La Workeuse

Quand il y a grève des transports, on sort la roue de secours !

« Le trafic sera perturbé », « tous les trains sont à l’arrêt »… on les a toutes entendues ces annonces ! Chaque fois que les réseaux franciliens décident de faire la grève, c’est toute la population parisienne qui en pâtit. Imaginez un peu, une métropole entière paralysée par la grève des transports ! Hélas, ça nous arrive fréquemment. Et quand ça n’est pas la RATP ou la STIF, c’est la SNCF qui décide de bloquer la France entière, rien que ça ! À force de se retrouver dans ce genre de situation, on développe des astuces. Ça vous tente d’en connaître quelques-unes ?

Le Vélib’ ou l’Autolib’

Non, le Vélib’ n’est pas utile que dans les situations désespérées, quand vous rentrez pompette d’un dîner à 2h du matin et que tous les transports en commun sont fermés. Il peut aussi servir quand les transports en commun sont fermés… alors qu’ils ne devraient pas l’être ! Simple et non polluant, le Vélib’ a tout pour vous séduire !

Il existe depuis 2007 et il pullule aujourd’hui dans tout Paris et la petite couronne. On le retrouve aussi, sous d’autres dénominations plus ou moins similaires, dans toutes les grandes villes de France ! Lyon, Toulouse, Marseille, Bordeaux… pour la seule ville des lumières, ce ne sont pas moins de 17000 vélos qui sont à votre disposition dans quelques 1230 stations, alors en cas de grève des transports, je ne veux pas vous entendre dire que « j’ai eu beau chercher j’ai pas trouvé » !

En plus, ça ne coûte même pas très cher si vous comptez vous abonner. 29 euros par ans pour le Vélib’, 9 euros la demi-heure pour louer une Autolib’. Et mise à part les risques que vous encourez toujours à zigzaguer entre les voitures dans les rues de notre belle capitale, il y a peu de chances avec cette méthode pour que vous arriviez en retard où que ce soit le jour où il y a une grève des transports. Sans compter que ça fait faire du sport et que vous ressentirez moins la culpabilité d’avoir remplacé votre salade de quinoa par un bon hamburger frites ce jour-là.

velib-greve-des-transportsd

La marche à pieds

La marche à pied est le moyen de locomotion le plus ancien qui existe. Il paraît même qu’on l’aurait inventé avant la machine à vapeur ! Alors s’il existe encore aujourd’hui, c’est sans doute parce que c’est un système fiable, non ? Dans ce cas, le jour où survient une grève des transports, pourquoi ne vous rendriez-vous pas à votre travail à pieds ?

Je sais, il faut parfois marcher 2, 3, voire 4 heures pour se rendre sur son lieu de travail. Si vous êtes dans ce cas, oubliez ce que je viens de dire. Mais j’en connais quelques-uns (je ne désignerai personne) qui habitent à quelques stations de métro de chez elles et qui s’offrent quand même le métro au quotidien. Eh bien, voilà une bonne occasion de se bouger ! Hop !

En plus, Paris est l’une des villes les plus riches du monde en termes de patrimoine et de culture. Vous ne pourrez pas tourner à un angle de rue sans tomber sur une statue en hommage à quelque obscur souverain d’un temps révolu ou sans passer devant le portique de la maison d’un célèbre peintre, ou encore devant celle d’une star du cinéma. Profitez de la grève des transports pour explorer ce musée immense qu’est Paris !

Le covoiturage

Parfois, on vit en dehors de la ville et on a l’habitude de prendre le RER pour se rendre au travail. Il en va de même dans toutes les villes du monde, d’ailleurs ! C’est le système de la migration pendulaire. Avec l’affluence de citadins et la surabondance de logements occupés, sans parler des prix, on préfère délocaliser sa vie personnelle, et c’est un choix qui comporte de très nombreux avantages !

route-greve-des-transports

Seulement voilà, quand une grève des transports a lieu (et on ne nous prévient pas toujours à l’avance), on se retrouve coupé du monde, comme Napoléon sur l’île de Sainte-Hélène ! C’est pour cette raison que le covoiturage est un système révolutionnaire qui peut s’avérer salvateur !

On s’en sert pour voyager jusqu’à l’autre bout du monde, mais on peut tout aussi bien s’en servir pour voyager jusqu’à l’autre bout de la ville. En revanche, une grève des transports reste un problème pour tout le monde. Je ne vous garantis pas qu’il n’y ait pas d’embouteillages sur le périphérique, mais au moins vous aurez une solution pour ne pas rester chez vous !

Quelques infos sur ce billet

Posté le 23/01/2019 · dans la catégorie Boulot, Vie pratique

Vous aimerez peut-être...