes spécialement conçues pour imiter la lumière naturelle, par exemple.

Prévoir des coins isolés et de détente

Dans une entreprise qui a choisi un espace de travail ouvert ou semi-ouvert, il est aussi important de prévoir des zones où il est possible de s’isoler pour plus de concentration ou pour passer des appels, par exemple.

Il faut également penser à des endroits où il sera possible de faire des réunions à plusieurs, sans pour autant stopper ou gêner le travail des autres personnes.

Pour être plus productif, il est parfois indispensable de faire des pauses pour se reposer, se détendre, se défouler ou échanger afin de mieux repartir. Il faut donc penser à des coins de décompression, de détente, de restauration et même de jeux, qui favorisent la productivité des employés.

Ne pas mettre de côté la décoration

La décoration d’un espace de travail a un impact sur ses employés. Un bureau accueillant, agréable, à la décoration soignée donnera envie de s’y investir et d’y venir chaque jour pour travailler.

Penser la décoration en fonction de la vision et de la culture de votre entreprise. Naturelle, originale, design, épurée, moderne, traditionnelle, rustique… La décoration de vos bureaux est à l’image de votre entreprise. Elle doit pouvoir allier style, confort et productivité.

« Anciens articles

© 2022 La Workeuse

Theme by Anders NorenUp ↑